CréerInnovationPar les nouvelles tendances

Les start-up spécialisées dans le paiement simplifié vont-elles remplacer les banques ?

La mutation des moyens de paiement a changé fondamentalement la vision des
banques traditionnelles auprès des particuliers. La dématérialisation a eu un
impact certain et les technologies numériques et de l’information ont développé
une nouvelle façon de concevoir la banque. Celle-ci est-elle alors condamnée à
la disparition ou peut-elle s’adapter aux changements ?

La dématérialisation
des moyens de paiement

La disparition progressive du chéquier est due à l’avènement du numérique
et à l’ouverture à la concurrence du secteur bancaire. Banques en ligne qui
proposent désormais une ouverture de compte 100% virtuelle avec tous les moyens
et services de paiement disponibles ou start-up spécialisées dans le paiement
simplifié, les banques traditionnelles souffrent d’une concurrence acharnée.
Les particuliers disposent de l’évolution technologique et de l’élargissement
de l’offre grâce au paiement sans contact, aux plateformes en ligne comme
Bitcoin, PayPal et eBay, Amazon et Google, qui proposent des paiements
électroniques sans compte bancaire. Cartes de paiement prépayées, paiement sans
contact NFR avec smartphone, les internautes peuvent-ils se passer de leur
banque ?

Le paiement simplifié
sans contact

La technologie NFC permet de payer ses achats de moindre importance sans
carte bancaire. Par le biais de son smartphone il est possible de payer chez de
nombreux commerçants qui ont adopté cette technologie. Les plus grands groupes
du monde numérique comme Apple, Amazon, Google et d’autres, proposent désormais
via leurs plateformes un paiement sans contact. L’Apple Pay sur iPhone 6,
Google Pay et Wallet, lecteur de carte bancaire exclusif à Amazon, la
technologie NFC sans contact a créé de nombreux émules.

Cependant, la disparition récente de Monéo lancé en 1999 démontre un manque
de confiance des consommateurs dans ce moyen de paiement simplifié. Selon
l’Observatoire du NFC et du sans-contact, seuls 280 000 points de vente sont
équipés de cette technologie, soit moins de 22% des commerçants. Seuls les
derniers smartphones sont compatibles avec le NFC, soit environ 81 appareils du
marché grand public, ce qui concerne 700 000 personnes. Un sondage réalisé pour
Syntec Numérique par Odoxa en janvier 2015 indique d’autre part que 57% des
particuliers trouvent cette technologie inutile.

Avantages
et limites du paiement électronique simplifié

Avec de nombreux sites de e-commerce qui permettent
de payer par le biais de PayPal, Monéo, Google Wallet, Facebook ou Bitcoin, les
internautes disposent d’une alternative plus ou moins fiable aux banques
traditionnelles. La création d’un compte virtuel qui peut être alimenté par
carte bancaire reste un moyen simple et rapide d’effectuer ses achats sur
Internet. Cependant le cryptage et la sécurité des données numériques posent de
nombreux problèmes pour les spécialistes.

 La dématérialisation des produits et services
bancaires et l’avènement de la monnaie électronique, profitent aux
consommateurs en proposant un paiement électronique simplifié 100% en ligne.
Avec le monopole des grands groupes bancaires tels Visa Mastercard et American
Express, il semble difficile de concurrence un réseau qui pèse des milliards de
dollars et d’utilisateurs.

L’attractivité de cette monnaie électronique ne
tient alors qu’en la présence d’offres personnalisées et de bons de réduction
disponibles. Le e-commerce permet ainsi de fidéliser une clientèle d’habitués
en proposant plusieurs offres de paiement, et la popularité de sites comme eBay
et Amazon est propice à un paiement simplifié. Afin d’éviter d’enregistrer sa
carte de paiement à chaque transaction, les sites similaires à PayPal
permettent alors de faciliter toutes les transactions.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page