11605

GérerManagementRecherche et sélection

Pourquoi dépenser des milliers d’euros dans la marque employeur pour ne même pas prendre la peine de répondre aux candidatures ?

En Janvier 2024, une personne sur deux en recherche active d’emploi ou de stage déclare ne recevoir que rarement ou jamais de réponse à ses candidatures. Qu’il y-a-t-il de plus frustrant que l’absence de réponse aux candidatures envoyées aux recruteurs ? Pourquoi est-il important que les entreprises répondent aux candidats ?

Respecter en priorité tout postulant

Selon une étude de hellowork menée du 16 au 28 mars 2022, sur un échantillon de 1 724 candidats et 355 recruteurs « recevoir une réponse n’est pas une option : 97% des candidats exigent un retour des recruteurs suite à l’envoi d’une candidature ou un entretien. De leur côté, 66% des recruteurs affirment envoyer un accusé de réception lorsqu’ils reçoivent une candidature et 67% disent contacter les candidats non-retenus. Lors d’une réponse positive, le téléphone semble être le canal préféré des deux parties, 58% pour les candidats et 75% pour les recruteurs. Pour la suite, 88% des candidats souhaitent être informés des étapes du processus de recrutement et du déroulé des entretiens afin de se préparer au maximum. Pourtant, plus de la moitié des recruteurs ne le fait pas (55%), ou que rarement (29%). »

Eviter la frustration des candidats

« Merci pour l’intérêt que vous portez à notre entreprise, si vous n’avez pas de nouvelles de notre part d’ici 3 semaines, considérez votre candidature comme non retenue… ». 

Aujourd’hui, les candidats déplorent l’absence de réponses personnalisées à leurs candidatures alors qu’il est généralement important pour eux de connaître les raisons du refus de l’entreprise. Ces réponses leur permettent d’améliorer leurs compétences ainsi que la manière de se présenter et de rechercher un emploi ou un stage.

« Ce n’est qu’après 17 postulations que j’ai eu la première réponse. Cette réponse m’a fait réaliser que mon CV n’était pas adapté aux offres pour lesquelles je postulais ». Sonia B. étudiante.

Pour les candidats, l’absence de réponse témoigne du manque de respect pour le temps consacré à postuler aux candidatures. 

Or, les candidats peuvent être des futurs talents, clients, partenaires, et posséder un réseau de connaissances intéressant pour l’entreprise à court et à long terme. 

« On nous demande toujours de personnaliser nos candidatures, on passe du temps sur un CV, une lettre de motivation et finalement les recruteurs ne prennent même pas le temps de nous répondre ». Antoine F. étudiant.

La réponse constitue la base de la marque employeur

De nombreuses grandes entreprises dépensent des milliers d’euros dans leur marque employeur. Elles prévoient pour le recrutement un budget de communication très important. Ce budget est consacré notamment à leurs actions et à leur présence dans les différents médias, ou encore sur les salons et forums professionnels.

En revanche, les PME, pour la majorité d’entre elles, ne peuvent pas se permettre de consacrer un tel budget pour le recrutement et doivent donc se démarquer autrement. Répondre aux candidatures est un bon moyen de se démarquer et de fonder une relation entreprise-candidats positive.

« Une entreprise qui me répond, même si la réponse est négative, me paraît plus sympathique. Il y en a tellement peu que je me souviens de presque toutes » Sonia B. étudiante.

La gestion de la marque employeur constitue une problématique essentielle pour une entreprise car elle participe à la construction de l’image et du positionnement qu’elle souhaite véhiculer. 

Toutefois, de nombreuses entreprises ne disposent pas du temps ou des moyens nécessaires pour répondre à tous les candidats et préfèrent se concentrer davantage sur la valeur ajoutée immédiate des candidats qu’elles recrutent.

Le bouche à oreille toujours d’actualité

Envoyer des réponses personnalisées aux candidats qui postulent permet de garantir la transparence des processus, la proximité avec les candidats, ainsi que le respect de l’image de l’entreprise

Développer la culture de la réponse personnalisée multiplie par trois le nombre de candidatures générées par le « bouche à oreille ». Ce procédé intéressant permet également de maintenir une base de données de candidats avec des profils complets et à jour.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page