GérerLe B.A. BA des RHManagement

Entretien annuel : est-ce essentiel ou non dans une TPE ?

L’entretien annuel, passage obligatoire à chaque fin d’année, est généralement perçu, tant par les salariés que par les patrons, comme un moment difficile à passer. Dans les très petites entreprises (TPE), compte tenu de la faible masse salariale, c’est le chef d’entreprise directement, qui organise l’entretien annuel d’évaluation de ses salariés et l’exercice est souvent perçu comme une pure perte de temps par les dirigeants. Alors ce rendez-vous annuel est-il nécessaire ou non dans les TPE ? Comment optimiser cette obligation, pour valoriser l’entreprise et le salarié ? Quelques pistes.

La source de critiques positives et suggestions

Si l’on replace les choses dans leur contexte, l’entretien annuel d’évaluation est parfois la seule occasion pour les salariés de rencontrer leur patron et d’accaparer entièrement son attention. Si tel n’est généralement pas le cas dans les TPE, compte tenu de la taille de l’entreprise et que les échanges se font pratiquement tout le temps et de manière informelle, il n’en reste pas moins que l’entretien annuel est bien souvent le seul rendez-vous pour lequel on prend le temps de s’écouter, d’échanger, de discuter. 

Cette expérience, si elle est évidemment bénéfique pour le salarié, peut être riche d’enseignement pour l’entrepreneur, à condition de s’en donner les moyens. A l’occasion de l’entretien annuel, le dirigeant de TPE qui saura écouter ses salariés, pourra prendre connaissance des difficultés quotidiennes, des suggestions d’amélioration, des attentes, des besoins, des envies, etc. Des informations que le chef d’entreprise a bien du mal à entendre le reste de l’année, compte tenu de l’activité. Ces entretiens sont ainsi une occasion de trouver en équipe des pistes d’amélioration pour l’entreprise.

Un bilan pour l’avenir 

L’entretien annuel d’évaluation est bien évidemment l’occasion de faire le point sur l’année écoulée et sur la situation actuelle du collaborateur, et ce dans l’optique de fixer des objectifs et de définir les attentes de chacun. Mais il reste également un rendez-vous au cours duquel chacun évoque ses envies d’évolution, ses aspirations, ses perspectives d’avenir. A ce titre, il est un rendez-vous incontournable pour le chef d’entreprise, plus particulièrement dans les TPE. 

Il permet en effet au dirigeant de sortir de ses tâches opérationnelles et d’avoir une vision globale de l’avenir de sa masse salariale, en appréciant le plus précisément possible les attentes de chacun. Ainsi le chef d’entreprise qui aura su écouter attentivement ses salariés à l’occasion du bilan annuel d’évaluation pourra anticiper les départs à la retraite, les départs volontaires, les reconversions, les formations, les évolutions vers des échelons supérieurs, etc.

Des améliorations possibles 

Au-delà de l’obligation légale d’organiser un entretien annuel d’évaluation pour l’ensemble de ses salariés, le chef d’entreprise d’une TPE doit au préalable bien en saisir la portée et les bénéfices pour l’ensemble de l’entreprise, afin d’en tirer un maximum de bénéfices pour son activité. Il peut commencer par demander les difficultés rencontrées mais également les solutions possibles pour une amélioration de la performance. Contrairement à ce que l’on pense, les solutions ne viennent généralement pas de la tête de l’entreprise qui n’est pas forcément confrontée aux situations qui peuvent gêner le travail des collaborateurs. Certaines tâches les ralentissent voire sont extrêmement chronophages et mériteraient, par exemple, d’être automatisées afin qu’ils puissent se concentrer sur celles qui ont le plus de valeur ajoutée.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page