GérerGestionSanté et bien-être

Quoi faire en matière d’hygiène et de santé dans votre entreprise ?

Alors que de nombreuses entreprises vont reprendre du service et que d’autres continuent de s’afférer du fait de leur activité, les questions relatives à l’hygiène sont sur le devant de la scène. Que faudra-t-il mettre en place rapidement dans les entreprises pour éviter de mettre en danger la vie de vos collaborateurs ?

Le basique : acquérir gels et masques

De base, vous pouvez mettre à disposition des gels hydroalcooliques, un peu partout dans votre entreprise et de préférence avec des distributeurs qui évitent de trop les manipuler pour se servir une dose. Les masques peuvent aussi être fournis même si la possibilité de s’en procurer aujourd’hui n’est pas encore à l’ordre du jour, elle devrait l’être dans les prochains jours mais on ignore en quelle quantité pour les salariés. La quantité de masques nécessaire pour les professions tels que les médecins devraient prochainement être couvertes et s’en fournir ne devraient plus être d’une grande difficulté. A noter qu’avoir le même masque toute une journée se révèle d’une efficacité médiocre et ce n’est pas le masque promis par l’Etat qui devrait permettre de beaucoup réduire la propagation du virus. 

L’affichage des gestes barrières 

Cela peut paraître basique mais afficher les gestes barrières un peu partout et rappeler à chacun qu’ils doivent régulièrement se laver les mains n’est pas un luxe. Vous pouvez donc afficher dans les toilettes et un peu partout ces deniers. Ensuite, vous pouvez aller plus loin en donnant des explications plus concrètes sur ce qui peut être fait en plus pour garantir une meilleure décontamination par exemple. Autre possibilité utiliser les différents moyens de communication comme intranet ou encore des emailings pour faire des rappels. Tous les moyens de communication à votre disposition peuvent être utiles et un rappel pendant les réunions des bonnes pratiques demeurent une base. 

Repenser l’espace de bureau

Il vous faudra parfois remettre en cause votre manière de travailler et agir sur la disposition de l’ensemble de vos bureaux pour éviter que certains se retrouvent confinés dans un espace. Aérer reste recommandé même si cela ne fait pas tout et surtout mettre en place des kits de décontamination près des ustensiles de bureaux que plusieurs personnes utilisent comme l’imprimante représente une bonne pratique. Vous devez faire en sorte que vos collaborateurs soient à plus d’un mètre, bien entendu. Vous pouvez penser également à alterner les présences et bien sur en fin de journée, voire plusieurs fois par jour, veillez à ce que les bureaux soient propres et désinfectés pour éviter toute propagation. Vous pouvez également penser à des systèmes de protection comme dans les supermarchés pour éviter notamment les projections même s’ils peuvent devenir anxiogènes. 

Privilégier le télétravail encore

Ce n’est pas parce que le confinement est levé et que tout le monde peut se rendre sur son lieu de travail que c’est nécessairement ce qui doit être fait. A chacun de leurs déplacements vos collaborateurs risquent la contamination donc autant leur éviter les déplacements inutiles. Si vous ressentez le besoin de réunir les équipes, n’oubliez pas toutes les consignes et faites-le le moins souvent possible. Rien ne vous empêche de continuer à faire vos réunions via des logiciels de communication à distance. D’ailleurs, il s’agit d’une bonne occasion pour fournir le matériel nécessaire à vos collaborateurs pour qu’ils puissent le faire toute l’année. N’oubliez pas qu’un nouveau confinement est fortement possible dans les jours qui suivront la levée de celui-ci. Alors n’hésitez pas à prendre les devants et profiter de la présence temporaire de chacun pour rôder ce qui n’a pas bien fonctionné pendant la période de confinement. 

Proposer un contrôle des températures

Si vous ne pouvez l’imposer, rien ne vous empêche de proposer à l’entrée de chaque salarié un contrôle de la température afin de ne pas prendre de risque. Vous ne pouvez bien entendu pas stocker cette information même avec l’accord de votre salarié et il vous faudra convaincre chacun de bien vouloir se plier à la règle de la prise de température. A défaut, vous pourriez bien voir s’exercer le droit de retrait de certains. La situation est difficile à gérer car d’un côté vous aurez vos obligations relatives à l’hygiène, la santé et la sécurité et de l’autre ce respect nécessaire des libertés à assurer. En le proposant et ne l’imposant pas, vous êtes en tout cas moins exposé à un risque (N’oubliez pas de penser à celui qui prend la température.

Mettre en place un système d’alerte

Si une personne dans votre entreprise présente certains symptômes du coronavirus, autant être rapidement au courant et pouvoir prendre des mesures rapides comme le fait d’appeler un médecin. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faciliter le tout par un système d’alerte qui vous permettent de réagir rapidement et éviter la paralysie de tout un pan de votre entreprise. Si ce signalement devrait se faire naturellement rien ne vous empêche pas exemple de mettre un numéro dédié ou encore de pouvoir vous envoyer aisément un message. 

N’oubliez pas la santé mentale de vos salariés

Si la santé physique de vos salariés est importante, il ne faut pas oublier que cette période est particulièrement traumatisante pour une bonne partie de vos collaborateurs. Mettre en place une cellule psychologique est loin d’être inopportun. Beaucoup ont perdu des proches et n’ont pas la possibilité d’avoir pu leur rendre hommage et les dégâts psychologiques ont parfois été considérables. N’hésitez pas à être à l’écoute de vos collaborateurs car dans ce moment difficile, vous allez souvent représenter un symbole qui rassure. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer