Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Ces réflexions à se faire

Quand on est dirigeant et ceci s’applique parfois aux sportifs, mieux vaut se faire certaines réflexions un peu tout le temps afin de garder la motivation ou encore adopter les bons comportements. Que l’on parle de dépassement de soi ou encore de maîtrise, il faudra vous accrocher et certaines phrases ou expressions peuvent vous encourager. Zoom sur quelques-unes d’entre elles que se font régulièrement les dirigeants d’entreprise. 

Je peux le faire !

Le dirigeant se fixe souvent des défis et à l’image de sportif, il doit souvent savoir dépasser ses limites pour rendre ce qui est impossible, possible. D’ailleurs si vous écoutez tous ceux qui vous disent que c’est impossible, vous risquez de ne jamais rien faire. Même si vous n’y arrivez pas du premier coup ce n’est pas tellement un problème, ce qui compte c’est au final d’essayer. Plus vous aurez cette tendance, plus vous vous rapprocherez de votre but. Les disciplines physiques sont comme celles qui sont mentales, plus vous tentez, plus vous vous améliorez. Au fur et à mesure vos performances vont augmenter jusqu’à ce que vous arriviez à faire ce que vous n’auriez jamais pu penser pouvoir réaliser. La confiance en vous devrait s’en retrouver renforcée avec le temps alors croyez-y ! 

Même un petit peu plus c’est déjà cela

Vous n’arriverez pas forcément à atteindre votre objectif dès le début et parfois vous aurez tendance à surestimer ce que vous êtes capable de faire. Au final, ce qu’il faut comprendre c’est que le plus important ce n’est pas d’arriver à l’objectif mais de s’en rapprocher chaque jour un peu plus. Chaque jour, vous grapillez un peu de terrain vers la réussite et c’est ce qui compte au final. Vous aurez tout le temps de regarder le chemin parcouru par la suite. Chaque fois que vous ne prenez pas de retard, chaque petite tâche supplémentaire exécutée représente un avancement vers votre but. Parfois, le chemin peut sembler long et vous pouvez avoir l’impression qu’il ne finit jamais. C’est d’ailleurs une des raisons qui poussent les entrepreneurs à parler de marathon plus que de sprint. Gardez à l’esprit que chaque petit pas est un grand pas pour votre entreprise… 

Je dois être bienveillant

La bienveillance fait partie des qualités premières des chefs d’entreprise. Elle est souvent conjointe avec l’empathie et la compassion. C’est une des qualités essentielles des bons dirigeants et des grands chefs d’entreprise. Si vous souhaitez être autre chose qu’un petit chef, il faudra l’acquérir. On croit souvent qu’il s’agit d’une qualité innée mais en réalité elle se travaille tous les jours. Pour cela vous devez faire appel au meilleur de vous chaque jour et vous déterminer à être la meilleure personne possible pour votre entourage et vos collaborateurs. Vous ne devez laisser personne derrière et vous devez arriver à vous dépasser. Pouvoir comprendre chacun est essentiel et vouloir le bonheur et la santé de chacun est bien plus important que fortune et gloire. Ce n’est pas vouloir seulement vivre dans le meilleur des mondes possibles mais agir pour en être un acteur.

Je dois maîtriser ma colère et mon stress

Ceci est particulièrement difficile dans ce métier qu’est celui de chef d’entreprise qui finit régulièrement dans le top 5 des métiers les plus stressants au monde. Mais attention ! Chaque colère que vous poussez ou chaque fois que vous ne contrôlez pas votre stress, vous pouvez en subir de lourdes conséquences donc il vous faudra apprendre à vous maîtriser totalement. Le stress peut vous rendre par exemple trop insistant avec un client ou encore trop impétueux vis-à-vis d’un fournisseur. Les rapports de force changent et vous pouvez vite vexer les uns ou les autres. Vous devez garder en tête que vous énerver n’a jamais fait avancer les choses et que vous pourriez y perdre vos équipes. Si un conflit avec vos associés ou proches peut toujours se régler en principe (et ce n’est pas toujours vrai), vos salariés pourront avoir la dent dure contre vous si vous n’apprenez à gérer votre colère. De toute façon, depuis quand vous mettre en colère a-t-il vraiment fait avancer les choses. La colère doit être utilisée à des fins précises et canalisée. Elle ne peut être lâchée à n’importe quel moment pour évacuer ses émotions.

La mission de l’entreprise est au-dessus de moi

Il faut constamment vous rappeler la mission de votre entreprise qui doit être supérieure à votre propre personne. Elle doit vous emmener à vous dépasser et donner du sens à l’action que vous menez. Si vous n’adhérez pas pleinement à celle-ci, vous ne pourrez goûter le bonheur d’avancer chaque jour un peu plus. Faire du chiffre d’affaires pour faire du chiffre d’affaires supplémentaire va rapidement vous lasser. Bien entendu, la gloire peut vous flatter quelques moments mais elle ne vous apportera pas le bonheur que réalise une entreprise qui œuvre dans un but désirable par chacun. Le fait de faire avancer vos équipes vers cet objectif et de constituer une véritable famille représente un des plus d’être chef d’entreprise donc ne vous en priver pas, ce serait bien dommage. 

Les difficultés sont l’occasion d’avancer

Il faut prendre en compte que les difficultés ou les obstacles sont une chose normale dans les entreprises. Vous allez en rencontrer pleins ! Si vous devenez chef d’entreprise ou si vous l’êtes, sachez que c’est le lot commun de tous les entrepreneurs. Vous devez arriver à vous sortir émotionnellement de celles-ci car vous êtes là pour trouver des solutions, apprendre et avancer. Vous surmontez toutes celles qui s’opposent à vous et relativiser chaque échec que ce soit les vôtre ou ceux de vos collaborateurs. De toute façon seuls ceux qui ne font rien ne se trompent jamais … mais ne font jamais rien. Vous allez prendre des décisions tout le temps, rencontrer des difficultés et parfois vous tromper. C’est le lot de ce qui sera pour vous un grand apprentissage. Prenez-les comme un plaisir car au moins si vous en rencontrez c’est que vous faites quelque chose et pour vous l’occasion de progresser. 

L’équipe c’est tout. 

Tout seul il est impossible de faire ce que l’on fait à 500 c’est juste logique. Vous serez surement capable dans bien des domaines de produire 3 voire 4 fois plus que la moyenne des gens, déjà parce que c’est votre entreprise, ensuite parce que vous allez donner le meilleur de vous-même et enfin parce que vous êtes surmotivé. Cela dit, vous rencontrerez une tonne de personnes bien plus compétentes que vous dans tous les domaines et dont il faudra vous entourer. Ce sont eux qui vont porter l’entreprise beaucoup plus loin que là où vous ne le pourriez y arriver seul. Vous êtes là pour montrer la direction et faire en sorte que personne ne la perde de vu mais sans toutes ses personnes qui collaborent avec vous ce ne serait possible. Vous devez développer une reconnaissance profonde pour vos collaborateurs et faire en sorte de vouloir leur bien-être. Ce sentiment apparaît souvent chez les entrepreneurs lorsqu’ils rencontrent des difficultés et qu’ils voient que finalement beaucoup de leurs collaborateurs sont prêts à les soutenir ou encore ceux qui ont réussi à développer leur entreprise de manière pérenne. Ce n’est pas vrai pour tout le monde, certes car il y a toujours des exceptions mais vous devez profondément croire en votre équipe car c’est elle qui de toute manière sera votre force. 

Beaucoup d’autres réflexions traversent régulièrement l’esprit des chefs d’entreprise ou devraient être présentes. Certaines demandent beaucoup de travail sur soi, d’autres se feront naturellement. Dans tous les cas, n’oubliez pas une chose : vous êtes celui qui doit être le plus exemplaire car vous ne pouvez demander aux autres que ce que vous êtes capable de faire vous-même.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page