BusinessCréerLe business plan

Faire un business plan : est-ce vraiment utile ?

Quel que soit le soin que vous apporterez à votre business plan, vous
pouvez avoir une certitude absolue : il est déjà faux. Pourquoi ? Pour la
simple raison qu’il est, par définition, impossible de prévoir comment se
développera une nouvelle activité, si elle trouvera sa clientèle, combien de
temps sera nécessaire avant de rencontrer le succès. On peut donc se demander
s’il est vraiment utile de passer du temps à le rédiger.

Le business plan : il
n’y a pas de cas simple

Prenons un cas de figure qui a l’air facile : si vous avez déjà ouvert 5
boulangeries dans une ville et que vous préparez l’ouverture de la 6ème, il est
probable que votre business plan sera plus proche de la réalité que si c’est
votre première ouverture. Et encore ! Ce n’est pas certain ! Chaque quartier
est différent, a ses habitudes de consommation, il n’est pas toujours évident
de tout prévoir. 

Petite illustration personnelle sur le sujet : je me promenais le week-end
dernier dans un quartier de Paris éloigné du mien. Je suis rentrée dans une
boulangerie artisanale appartenant à une chaîne que je connais bien et j’ai
demandé une variété de pain que je prends régulièrement dans mon quartier. A ma
grande surprise, il n’y en avait pas ! La vendeuse m’a expliqué que, selon les
quartiers, les pains confectionnés n’étaient pas les mêmes. J’ai trouvé qu’il
s’agissait d’un parfait exemple d’adaptation au marché. Mais cette variété de
pain était-elle présente dès le l’ouverture de cette boulangerie ou y-a-t-il eu
plusieurs tentatives avant de trouver celle qui convenait à la clientèle des
environs ? Personnellement, je penche pour la seconde hypothèse.

Donc, en synthèse, votre business plan est déjà plus ou moins faux. Mais
est-ce une raison suffisante pour ne pas en faire ? La réponse à cette question
est clairement « non » et pour plusieurs raisons.

Petit rappel : ce que
contient un business plan

Mais commençons tout d’abord par rappeler en quoi consiste un business plan
ou plan d’affaires ? Il s’agit un document qui explique de manière structurée
ce que le futur entrepreneur souhaite réaliser, à quelle échéance, avec qui,
avec quels moyens, en visant quels résultats et comment son projet pourra être
viable et rentable. Le porteur de projet y détaille notamment sa future
activité, ses produits ou services, son marché, les risques qu’ils encourent et
comment il les anticipe, les grandes étapes de développement qu’il envisage, le
modèle de rentabilité, l’équipe dont il va s’entourer. 

Le business plan : 4
bonnes raisons de le faire

De par sa nature, le business plan permet donc de répondre à 4 objectifs :

– Le 1er objectif est, pour l’entrepreneur, de vérifier la
viabilité de son projet
en s’assurant que chaque aspect qui le compose
(choix juridiques, moyens financiers, stratégie commerciale, outils
industriels, supports de communication, ressources humaines…) a fait l’objet
d’une réflexion approfondie, que les risques ont été mesurés et des solutions
trouvées.

– Le 2ème objectif du business plan est de permettre l’obtention
des ressources financières
 nécessaires au lancement et à la
réalisation du projet. Qu’il s’agisse d’un prêt pour financer l’achat de
matériel ou d’un besoin de financement d’un décalage de trésorerie ou de la
rentrée d’un investisseur au capital, il faudra convaincre celui qui a l’argent
de le placer dans votre société. Or, vous êtes loin d’être le seul. Les
demandes sont pléthoriques. Les banquiers et les investisseurs peuvent donc se
permettre de faire une sélection sur la base de leurs critères : minimiser
leurs risques tout en maximisant leurs profits. Pour cela, ils veulent savoir
où vous allez et il vous faudra détailler, argumenter, données concrètes et
vérifiables à l’appui, pour obtenir leur adhésion à votre projet. Le business
plan sert à cela.

– Le 3ème objectif du business plan est de convaincre vos
partenaires de vous faire confiance
 : un fournisseur, un prestataire,
un incubateur que vous voulez intégrer, etc. Tous voudront s’assurer au
préalable du sérieux de votre projet : alors rassurez-les, montrez-leur votre
business plan. Votre professionnalisme sera un atout important.

– Enfin, le dernier objectif du business plan est de vous permettre de faire
un suivi de votre projet
. N’hésitez pas à le réactualiser au fil du temps
et de vos avancées. Il vous servira de boussole, vous montrera la direction à
suivre, pour rester toujours le maître à bord de votre navire.

Ne pas faire de
business plan, c’est prendre le risque de se tromper à plusieurs niveaux

Si vous ne faites pas de business plan, vous vous privez donc de la
possibilité de vérifier de manière plus approfondie le sérieux et la viabilité
de votre projet, de trouver les ressources financières nécessaires à la
concrétisation de votre projet, de convaincre les partenaires dont vous avez
besoin de vous suivre, d’avoir un outil de suivi de la mise en œuvre de votre
projet. Ne serait-ce pas dommage ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page