DévelopperL' EmailingMarketing

Rendre ses campagnes d’e-mail marketing efficaces

Bien que la newsletter représente en soi une forme d’e-mail marketing, celui-ci prend souvent une tournure bien différente. Cette pratique reste utilisée en général dans le but de faire passer des messages commerciaux à des cibles prédéterminées. 

L’e-mail marketing comprend de manière globale tout courriel envoyé à un client actuel ou potentiel. Il existe généralement trois types de courriels : ceux envoyés dans le but d’améliorer la relation avec vos clients, ceux qui visent à augmenter la fidélité de ces derniers ainsi que le taux de renouvellement des achats et ceux qui cherchent à attirer de nouveaux clients. Ils peuvent intégrer des publicités à l’intérieur d’e-mails envoyés par d’autres entreprises, en général grâce à un partenariat.

Les règles à respecter

Pour réussir sa campagne d’e-mail marketing, il existe plusieurs règles à respecter. Dans un premier temps, vous devrez vous assurer de la qualité de votre base de données et la segmenter le plus possible afin d’offrir le message le plus adapté à votre cible, en fonction de son profil. Avant d’envoyer votre emailing, vérifiez que le texte vous paraisse optimisé, afin d’éviter qu’il ne tombe dans les boîtes anti-spam des destinataires. Il s’agit de vérifier la « délivrabilité » de votre message. Ne négligez pas cette étape ! Votre texte devra créer la valeur ajoutée nécessaire pour capter l’attention du destinataire. Vous pouvez également penser à créer différents messages types afin de pouvoir gagner du temps lors de vos prochaines campagnes et de pouvoir adapter vos offres. Votre rôle ne s’arrête pas une fois votre e-mail envoyé, vous devrez encore analyser les retours. Ces résultats permettront de mettre en lumière certaines problématiques. Ce sera ensuite à vous de bien les déterminer afin de pouvoir les résoudre. Dans la mesure du possible, affinez votre connaissance des clients et favorisez le dialogue avec eux. Ne vous leurrez pas, retenir un client ou prospect qui ne souhaite pas recevoir vos e-mails ne sert à rien, si ce n’est à ternir votre réputation.

Les pièges à éviter

Une fois les règles basiques bien assimilées, il vous faudra éviter les pièges dans lesquels tombent de trop nombreuses entreprises. Évitez les messages trop compliqués ou ceux qui utilisent de manière trop intensive des formats comme le flash ou les scripts java. Votre e-mail doit rester lisible et aéré. Vous pouvez, si nécessaire, rediriger le destinataire vers votre site web en cas de contenu trop complexe. N’oubliez pas de faire figurer une adresse disponible pour vous répondre. Cela vous permettra dans un premier temps de supprimer les adresses e-mails erronées de votre base de données. Ensuite, il s’agit d’un moyen simple pour recevoir un retour de votre audience. Avant l’envoi de l’e-mail, il reste important de vérifier que tous les champs automatiques fonctionnent ou qu’à défaut, l’absence de l’information ne soit pas gênante. Pour vous adresser à vos destinataires, préférez un « Cher client » plutôt qu’un « cher Monsieur » excepté si votre base se révèle capable de remplir automatiquement le nom de chaque destinataire. Prenez assez de temps pour vérifier si votre message est lisible. Pensez que de nombreuses messageries n’affichent les images que si les personnes les téléchargent, donc votre texte doit se suffire à lui-même. Vérifiez que votre message ne comporte pas de termes trop génériques associés au spam comme « Gagnez », « offrir », « gratuit » ou « 100 % ». N’oubliez pas que l’objet est la première chose qui est lue et qu’il devra par conséquent être percutant. 

Les avantages de l’e-mail marketing

L’emailing reste un outil relativement peu coûteux comparativement au courrier traditionnel qui implique des coûts de production, d’affranchissement et d’impression. L’immédiateté des effets et des retours, ainsi que la possibilité de les mesurer représentent également l’une des grandes qualités de ce type de démarche. Il s’agit également d’un moyen moderne qui prend en compte l’évolution des usages, et notamment le fait qu’il existe de plus en plus d’utilisateurs qui vérifient leurs e-mails très régulièrement, surtout avec l’émergence de l’utilisation du smartphone.

Les inconvénients de la technique

De nombreuses personnes trouveront l’approche intrusive et pourront considérer votre e-mailing comme du spam. La limite entre un e-mail marketing et du spam reste très fine. Sans le vouloir, un e-mail peut nuire à votre image car il rappelle à vos clients les techniques utilisées par des entreprises malveillantes. La lecture est loin d’être assurée puisque de nombreuses boîtes e-mails ont renforcé leur filtre anti-spams, empêchant ainsi la bonne réception de ces derniers. Il vous faudra vérifier l’évolution des lois anti-spams et les règles de votre fournisseur d’accès, celles-ci étant modifiées régulièrement. Vous devez également vous pencher sur votre base de données, en vous assurant qu’elle ait été acquise conformément à ce que demande la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). 

L’e-mail marketing en chiffres

Le 25 septembre 2019, le Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) et Dolist publiaient à l’occasion du salon Paris Retail Week son étude annuelle EMA – Email Marketing Attitude sur les perceptions et leur attitude par rapport à l’email et le SMS des consommateurs et professionnels.

LES PRINCIPAUX CHIFFRES CLÉS À RETENIR EN BTOB

  • 50% utilisent plus d’une boîte email professionnelle
  • 62% sont abonnés à plus de 4 newsletters
  • 58% visitent un site web suite à la réception d’un email
  • 50% ont acheté un produit suite à la réception d’un email
  • 78% ont déjà utilisé le bouton « signalé comme SPAM »
  • 44% déclarent être attentif aux emails reçus sur leur mobile

LES PRINCIPAUX CHIFFRES CLÉS À RETENIR EN BTOC

  • 78% des répondants ont au moins deux adresses emails personnelles
  • 51% des adresses principales ont 10 ans ou plus
  • Les répondants utilisent en moyenne 3 équipements pour se connecter à Internet
  • L’email conserve son statut de support n°1 générateur de trafic sur le web
  • L’email reste leader des canaux numériques qui incitent à visiter un magasin
  • 88% des internautes consultent leur boîte principale au moins une fois par jour

Et en conclusion, 57% des répondants reçoivent plus de 10 e-mails par jour et 49 % achètent un produit à la suite de la réception d’e-mails. L‘enjeu est donc de taille !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer