GérerManagementSanté et bien-être

Comment se préparer aux fortes chaleurs en entreprise dans le contexte du COVID ?

Nous sommes à la veille des vacances d’été et les fortes chaleurs ont commencé et de plus nous sommes dans le contexte de l’épidémie du COVID-19. En entreprise, travailler lorsqu’il fait trop chaud devient parfois un vrai calvaire pour les salariés. Dans le code du travail, il n’est pas stipulé qu’une température maximale empêche les salariés de venir travailler, par ailleurs, en tant que dirigeant prendre soin de la santé de vos salariés fait partie de vos obligations. Alors quelles solutions s’offrent à vous pour faire de vos bureaux un endroit agréable lors des grosses chaleurs.

Canicule  : une surveillance et des mesures de prévention adaptées au contexte épidémique de la COVID-19

Depuis le 1er juin 2020, le plan national canicule est activé. Santé publique France a mis à jour le dispositif de surveillance et les messages de prévention canicule, pour proposer de nouveaux outils adaptés au contexte de l’épidémie de COVID-19.   La situation épidémique est prise en compte en tant que facteur aggravant dans la vigilance canicule, sachant que les populations vulnérables sont en partie les mêmes pour la COVID-19 que pour les fortes chaleurs (personnes âgées, souffrant de maladies chroniques, obèses…).  Le dispositif national de communication est aussi révisé. Quel que soit le nouveau support (spots TV, spots radios, affiches), les messages prévention canicule sont adaptés au contexte de l’épidémie et complétés par des messages rappelant les gestes barrières contre la COVID-19. 

Comprendre le risque pour mieux agir en cas d’épisode de canicule

La chaleur a un impact très rapide. L’état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents. Chaque année, on observe pendant les épisodes de fortes chaleurs des recours aux soins pour des pathologies spécifiquement ou en grande partie dus à l’exposition à la chaleur : coup de chaleur ou hyperthermie, déshydratation et hyponatrémie. Les atteintes les plus graves peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès.

Schéma risque liés à la chaleur

Dans le cadre du Plan national canicule, Santé publique France pilote le dispositif de prévention et de communication, en lien avec le Ministère chargé des Solidarités et de la Santé, afin de sensibiliser la population en fonction des niveaux de vigilance.

Investir dans du matériel

Lors d’une canicule, l’air devient parfois irrespirable au point que les salariés ne se sentent pas très à l’aise au bureau. Une des premières solutions reste d’investir dans du matériel adéquat pour rafraîchir la température. Si certains bureaux possèdent de vrais systèmes de climatisation, d’autres se retrouvent dépourvus dès l’arrivée de l’été. Pour répondre à ce problème, vous pouvez investir dans différentes solutions entre les climatiseurs, les rafraîchisseurs d’air ou bien les ventilateurs. Tous ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le climatiseur mobile : Il s’agit d’une pompe à chaleur qui s’occupe de récupérer l’air de la pièce afin de le refroidir pour redistribuer de l’air froid. Les versions mobiles peuvent être une solution si vous souhaitez les déplacer d’une pièce à l’autre. Attention toutefois, avec les climatiseurs mobiles, il s’avère nécessaire d’avoir un accès vers l’extérieur à proximité pour y faire passer la gaine qui rejette l’air chaud. Cette solution est envisageable pour les bureaux d’une surface entre 10m2 et 75m2.

Le climatiseur fixe : Le concept reste similaire au climatiseur mobile, cependant, il nécessite une réelle installation ainsi que des travaux. Il est préférable de prévoir cette solution pour vos bureaux un peu avant l’été afin de les faire installer en amont. Grâce à une meilleure puissance, ils permettent de diffuser un air frais au sein d’une grande surface comme les open space.

Le rafraîchisseur d’air : Les climatiseurs sont souvent envisagés par les entreprises. Leur consommation d’énergie reste assez élevée et selon les modèles, ils peuvent diffuser des gaz nocifs. Pour éviter de s’orienter vers ce type de solution, il existe les rafraîchisseurs d’air. Il suffit d’alimenter l’appareil en eau pour qu’il puisse générer de l’air. Plus écologique et respectueux de la santé de vos salariés, l’appareil par ailleurs ne propose aucun choix de température.

Le ventilateur : Il se peut que les rafraîchisseurs d’air ainsi que les climatiseurs ne trouvent pas grâce à vos yeux, alors pourquoi pas investir dans un ventilateur ? De nombreux modèles existent sous différentes formes. Il s’agit de la solution la plus écologique même si elle permet seulement de brasser de l’air. Elle pourra permettre à vos salariés de se sentir plus à l’aise. Attention toutefois, pour garder une bonne ambiance de travail mieux vaut envisager un ventilateur silencieux.

Proposer des rafraîchissements

Lors de grosses chaleurs, il s’avère toujours agréable d’avoir des rafraîchissements. Ces périodes arrivant particulièrement durant l’été, vous pouvez envisager d’acheter des glaces ou bien des boissons fraîches. Une excellente occasion pour partager un moment de détente avec vos salariés ou seulement pour leur permettre de se rafraîchir au cours de leur travail.

Garder un espace frais

Les hautes températures demandent une certaine organisation pour tenter de s’en préserver ou pour ne pas aggraver la situation. Il s’avère donc préférable de fermer vos stores ou bien les volets afin d’éviter de faire rentrer la chaleur. En ce qui concerne tout ce qui peut produire de la chaleur supplémentaire dans votre bureau, mieux vaut prendre des précautions. Il s’agit d’éteindre les lumières quand vous le pouvez ou bien de ne pas laisser les ordinateurs tourner si ce n’est pas nécessaire. Les appareils électriques produisent souvent de la chaleur et peuvent aggraver la situation, c’est pourquoi, pensez uniquement à privilégier ce qui vous sert.

Toujours penser à s’hydrater

Comme pour toute canicule ou simplement lors de fortes chaleurs, l’hydratation reste primordiale. Le code du travail précise que vous avez pour responsabilité de prendre soin de la santé de vos salariés et vous devez toujours penser au bien-être de vos salariés. Vous pouvez alors investir dans la livraison de plusieurs packs d’eau ou simplement prévoir une fontaine à eau pour que vos salariés ne se déshydratent pas. Il se peut que certains n’y pensent pas forcément, dans ce cas, n’hésitez pas à leur rappeler régulièrement de boire de l’eau, à travers des affiches dans vos locaux ou simplement lorsque vous passez dans les bureaux.

Moduler les horaires

La canicule devient parfois très difficile à supporter pour certaines personnes. Bien que vous preniez toutes les précautions nécessaires, il arrive que vos salariés soient très mal à l’aise lors d’une telle période, particulièrement dans les transports pour venir au bureau. Pour répondre à un tel problème, vous pourriez envisager de laisser des horaires libres à vos salariés, si ce n’est déjà pas le cas. En les laissant s’organiser, ils se sentiront mieux et pourront être plus performants. Certains préféreront venir plus tôt et d’autres envisageront de terminer tard dans la journée.

Envisager le télétravail

Parmi les solutions pour faire face à la canicule, il sera parfois préférable de penser au télétravail. Il permet aux salariés de ne pas affronter les transports ou encore d’éviter le bureau semblable à un four. Même si les locaux peuvent être désertés, il ne s’agit pas d’une fatalité, il suffit seulement de leur laisser la possibilité s’ils se sentent dans de meilleures conditions chez eux. Plus détendus et moins accablés par la chaleur, ils seront plus à même de fournir du bon travail.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer