DigitalPar les nouvelles tendancesSe former / Se faire accompagner

E-learning, pourquoi s’y mettre ?

Alors que le confinement et le chômage partiel sont au rendez-vous, le e-learning se développe à grande vitesse. Et pour cause : avec du temps disponible et l’incapacité de bouger de chez soi, il peut apparaître comme évident qu’il représente une solution et un bon moyen de contrer l’ennui tout en développant des compétences.

Rappel sur le e-learning

L’e-learning désigne un mode de formation qui se déroule en ligne. Il est souvent comparé au présentiel et demeure souvent complémentaire. Il se définit par une méthode d’apprentissage qui utilise les nouvelles technologies du multimédia et de l’Internet.

Il met à disposition des personnes en formation des contenus pédagogiques disponibles à distance et peut se faire sous plusieurs formes. Déjà le MOOC (Massive Online Open Course) qui demeure la plupart du temps gratuit et provient d’une communauté. Dans de nombreux cas, il se déroule désormais avec de la vidéo ainsi que des tests quizz ainsi que des évaluations. Le COOC (Corporate Online Open Course) représente des cours. Il sert généralement à accompagner la transformation numérique et à former les collaborateurs. Enfin, le SPOC (Small Private Online Courses) équivaut à un stage de formation à distance. Il s’agit de former un nombre limité de personnes afin de pouvoir donner des explications interactives. 

Les avantages et inconvénients de l’e-learning

Tout d’abord, celui-ci permet d’effectuer une formation complète à distance sans avoir besoin de rencontrer le formateur, ce qui en cette période représente un avantage non négligeable pour tout le monde. Globalement, il permet surtout de gagner du temps, d’être adaptable et d’être moins cher. Ils possèdent également des inconvénients qui peuvent être déclinés selon que l’on parle de l’apprenant, du formateur ou de l’entreprise.

Concernant l’apprenant 

Le premier avantage c’est qu’il demeure souvent flexible et peut s’adapter à tout type de niveau. Il existe généralement des formations qui s’adaptent à toutes catégories d’apprenants et est surtout il peut être flexible dans les horaires d’apprentissage qui peuvent donc s’adapter aux horaires de travail comme, en l’occurrence, à l’emploi du temps de la journée. L’apprenant est autonome et peut l’effectuer en dehors de son espace de travail et souvent décider de son temps d’implication. Il est souvent particulièrement apprécié car il permet de s’auto-évaluer à tout moment de la formation ainsi qu’à la fin de celle-ci. En ce sens, il peut parfois être vu comme un apprenant qui utilise les cd du code de la route pour se tester et évaluer son niveau avant de passer à l’examen. 

A contrario, l’apprenant est autonome et donc doit apprendre à se motiver. Sa progression dépend souvent de sa motivation et l’absence du formateur en direct peut démotiver ou ne pas correspondre à certains profils, notamment ceux qui aiment poser des questions au formateur. L’interactivité des modules n’est également parfois pas très rôdée et l’utilisation des outils numériques ne plaît pas à tout le monde. 

Concernant le formateur 

Le formateur possède l’avantage d’avoir de nombreuses tâches qui sont automatisées et notamment il peut rapidement connaître le niveau des apprenants grâce à une batterie de tests souvent présents sur le site. L’auto-évaluation de l’apprenant peut lui permettre de cerner les atouts et faiblesses de celui-ci et d’adapter les séances privées à ses forces et faiblesses ainsi qu’à accentuer les formations sur les points faibles de l’élève grâce au suivi en temps réel. Lui, aussi bénéficie de la flexibilité des horaires et peut adapter son emploi du temps. 

De la même manière, l’absence de contact direct peut le gêner notamment pour les mises en situation et dans le cas où l’interaction se fait de manière écrite, il peut déplorer une perte de temps et dans le cadre d’une communication par vidéoconférence par exemple, la barrière naturelle que met l’utilisation d’outil numérique. Les mises en situation physique se révèle ainsi parfois plus difficile. Certains soulignent également la difficulté liée à la polyvalence car l’e-learning passe souvent par de nombreux formats et type d’exercices. 

Concernant l’entreprise 

Il est clair pour les entreprises, le premier avantage reste le coût qui se retrouve souvent impacté car elle n’a pas à « compenser » la location de salle par exemple mais ce n’est pas tout, l’e-learning lui permet non seulement de voir la progression du salarié et son implication dans la formation. La flexibilité des horaires s’adapte parfaitement pour les entreprises qui peuvent immobiliser les ressources au bon moment. Il s’agit souvent de formation qui peuvent souvent être personnalisées et les ressources peuvent demeurer accessibles sur le temps. 

Les inconvénients sont cependant nombreux. Déjà, il faut noter que les apprenants sont souvent moins enclins à avoir ce type de formation même si à l’heure actuelle ce n’est pas tout à fait vrai. Il exige également de doter l’apprenant du matériel nécessaire à ce type de formation qui se doit d’être performant pour que l’expérience soit bonne. Souvent l’entreprise doit faire également un effort supplémentaire pour motiver l’apprenant qui garde comme nous l’avons dit plus haut une certaine dose d’autonomie. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page