Bien préparer sa repriseBusinessReprendre/Céder

Une semaine pour bien se préparer

Il ne reste plus qu’une semaine avant le déconfinement et les activités devraient reprendre dès la semaine prochaine. Certains commerces resteront fermés mais l’ensemble de l’activité devrait reprendre avec en prime de nouvelles habitudes et obligations pour les entreprises. Une semaine ne sera pas de trop pour vous préparer à une reprise où il faudra sûrement rattraper le temps perdu dans de nombreux domaines.

Terminer vos dossiers en cours 

Avant de vous lancer sur des plans stratégiques, il peut être utile de vous commencer par finir ce que vous aviez sur le feu. Certes, vous avez peut-être attendu la confirmation de la reprise d’activité pour vous pencher sur vos dossiers mais c’est le moment désormais de les finaliser car vous pourriez vous retrouver submergé si vous ne les finissez pas maintenant. Vous ne perdez rien en tout cas à les finaliser tout de suite même si de nombreux aléas pèsent sur le redémarrage de votre activité. Depuis deux semaines, certains organisent déjà cette rentrée qui pourrait se faire à vitesse grand V car tout le monde veut compenser ce qui aura été une grande parenthèse. 

Automatiser tout ce que vous pouvez

Dans une semaine, vous n’aurez peut-être plus une minute à vous pour tout gérer. Il n’y a qu’à voir l’augmentation du nombre d’emails la semaine passée pour se rendre compte que le départ peut s’avérer très rapide et très fort. N’hésitez pas à automatiser toutes les tâches notamment celles qui sont chronophages pendant qu’il est encore temps. Le rythme peut très bien être très lent comme il peut s’avérer beaucoup plus rapide qu’auparavant. Par ailleurs, vous devez prendre en compte que certains problèmes risquent de surgir dont vous n’aviez pas l’habitude. Certains fournisseurs risquent de fermer, les délais de livraison risquent de s’allonger et vos équipes auront peut-être le moral en berne, ce qui peut affecter la productivité. Allégez tout ce que vous pouvez car il ne vous reste qu’une semaine pour préparer cette période pour le moins inconnue.

Fixer de nouveaux objectifs

Tous les objectifs ont été chamboulés et repartir sur les anciens seraient pour le moins décalé. Il vous faudra les redéfinir avec chaque collaborateur et penser à changer les vôtres également. Vous devrez bien sentir comment l’activité redémarre pour le faire et vous devez profiter de cette période pour vous démarquer. Il s’agit d’une énorme chance pour vous de faire mieux qu’avant et d’aller plus loin. D’énormes opportunités « risquent » de se débloquer et de nouveaux comportements s’imposer. Des concurrents vont peut-être disparaître et des prospects jusque-là inaccessibles vont peut-être remettre à plat leur manière de fonctionner et vous offrir l’opportunité que vous attendiez jusqu’à présent. Gardez en tête que vous allez devoir entre autres motiver les équipes et la préparation d’un discours qui enflammera la motivation de chacun n’est pas de trop. 

Avancez-vous au maximum

S’il est bien d’écluser son retard, il est encore mieux de prendre de l’avance. Préparez à l’avance tout ce que vous pouvez ! C’est le moment de décupler vos efforts afin de vous permettre de faire votre rentrée en toute sérénité. Vous allez évidemment par la suite lancer de nouveaux projets qui n’étaient pas prévus alors autant vous délester au maximum de ce qui est habituel afin de dégager du temps pour ce qui ne va pas relever de votre ancien fonctionnement. Au pire, vous aurez une période tranquille si vous ne lancez pas de nouveaux projets ou que l’activité redémarre lentement. A défaut, vous pourriez vite vous retrouver dépassé alors autant prendre de l’avance par exemple en préparant vos campagnes de communication. 

Prévoir l’imprévu

Inutile de se voiler la face tous les scenarii sont possibles avec cette rentrée. Vous devez prévoir les pires comme les meilleurs car dans tous les cas, votre activité peut profondément être bouleversée. Si cela peut aller dans le bon sens car ils sont de nombreux groupes à avoir déclaré vouloir récupérer le temps perdu, cela peut également se révéler dans le sens inverse. Dans les deux cas vous devez anticiper par exemple une demande plus élevée ou à l’inverse afin de ne pas vous retrouver à avoir des frais supplémentaires qui pourraient rogner votre marge. Vous allez devoir faire certains « paris » même si les dirigeants seront nombreux à prendre leur décision en fonction de ce qu’ils ressentent. Il serait dommage de rater des opportunités car vous n’avez pas été assez prévoyant ou de vous mettre en difficulté car vous n’avez pas prévu de plan B.

Vous préparer mentalement

On néglige souvent que la préparation reste avant tout mentale et qu’il ne suffit pas d’avoir rôder tous les process et avoir pris de l’avance pour pouvoir gérer une situation qui risque de sortir de l’ordinaire. Vous devez penser au pire comme au meilleur au-delà de l’anticipation matérielle. Il s’agit de ne pas être affecté psychologiquement quel que soit le sens dans lequel le vent tourne. Vous devez être prêt à soutenir vos équipes comme à les booster. Il faut avouer que les aléas sont nombreux et il est même impossible de prévoir ce que sera l’été de cette année ! Dans tous les cas, il risque fort de ne pas ressembler aux années précédentes avec une population qui risque fort de ne pas partir en vacances à l’étranger, voire en France où les déplacements seront peut-être limités. Si les congés restent à écluser et que l’activité risque tout de même ralentir, rien n’est moins sur donc une préparation mentale prenant en compte que vous n’aurez peut-être pas de vacances cette année n’est pas à exclure. Prévoyez tout de même des moments pour déconnecter si vous n’avez pas pu le faire pendant le confinement. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page