Développement personnelPersonnel

Que faire quand on n’a vraiment pas envie de travailler ?

Il arrive certains moments, que l’on soit dirigeant ou non, où la flemme l’emporte sur tout le reste. Il est alors courant d’aller se rendre sur les réseaux sociaux pour les uns ou d’aller regarder quelques épisodes sur Netflix pour les autres. Vous recherchez alors n’importe quoi qui pourrait vous distraire plutôt que de vous lancer dans la tâche que vous n’avez pas envie d’effectuer. Les heures défilent et vous culpabilisez à la fin de la journée sur le fait de ne pas avoir fait ce que vous auriez dû faire. Que faire dans ce genre de cas ?

Se dire que vous êtes dans le temps de travail

Cela peut paraître très simple mais cela reste très efficace. Se dire que vous êtes dans votre temps de travail revient également à penser qu’après vous n’y serez plus alors autant ne pas vous ménager. Une fois cette réflexion faite, vous pouvez passer à la deuxième partie de la méthode si la motivation n’est toujours pas au rendez-vous : diviser au maximum votre tâche. En effet, toute tâche n’est qu’une succession d’autres et peut être généralement divisée.

Par exemple, si vous devez écrire un article il vous faut : allumer votre ordinateur, faire des recherches, lire certains documents, ouvrir votre logiciel de traitement de texte, écrire le titre, écrire un paragraphe, puis un autre, mettre des sous-titres ou encore faire le chapeau.

En cas de flémingite aiguë, il vous suffit donc plutôt que de vous dire que vous devez rédiger l’article, ce qui induit l’ensemble de ces actions, de traiter individuellement chaque tâche tranquillement. Rassurez-vous car la réalisation d’une tâche entraîne souvent la suivante. Au bout de quelques minutes, vous aurez complètement dépassé votre flemme. Mieux encore : dès que la tâche globale sera terminée, vous vous sentirez fier de l’avoir réalisée.

Passer sur une autre tâche de boulot

Oui on le sait : cette tâche est plus urgente que celle-ci. Vous les avez d’ailleurs classifiées dans votre to do List pour qu’elle soit traitée en priorité ! Oui mais voilà, malgré cette petite astuce précédente, rien n’y fait :  vous n’avez vraiment pas envie de la réaliser. Plutôt que de perdre votre temps à ruminer dans votre coin, à culpabiliser ou à vous distraire, autant avancer sur le reste.

De toute façon, les autres tâches devront être effectuées même si celle-ci était plus urgente. Si la technique précédente n’a pas marché alors autant passer carrément à autre chose. De toute façon, vous devrez consacrer dans l’avenir du temps à l’exécution de cette autre tâche. Si la motivation ne vient pas après cette tâche, vous n’avez qu’à en sélectionner une autre à réaliser le lendemain. Au moins, vous prenez de l’avance !

Prendre 5 minutes pour réfléchir

Lorsque l’on n’a vraiment pas envie de faire une tâche, c’est parfois tout simplement parce qu’on a perdu de vue l’objectif plus long terme induit par celle-ci. On se concentre alors uniquement sur le fait qu’on doit la faire sans penser à ce que sa réalisation induit.

Par exemple, votre objectif final peut-être de prendre de l’avance, de recevoir une promotion, de mieux vous payer, de pouvoir passer des vacances tranquilles, de faire fleurir votre business… En vous concentrant sur ce but, vous aurez plus tendance à être motivé et à vouloir vous débarrasser de la tâche sans attendre. Vous ressentirez également de la fierté une fois celle-ci réalisée et vous pourrez également vous le dire. N’hésitez pas à mettre par écrit cet objectif et à le placer à côté de vous par exemple grâce à un post-it.

Faire une corvée personnelle

Vous pouvez être allé plus loin et être dans une inertie totale : vous ne voulez pas travailler ! Dans ce cas, une des solutions consiste tout simplement … à ne plus travailler. Autant remplacer les tâches de travail par une qui contribue à votre bien-être personnel.

Certes, cela ne fera pas avancer votre travail mais au moins vous serez en train de faire quelque chose de positif. Si vous avez, par exemple, de la vaisselle qui traîne, un appel, un brin de ménage ou encore du linge à pendre ou à ranger, faites-le ! Au moins, vous en serez débarrassé pour la suite et vous ne serez pas dans l’inertie. Quitte à perdre du temps, autant que vous le fassiez pour une chose que vous auriez dû faire par la suite.

Allez vous aérer ou faire du sport

Il arrive également que vous ne souhaitiez ni travailler ni faire de corvées personnelles. Vous êtes alors en mode « je ne fais rien ». Plutôt que de perdre votre temps, alors autant vous faire du bien !  De toute façon, vous allez avoir du mal à réaliser votre tâche si vous le faites avec zéro motivation.

Dans ce cas, n’hésitez pas à aller vous promener si vous êtes amateur de balade ou encore à vous mettre en tenue de sport. Au moins, vous vous sentirez beaucoup mieux après ces deux activités. Elles risquent surtout de booster votre moral et donc de vous donner suffisamment de conviction pour réaliser cette tâche qui vous insupporte. Il se peut même que votre cerveau travaille sur la tâche pendant que vous les réalisez.

Ne culpabilisez pas car votre bien-être prime sur votre entreprise. Ceci peut être également utile si vous devez réaliser une tâche créative et que votre cerveau bloque.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page