ActualitéSocial

Combien de temps les Français pensent tenir le confinement ?

On l’aura compris, le confinement n’est pas une situation facile pour les Français qui le vivent comme un véritable calvaire pour la plupart d’entre eux. Une récente étude réalisée par Qapa montre que la situation ne plaît pas du tout aux Français et qu’ils craignent pour 71% d’entre eux de ne pas le supporter plus de 3 semaines. Zoom sur les enseignements de ce sondage. 

QAPA, plateforme de recrutement par l’intérim, a interrogé, entre le 17 et 20 mars 2020, les candidats (52% d’entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres) et recruteurs sur la plateforme afin d’obtenir des informations sur le sentiment des Français sur le confinement.

Une crainte et une contrainte énorme du confinement

La crainte représente la première difficulté du confinement puisqu’ils sont 79% à exprimer leur inquiétude à ce sujet. Même s’ils craignent le confinement, la contrainte semble également représenter une difficulté majeure pour 67% d’entre eux. 

Subissez-vous la contrainte de confinement ?

Réponses Global Femmes Hommes
Oui 67% 73% 61%
Non 33% 27% 39%

Craignez-vous ce confinement ?

Réponses Global Femmes Hommes
Oui 79% 81% 78%
Non 21% 19% 22%

Une résistance faible au confinement

Si on pouvait penser que les Français pourraient résister quelques semaines en confinement, il n’en est rien puisqu’ils ne sont que 28% à déclarer qu’ils pourront résister plus de de 2 semaines. Seuls 23% atteignent d’ailleurs les 3 semaines (voire un mois) qui se profilent actuellement et qui devraient être annoncés dans la soirée (cet article est écrit lundi 23/03).  Un mois ne représentant que 8% des déclarants d’ailleurs même si 17% déclarent qu’ils arriveront à tenir aussi longtemps qu’il le faudra. Il faudra bien pourtant…

Combien de temps pensez-vous pouvoir supporter de rester chez vous ?

Réponses Global Femmes Hommes
Pas plus de quelques heures 1% 1% 1%
Pas plus de deux jours 3% 2% 3%
Pas plus d’une semaine 16% 17% 15%
Pas plus de deux semaines 28% 27% 29%
Pas plus de trois semaines 23% 24% 22%
Pas plus d’un mois 8% 9% 7%
Aussi longtemps qu’il le faut 17% 15% 19%
Je ne sais pas 4% 5% 4%

Il faut noter que 33% des Français semblent conservent une activité professionnelle « normale » pour cette première semaine de confinement. 73% des femmes et 61% des hommes déclarent rester chez eux. Le confinement ne s’applique donc pas à tout le monde.

Une nuisance au travail et à la motivation

Si la situation de confinement ne plaît pas, elle nuit d’abord à l’efficacité au travail puisqu’ils sont 72% à en déclarer les incidences. L’avenir professionnel des Français semble en jeu pour 75% des femmes et 69% des hommes qui pensent que situation va nuire à leur travail par la suite. 

Pensez-vous que cela va nuire à votre travail ?

Réponses Global Femmes Hommes
Oui 72% 75% 69%
Non 28% 25% 31%

Le home office pose également problème en termes d’efficacité. Il faut rappeler qu’il s’effectue avec des conditions particulières avec notamment les écoles fermées. Forcés de travailler chez eux ils sont tout de même 48% des Français à avouer avoir finalement beaucoup de difficultés à travailler chez eux en termes d’organisation et d’efficacité même si 52 % y parviennent sans problème.

Arrivez-vous à travailler efficacement ou bien avez-vous des difficultés pour vous organiser et être efficace ?

Réponses Global Femmes Hommes
J’arrive à travailler efficacement 52% 53% 51%
J’ai des difficultés pour m’organiser et être efficace 48% 47% 49%

 Des séquelles du confinement

Le confinement devrait laisser également quelques traces puisque pour 43% d’entre eux ils estiment qu’ils ont besoin d’un accompagnement psychologique pour faire face à la crise.

En effet, 37% des hommes et 48% des femmes interrogées pensent en avoir besoin pour faire face à la crise du coronavirus. Les entreprises, qui ont été très surprises, n’ont malheureusement rien mis en place puisqu’elles seraient 89% des entreprises à ne proposer aucun accompagnement psychologique à l’heure actuelle.

Pensez-vous avoir besoin d’un accompagnement psychologique pour faire face à cette crise ?

Réponses Global Femmes Hommes
Oui 43% 48% 37%
Non 57% 52% 63%

Votre entreprise propose-t-elle un accompagnement psychologique pour faire face à cette crise ?

Réponses Global Femmes Hommes
Oui 11% 12% 9%
Non 89% 88% 91%

Le coronavirus, qui s’est imposé dans la vie des Français avec son corollaire le confinement rend pour nombre d’entre eux la situation difficile car certains et ils sont nombreux vivent dans des logements étroits et donc ne peuvent pas rester confinés facilement et cela d’autant plus s’il y a des enfants. De plus, l’enseignement à distance bien difficile pour certaines familles qui ne possèdent pas d’ordinateur ou qui en possèdent un pour plusieurs enfants. Il aurait fallu en amont bien anticiper mais là ce genre de difficultés est passé sous silence. Quant aux enseignants confinés, pas préparés à l’enseignement à distance et qui ont dû s’acheter en catastrophe imprimante et cartouches d’encre. Un confinement bien difficile, il faut l’avouer.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page