Développement personnelGestion du temps et du stressPersonnel

Comment harmoniser vie professionnelle et vie privée en tant qu’entrepreneur.e ?

Que l’on soit un homme ou une femme, force est de constater que l’entrepreneuriat n’est jamais un parcours sans embûches. Faire une distinction pourrait paraître pour nombre de personnes comme incongru. Pourtant, bien que les statistiques annoncent un mieux général de la création d’entreprises au féminin, force est de constater que les 50 – 50 sont encore loin d’être atteints.  De plus, depuis quelques années règne ce débat sempiternel sur la séparation de la vie professionnelle et de la vie privée. Ces deux vies n’auraient pas grand-chose à faire ensemble et on devrait distinguer avec d’un côté le temps de travail et de l’autre le temps personnel. Quand on est entrepreneur ou entrepreneure, les situations deviennent complexes. Focus sur ces sujets qui font couler tant d’encre.

Séparer la vie professionnelle et la vie privée, une gageure ?

S’il est d’usage de dire qu’il faut séparer les deux strictement et que certains prennent le travail comme une « douleur », selon son étymologie, la tendance commence à s’inverser et nous incite à penser qu’il fait partie d’un ensemble plus large qui est celui de la « vie ». Distinguer sa vie personnelle de celle professionnelle n’a, en réalité, que peu de sens car il faut se rappeler que le but reste d’être heureux autant dans l’une que dans l’autre. Ces deux sphères, aussi différenciées soient-elles devraient conduire à l’épanouissement. On peut se demander parfois : « comment on peut être véritablement heureux, si on souffre au travail alors qu’on y passe la moitié de son temps éveillé ? ». L’entrepreneur par nature a des difficultés toutes particulières à distinguer les deux, tout simplement car son entreprise reste un peu une part de lui-même et qu’elle représente souvent une passion au même titre que le serait un loisir chéri par d’autres.  Le développement de l’entrepreneuriat casse la séparation qui devient de moins en moins évidente. On peut d’ailleurs aujourd’hui légitimement se demander si la frontière existe vraiment. Il faut dire que les avantages à mélanger les deux ne sont pas négligeables même s’ils sont forcément assortis d’inconvénients. Reste que certains veulent la préserver pour éviter que les deux mondes s’entremêlent.

La délégation, une solution ?

De nombreux dirigeants ont choisi de déléguer pour instaurer un frontière étanche. Sans la délégation, difficile de séparer vos deux vies dont l’une empiètera sur l’autre car vous ne pourrez voir les problèmes du bureau se résoudre sans votre présence ou sans prendre des heures sur votre vie personnelle. Dans tous les cas, cette question se pose avec acuité après cette période de confinement et mérite toute notre attention sur ce que vous voulons réellement. 

Le  télétravail, une solution ?

Les nouvelles technologies qui naissent et les habitudes de travail qui devraient très nettement changer dans les années à venir vont conduire le télétravail à devenir de plus en plus la règle. Elles vont entraîner à une confusion naturelle entre les deux vies : travail chez soi et activité personnelle au boulot ne seront bientôt plus l’exception pour certains métiers. Mais ce n’est pas tout 

Et pour les entrepreneures, comment briser plafond de verre

Malgré les nombreuses mesures en faveur des entrepreneures, des dispositions toujours spécifiques sont encore à prendre en compte pour changer les mentalités. Si les difficultés sont le fait de composantes culturelles comme la place restrictive dévolue aux femmes depuis des décennies ou encore l’intégration au sein des réseaux mis en place par des hommes, elles finiront par s’estomper avec le temps et la volonté des femmes de réussir. D’autres doivent être remises en question afin d’ouvrir de nouvelles opportunités. On peut citer le financement et le constat que les chances ne sont pas les mêmes pour les entrepreneures. 

S’il y a quelques années, le nombre de success story au féminin se comptait sur les doigts d’une main, aujourd’hui les femmes ont brisé le plafond de verre et s’illustrent dans tous les domaines. Cette réalité s’impose de plus en plus que l’on parle de digital, de conseil ou formation, de communication, de mode mais plus globalement de tous les secteurs d’activité, même ceux jugés « masculins ». Celle-ci s’explique bien entendu d’abord parce que les temps ont changé et que certaines lois complètement irrationnelles ont été abrogées. Mais, les nombreux exemples de réussite sont le témoignage d’une évolution incontestable.

Le débat peut avoir lieu entre les différences entre qualité homme / femme dans l’entrepreneuriat et il est clair qu’elles dépendent davantage de chaque individu que d’un sexe. Reste que certaines manières d’agir semblent être davantage liées au fait d’être une femme ou un homme même si chacun peut se faire son opinion sur l’origine de celles-ci. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page