Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Ces petits plaisirs quand on est entrepreneur

Quand on dirige une boîte, certains petits détails peuvent faire plaisir et qui sont pourtant insignifiants. S’ils n’apparaissent pas essentiels dans la vie de l’entrepreneur, ils remettent du baume au cœur et permettent souvent d’avancer. Zoom sur ces petits plaisirs qui font que l’entrepreneur peut avoir le sourire et garder le moral malgré les difficultés. 

Des projets qui avancent bien 

Les dirigeants sont souvent sur tous les fronts et doivent à la fois contrôler la bonne avancée de leur tâche mais aussi celles des autres, tout comme le font d’ailleurs bon nombre de managers. Lorsque le dirigeant prend des nouvelles de chaque projet, il lui reste toujours plaisant de constater que tout avance bien et qu’il n’y a pas d’accrocs qui obligent à intervenir. Le respect des délais sans aucun imprévu est ainsi un des petits plaisirs quand on est dirigeant. Le fait de voir que vous n’êtes pas le seul à avancer se révèle être toujours une source de satisfaction non négligeable, surtout quand vous voyez que votre équipe est impliquée.

Des salariés qui vous soutiennent

Cela peut paraître futile, et même si le dirigeant n’est pas toujours expressif à ce sujet, le soutien des salariés envers leur direction reste souvent l’un des petits plaisirs de la vie d’entrepreneur. Lorsqu’il voit que chacun fait des efforts dans le but de l’avancée de la société ou tout simplement qu’il est soutenu dans son action, cela peut grandement contribuer à renforcer son moral. L’effet de solitude devient ainsi limité et il n’a pas ainsi l’impression d’être le seul à « ramer ». Autre plaisir de la même nature, celui de constater que les salariés vous considèrent avant tout comme un pair et non comme le méchant patron qui ne fait que peur. Le fait qu’il s’enquiert de votre santé et qu’ils sont enthousiastes à vos propositions par exemple font partie entre autres des actions qui peuvent remonter le moral. 

Atteindre un objectif même minime

Qu’on parle de signature d’un contrat ou d’avoir terminé une tâche qui vous rebute, tout est source de satisfaction. Ce qu’il faut apprendre c’est à savoir fêter chaque victoire même la plus petite. Chaque fois que vous remplissez un objectif, vous devez garder en tête que vous vous rapprochez de votre objectif final. Le conditionnement est avant tout mental et plus vous apprendrez à savourer les petites choses, plus vous en savourerez les grandes. Alors atteignez des objectifs quitte à les décomposer en mille petits bouts et après à vous dire « bravo ! Cela est déjà fait ! ». 

Des soutiens moraux 

Nous ne savons pas pourquoi mais certaines personnes sont toujours présentes quand nous avons besoin d’elles et vous soutiennent moralement. Si nous ne sommes pas toujours suffisamment reconnaissants voire même parfois un peu ronchons, pensez à ses personnes qui sont là vous fera du bien. Vous pourrez vous apercevoir que vous n’êtes finalement pas si seul. Que ce soit vos proches ou même un salarié qui fasse un effort supplémentaire pour vous décharger, cela fait toujours plaisir et il est clair que vous devriez vous entourer de personnes qui savent être là pour vous au moment où vous en avez besoin. De la même manière, vous devez être là pour eux et savoir les récompenser dans la limite du possible de leurs efforts. 

Vous dépassez vous-même

Bon certes ce n’est pas un petit plaisir mais un GRAND plaisir. Lorsque vous vous décidez à vous dépasser et que par exemple vous combattez votre force d’inertie pour dépasser vos limites et arriver à un résultat que vous n’avez jamais atteint, c’est toujours un bonheur inexprimable. Déjà parce que vous sentez la fierté vous habitez. Il faut comprendre que la plupart des limites que nous nous fixons sont des limites que nous avons dans la tête et  ce que vous pouvez réaliser ou non dépend bien plus de vous que vous ne le pensez. Pour faire sauter ces petites barrières naturelles comme par exemple le fait que vous pensiez être totalement nul à l’oral, il faudra souvent utiliser beaucoup d’énergie. Dans tous les cas, vous pouvez le faire et plus vous vous le direz, plus vous le pourrez.

Une rentrée d’argent

Bon certes, être vénal n’est pas la meilleure des choses mais il faut avouer que quand les rentrées d’argent arrivent, déjà cela supprime l’angoisse   de ne pas pouvoir payer les factures et cela rassure d’avoir l’argent à disposition au besoin. De plus, cela peut vous permettre parfois d’envisager des investissements, voire de tester de nouveaux projets. A l’inverse, quand un versement manque, il s’agit souvent d’une situation anxiogène. Bien entendu, ce n’est pas l’argent en lui-même qui vous apporte du plaisir mais bien ce que vous pouvez faire avec ou l’angoisse qu’il vous enlève. Avoir une quantité énorme d’argent sur son compte n’a jamais rendu les gens heureux sur le long terme mais pouvoir honorer ses factures est toujours une source de satisfaction. 

Réaliser que vous pouvez et que vous avez

Certaines actions anodines peuvent parfois faire plaisir juste parce que vous en avez la possibilité. Rien que de savoir que vous pouvez rester au lit si vous le voulez où venir plus tard au travail peut vous donner le sourire aux lèvres. Ce n’est certes pas toujours la bonne habitude mais vous avez le choix et c’est déjà pas mal. Admettre que vous avez des possibilités que les autres n’ont pas peut être une source de bonheur. Prenons un exemple simple : si demain vous décidez de travailler de chez vous et bien ce sera votre décision. Les salariés n’ont pas tous cette opportunité en temps normal. Parfois, le fait de prendre conscience de la chance que l’on a par rapport aux autres permet de goûter l’instant présent. On a souvent tendance à regarder ce que l’on n’a pas alors qu’il faudrait apprécier ce l’on a pour ne pas gaspiller son énergie à vouloir ce que l’autre a. La liberté par exemple est une des choses précieuse que possède l’entrepreneur, il ne faut pas l’oublier. 

Un cadeau sincère

Si certains sont particulièrement sensibles à des cadeaux de valeur, la plupart d’entre nous sommes contents lorsque l’on pense à nous. Même le plus petit cadeau à commencer par le fait de ne pas oublier votre date d’anniversaire et vous le souhaiter représente un plaisir. Quand ils viennent des collaborateurs ou des clients, rien ne fait plus plaisir. Si le doute subsiste toujours avec les fournisseurs, s’ils sont faits avec sincérité, rien n’empêche d’éprouver du plaisir à cette petite attention. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page