BusinessLe B.A. BA de l'idéeTrouver votre idée

Est-ce facile de devenir livreur Uber Eats ?

Depuis plusieurs années, de nouvelles activités se sont créées pour répondre à des besoins imposés par les évolutions de la société. Il faut dire que les différents confinements et évolutions technologiques ont fortement changé la vie des Français en les coupant de leurs habitudes et en créant de nouvelles pratiques au niveau des entreprises. Parmi elles, celle de compléter les revenus via des plateformes.

De nouvelles manières de fonctionner avec la livraison à domicile

Se faire livrer est devenu une nouvelle tendance. La livraison à domicile  fait gagner beaucoup de temps dans la vie quotidienne et permet de répondre aux impératifs liés aux imprévus. De manière parallèle, de multiples plateformes sont apparues dans de nombreux domaines qui attirent les indépendants par une mise en relation avec des clients en grand nombre et qui permettent d’être facilement en relation avec les clients dans des secteurs variés.

Si le statut d’auto-entrepreneur n’était pas prévu pour cela à la base, force est de constater qu’il contribue largement au développement d’activités très ponctuelles et notamment d’avoir des compléments de revenus. Le contexte actuel oblige de nombreuses personnes à rechercher des moyens financiers qui ne les obligent pas à recourir à une recherche d’emploi chronophage ou une activité qui ne s’adapterait pas à leur emploi du temps. Les livreurs Uber Eats constituent notamment un bon exemple. Alors, comment devenir livreur Uber Eats concrètement ?

Les raisons de devenir coursier Uber Eats

La principale raison de devenir livreur Uber Eats est la volonté de  générer des revenus de manière flexible. Si certains peuvent pratiquer cette activité à temps plein ou à temps partiel ou encore de manière saisonnière ou temporaire, le principal avantage de cette activité est qu’elle peut s’adapter à votre emploi du temps, et non l’inverse. Vous n’avez pas d’obligation de présence et il s’agit donc d’une opportunité notamment si vous êtes dans l’une des centaines de villes comme Paris, Lyon, Marseille où le service est disponible.

En l’occurrence, la société propose de vous payer chaque semaine voire, après un certain nombre de livraisons et donc de  disposer de vos revenus tous les jours. Ce n’est bien sûr pas la seule activité que vous pouvez exercer de manière flexible sur ce modèle, mais vous n’aurez pas besoin de gros moyens pour devenir coursier ni de posséder des compétences spécifiques acquises au cours d’une longue formation.

Des évolutions qui s’installent

Cette nouvelle possibilité ressemble fortement à ce qui se trouve de manière naturelle dans de nombreux pays comme le Japon où plus d’un salarié n’hésite pas, pour payer les études de leurs enfants ou compléter sa retraite par exemple, à s’investir dans un travail complémentaire. L’envie de développer de nouvelles compétences participe également au  développement de ce type d’activité. Certains privilégient ce type de travail comme un véritable exercice pour s’adapter à la clientèle qui est en attente de sa livraison ou pour mieux comprendre le secteur. Autre facteur qui attire, celui de ne pas être dans une optique horaire, mais bien d’être rémunéré en fonction de sa performance ou rapidité. Il faut tout de même garder à l’esprit que l’appât du gain ne doit pas se faire au détriment d’une certaine prudence afin de ne pas générer d’accidents.

Livreur Uber Eats : comment cela se passe-t-il concrètement ?

Le processus d’inscription est relativement simple, rapide et surtout gratuit puisqu’il suffit de créer votre compte et de suivre les étapes par email et SMS lors de votre inscription. Il vous faut cependant disposer de certains documents comme un extrait KBIS ou l’avis de situation au répertoire SIRENE afin de  prouver l’existence de votre entreprise.

Avoir une pièce d’identité comme une carte d’identité ou un passeport, titre de séjour français autorisant la création d’une auto-entreprise ou encore toute pièce qui vous permet de travailler. D’autres éléments comme une photo de profil seront nécessaires, tout simplement pour que les clients et restaurateurs puissent vous reconnaître. Autre exigence évidente, celle d’un sac de livraison qui se doit d’être isotherme et de dimension minimale 44 cm (L) x 35 cm (l) x 40 cm (h) que vous pouvez vous procurer facilement via les sites partenaires d’Uber Eats et bien sûr d’ un moyen de locomotion pour pouvoir livrer .

Comment créer son entreprise pour devenir livreur Uber Eats ?

De manière logique, le statut privilégié pour cette activité est généralement celui de micro-entrepreneur. S’agissant en général d’un complément de revenus, il est peu probable que vous dépassiez les 72 600 € annuels de plafond. Si cette possibilité est en général privilégiée, c’est parce qu’elle dispose d’un  régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations et contributions sociales obligatoires.

Il s’agit de payer chaque mois ou trimestre, vos charges sociales en fonction du chiffre d’affaires brut réalisé. Celles-ci correspondent à un pourcentage fixe du chiffre d’affaires encaissé. Ces cotisations obligatoires sont : l’assurance maladie-maternité, les allocations familiales, l’invalidité-décès, les cotisations de retraite de base et de retraite complémentaire, la CSG et la CRDS. Vous l’aurez compris, vous ne cotisez pas pour le chômage, mais vous pouvez y prétendre autrement. Le taux de charges sociales en 2020 est de 22%. Attention tout de même, car vous devez  déclarer votre chiffre d’affaires même si celui-ci est nul. Vous ne payerez rien sauf si vous avez choisi de mettre en place un paiement minimal des cotisations.

Un moyen d’acquérir certaines compétences

Si on peut donner un conseil à ceux qui souhaitent se lancer dans leur activité, c’est qu’il ne suffit pas d’attendre que tout se fasse tout seul. Il y a des astuces comme celle de savoir où se positionner ou des compétences à développer comme savoir rapidement repérer les lieux afin d’être plus efficace dans vos livraisons et ainsi gagner du temps. Il s’agit d’acquérir certaines connaissances ou encore de mémoriser certaines informations même si aujourd’hui les GPS vous aident par exemple à  optimiser vos déplacements. Si vous avez des difficultés relationnelles, cela pourra également vous aider, sans pour autant vous contraindre à de longs échanges avec votre clientèle.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page