ConseilsGestionSanté et bien-êtreVérifier l'entreprise

M’épanouir enfin dans mon entreprise

S’il s’agit d’une thématique souvent traitée par les salariés, elle est beaucoup moins abordée pour les chefs d’entreprise qui pourtant ont besoin de s’épanouir eux aussi dans leur entreprise. Une chance pour vous : vous demeurez l’un des plus grands acteurs du bonheur au sein de votre entreprise à commencer par le vôtre. Zoom sur quelques actions que vous pouvez mettre en place pour vous sentir mieux dans votre entreprise.

Clarifiez la mission et vos valeurs

La première chose que vous pouvez faire c’est de clarifier la mission de l’entreprise. Son but ne doit pas se limiter à vendre toujours plus mais elle doit avoir une mission qui soit désirable pour vous et qui vous tienne à cœur. Il s’agit d’un objectif qui peut vous sentir inatteignable mais c’est en réalité sa raison d’être, celle qui va vous pousser chaque jour à donner le maximum d’efforts pour y contribuer. C’est également celle qui va motiver les troupes. Mais pour réaliser cette mission, vous devez le faire en concordance avec vos valeurs qui peuvent être celles de l’entreprise. Autrement dit, cette ligne que vous ne devez jamais franchir pour atteindre votre objectif. Les valeurs représentent la ligne de conduite à ne jamais dépasser ainsi que les éléments nécessaires à la réussite selon vous. Elles permettent également de juger si vos décisions sont en concordance avec ce que vous devez et de vérifier que vous ne prenez pas le mauvais chemin. 

Changez votre décoration

La question de la décoration pourrait paraître subsidiaire mais ne l’est pas. Il est clairement plus dur de se sentir bien si vous vous sentez mal sur votre lieu de travail et que l’ambiance y est austère. Si elle ne constitue qu’un des éléments du bien-être, elle doit rester en adéquation avec l’ambiance que vous souhaitez. Vous devez vous sentir bien au moins dans votre bureau si vous en avez un et si possible que l’ambiance soit chaleureuse dans tous les compartiments de votre entreprise. Si les autres se sentent mieux, vous aurez tendance à vous sentir mieux également. Chaque petit détail pourra mettre un peu de gaieté. Ne négligez pas également la présence de verdure même si vous n’êtes pas obligé de créer une forêt dans vos locaux. La nature représente un motif de bien-être. 

Mettez une bonne ambiance

Si tout le monde fait la tête dans votre entreprise, vous aurez du mal à vous sentir bien. La bonne humeur est communicative dans les deux sens et la mauvaise aussi. Vous devez être le moteur de la bonne humeur car, surprise, vous êtes celui qui est attentivement regardé pour savoir comment se comporter. Si vous n’êtes jamais joyeux et ne prenez jamais le temps de vous détendre, fort est à parier que vos collaborateurs auront le même comportement en votre présence. C’est à vous de détendre l’atmosphère en premier et faire en sorte qu’elle corresponde à ce que vous souhaitez. Le plus difficile reste de gérer les limites entre le travail qui doit être fait et la détente. 

Les activités de détente à ne pas oublier

Pour vous sentir bien sur votre lieu de travail, il doit évidemment ne pas représenter que le travail, que ce soit pour vous ou vos collaborateurs. Si vous souhaitez vous sentir bien, autant réaliser des activités qui feront en sorte que l’ambiance se détende. Certaines sont bien évidemment coûteuses mais le simple fait de créer des moments de convivialité comme un repas où chacun puisse ramener ses spécialités transforment radicalement une ambiance. Vous pouvez aussi lancer des tournois, aller prendre un verre etc… Dans la limite, bien entendu, actuelle des distances nécessaires à la non propagation du coronavirus. Vous pouvez créer des jeux à distance et il en existe un grand nombre. 

Connaître l’objectif de chacun

Pour que tout le monde se sente bien, vous devez connaître les objectifs notamment en termes de formation. Vous devez faire progresser vos salariés afin qu’ils s’épanouissent au sein de votre entreprise et leur confier les missions qui les aideront à aller dans ce sens. Plus vos collaborateurs se sentiront bien et plus ils vous le rendront. Si cela peut demander du temps et très certainement l’aide de vos managers intermédiaires, une attitude basée sur l’écoute vous permettra de rapidement saisir ce qui tient à cœur à chacun. Vous pouvez également le faire au travers des évaluations annuelles ou non. 

Mettez en place les conditions 

Pour vous sentir bien au travail, vous pouvez aussi agir sur les conditions qui influent sur la vie personnelle comme la vie privée. Vous pouvez ainsi décider de mettre en place des horaires libres, des jours libres ou encore une présence libre. Plus vous pourrez prendre en compte vos contraintes personnelles (et vos salariés aussi) et qu’elles ne pèsent pas dans un coin de votre tête pendant les horaires de bureau, plus vous pourrez profiter de votre temps au travail. Vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail par obligation mais bien parce que vous en avez envie. Il en va de même pour vos collaborateurs. La période de confinement a bien fait comprendre à chacun que le travail joue un rôle fondamental dans la vie sociale. 

Ne sacrifiez pas votre vie personnelle

Pour vous sentir bien au travail, vous devez avant tout vous sentir bien dans votre tête que ce soit chez vous ou au travail. Inutile de croire que vous allez laisser vos soucis de la maison chez vous alors autant bien faire en sorte que votre vie professionnelle n’influe pas négativement sur votre vie personnelle. De la même manière, ne négligez pas votre santé ou le sport sous prétexte que vous n’en avez pas le temps. Vous devez faire en sorte que les deux se passent bien si vous ne voulez pas toute la journée ruminer ce qui vous attend à la maison ou vous sentir physiquement patraque. Vous sentir bien implique donc de trouver un juste équilibre. 

Allez vers les fonctions qui vous plaisent vraiment

Cela est plus facile à dire qu’à faire mais bien évidemment déléguer les tâches qui vous rebutent restent une priorité si vous souhaitez vous sentir bien dans votre entreprise. N’hésitez pas à former vos collaborateurs et à déléguer les tâches qui vous ennuient donc profondément, surtout celles qui n’ont pas de valeur ajoutée. Vous devez vous consacrer au maximum à ce qui vous éclate vraiment et qui fera en sorte que chaque tâche ne se révèle pas une véritable torture. Vous pouvez par exemple vous spécialiser sur le lancement de nouveaux projets (ceux qui vous intéressent) ou dans un pôle de l’entreprise que vous aimez tout particulièrement. A défaut, vous pouvez juste vous occuper de la représentation et du management (si vous aimez cela) ou le donner à un de vos associés. Plus vous réaliserez chaque jour des tâches qui vous plaisent et plus vous viendrez au travail avec bonheur. Un élément évident mais qui vous demandera parfois de savoir lâcher du lest.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page