DévelopperGérerGestes qui vous trahissentPersonnelSocial

Ces mauvais réflexes que l’on peut avoir pris en confinement

Le confinement n’est pas une mauvaise période seulement pour l’économie. Elle peut globalement grandement affecter votre comportement et certains réflexes vont devoir changer à votre retour en entreprise. Zoom sur certains réflexes que vous avez peut-être pris pendant cette période et qu’il vous faudra peut-être rapidement modifier pour ne pas vous retrouver face à des difficultés.

Le rythme horaire bien évidemment

Si pendant toute la période, vous n’avez pas pris le soin de conserver votre rythme de vie habituel sachez que vous risquez de mettre du temps à vous réadapter à vous lever tôt et à ne pas vous coucher trop tard. Ceci d’autant plus, si vous avez pris l’habitude de décaler vos soirées à très tardivement le soir. Vous avez pu mettre également le sport matinal de côté et il faudra un certain temps à votre organisme pour reprendre ses habitudes. Recommencez au moins une semaine à l’avance à reprendre votre ancien rythme et faites-le progressivement au besoin. Il se peut que vous ayez du mal à trouver le sommeil au début et que vous éprouviez des coups de fatigue en plein après-midi et il vous faudra peut-être résister jusqu’au soir pour vous réadapter et vous remettre dans le bain. Attention car ce délai n’est pas immédiat et vous pouvez vous retrouver dans votre lit à ne pas trouver le sommeil. Anticipez !

L’isolement et le besoin d’être déconnecté. 

Pendant la période de confinement, vous en avez peut-être profité pour limiter au maximum vos contacts et vous ne répondiez plus trop à votre téléphone ou à vos emails. Vous les avez peut-être consultés tous les 2 ou 3 jours et avez fait une pause business pendant cette période. De toute façon rien ne pressait puisque vous n’étiez plus en activité. Attention à ne pas avoir trop pris cette habitude et à ne pas la garder. Si vous pouvez en profiter pour éviter une connexion permanente et faire prendre l’habitude à vos contacts de vous joindre à des moments précis ou à un délai de réponse plus long, il ne s’agit pas non plus d’avoir pris le mauvais pli. Vous pourriez perdre des clients à les faire trop attendre. Il sera peut-être difficile de retrouver ce stress alors préparez-vous y mentalement même si rien ne vous empêche d’en profiter pour mettre en place vos nouvelles règles.

Le côté asocial peut vous guetter

Si vous avez éprouvé un sentiment de béatitude à ne plus avoir de contacts humains vous risquez d’avoir du mal dans un premier temps à retrouver l’agitation de vos bureaux et la sollicitation constante de vos collaborateurs. Surtout, dans cette future période qui risque peut-être de se transformer en un véritable rush. Vous avez des chances de trouver l’ambiance prenante voire trop prenante dans un premier temps. Il est évident que passer d’une ambiance où rien ne se passe à une autre où le temps semble ne pas exister tellement il avance rapidement a des chances de vous perturber. Vous devez rester accessible pour répondre à un surcroît de demandes et de devoir être particulièrement disponible.

Arrêter de faire ce que vous voulez, tout le temps

Il est évident pour beaucoup d’entre nous lors du confinement qui nous avons tous pris de mauvais réflexes comme celui de pouvoir décrocher à tout heure notre téléphone ou lancer une série en pleine journée. Il se peut que votre organisation soit devenue chaotique et il ne faudrait pas montrer le mauvais exemple à vos équipes. Vous devez rapidement en revenir à vos anciennes habitudes et vous mettre dans la discipline antérieure pour éviter une totale confusion entre les moments privés et les moments où vous devez être à fond dans votre entreprise. Ceci est vrai également au retour des vacances et vous devrez vous appliquer la même rigueur. 

La consultation d’information en permanence

Rien de plus chronophage que de regarder sans arrêt les informations ou autres mangeurs de temps comme les réseaux sociaux. Si vous avez pris cette habitude pendant le confinement, vous devrez rapidement en changer et arrêter leur consultation. Les cadres perdent souvent plusieurs heures par jour à les consulter donc il est temps de vous rediscipliner sauf si, bien entendu, y être présent fait partie de vos fonctions. D’autre part, ces news ne vous donnent surement pas une humeur joviale car elles le sont rarement donc n’oubliez pas que vous êtes là pour soutenir vos équipes et que vous devez donc emmagasiner le maximum d’énergie positive et la communiquer. Un mauvais réflexe qu’il vous faudra peut-être abandonner à votre retour. 

Le retour de l’organisation à prévoir

L’organisation est quasiment un corollaire du métier de chef d’entreprise et il vous faudra rapidement reprendre l’habitude d’utiliser votre to do list comme vous le faisiez avant de vous retrouver chez vous. Vous devrez optimiser votre temps comme c’était le cas avant et votre organisation joue un rôle clé. Remettez les bases de celle-ci dès le matin afin de prendre les bonnes habitudes. A défaut, vous pourriez vite trouver que l’effort est bien plus important après le confinement qu’avant. N’oubliez pas que les habitudes vous font faire des tâches par automatisme et évitent à votre cerveau tout effort. Si vous ne faites plus les choses comme vous le faisiez, vous risquez vite de trouver votre charge de travail trop importante. 

Ne plus vous entretenir

Certes à la maison, rien ne vous empêchait de ne plus mettre votre pantalon pour une visioconférence à condition que l’angle de la caméra ne fixe pas vos jambes. En revenant au travail, il vous faudra reprendre les bonnes habitudes et réadopter un style professionnel si c’est dans la culture de votre entreprise. Dans tous les cas, à la cool ne veut pas dire pas soigné et vous le savez très bien. Cela risque de vous demander un effort supplémentaire car vous avez peut-être été négligent jusqu’à l’extrême mais vous êtes de retour au travail alors il va falloir reprendre vos bonnes vieilles habitudes à ce sujet. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page