Actualité

Les levées de fonds, toujours au beau fixe

Les levées de fonds ne sont pas là pour impressionner. Elles relèvent d’un défi que se lancent les entrepreneurs pour développer leur croissance. On peut le voir avec celles qui ont su optimiser leur levée de fonds. Focus sur trois d’entre elles qui n’hésitent pas à vivre l’aventure.

Gatewatcher, réalise sa Première levée de fonds de 25 millions d’euros

© welcometothejungle.com

Depuis 7 ans, l’entreprise française spécialisée dans la cybersécurité Gatewatcher s’est toujours autofinancée. Avec plus de 70 salariés et une présence en France et à l’international, la startup a réalisé une première levée de fonds de 25 millions d’euros. Ses deux cofondateurs Jacques de La Rivière et Philippe Gillet ont développé une solution détectant les intrusions et menaces qui pèsent sur les entreprises et les institutions publiques. À ce jour, la startup commercialise notamment AIonIQ, une plateforme NDR (Network Detection & Response), ainsi que Trackwatch, une solution qualifiée par l’ANSSI qui assure la protection des opérateurs d’importance vitale. Aujourd’hui, Gatewatcher entend accélérer son développement, notamment à l’étranger. Avec le développement du numérique en 2020, le nombre de cyberattaques a atteint des records (+ 255 % des attaques au rançongiciel en 2020 selon l’Anssi). . Gatewatcher se distingue par la flexibilité de son approche. « Nous sommes le seul acteur dans la détection réseau à proposer à nos clients un fonctionnement en mode cloud , et d’autre part en mode complètement déconnecté pour respecter toutes les contraintes réglementaires de chaque pays (comme le RGPD) ».

Silvr lève 130 millions d’euros pour aider les entreprises à se financer et s’impose comme un leader européen

Silvr, une FinTech française basée à Paris et lancée en 2020, a réalisé une levée de fonds de 1Silvr, une pépite française, une FinTech basée à Paris lancée en 2020 par deux entrepreneurs, Nima Karimi et Grégory Tappero qui n’en sont à la première réussite a  réalisé une levée de fonds de 130 millions d’euros (dont 18 millions d’euros en equity et 112 millions d’euros en dette). L’entreprise déploie une technologie qui lui permet de de mesurer la performance des entreprises en temps réel et de calculer ses performances pour établir le RBF. Elle se rémunère en prélevant une commission qui varie entre 6 % à 9 % du montant financé. Elle s’adresse à tous types d’entreprises qui sont en ligne, dans l’e-commerce ou le SaaS. L’entreprise, grâce à son premier tour de table de 3 M€ en seed début 2021, a recruté une vingtaine de collaborateurs et a financé plus de 100 entreprises. Aujourd’hui Silvr a pour objectif de recruter une centaine de collaborateurs en 2022 pour accompagner sa croissance et développer sa plateforme. 

Mojo Vision lève 45 millions d’euros pour ses lentilles de contact Mojo Lens

La lentille connectée, présentée au salon CES de Las Vegas en janvier 2020, est encore à l’état de prototype. Mojo Lens intègre un écran MicroLED caché sous un iris artificiel qui affichent des informations en réalité augmentée, elle a acquis de nouveaux partenariats avec des marques de sport (Adidas Running, Trailforks, Wearable X,…), dans les domaines de la course, du golf, du yoga, du vélo et du ski afin d’explorer de nouvelles pistes de cas d’usage comprenant l’affichage des performances. Mojo Vision envisage de le proposer aux personnes malvoyantes avec objectif de corriger certains handicaps visuels. Sa collaboration avec la Food and Drug Administration (FDA) est toujours d’actualité, mais elle n’a pas encore obtenu d’autorisation de mise sur le marché. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page