BusinessCréerFemme et entrepreneuriat

2008-2018, Dynamique toujours aux côtés des femmes entrepreneures

Depuis
sa création en 2008 au sein du magazine et de son site web Dynamique, les
femmes en tant qu’entrepreneures, dirigeants, expertes en entrepreneuriat,
coachs, font partie de son ADN et donc de sa ligne éditoriale. Non pas par
opportunisme mais parce que les femmes grâce à leurs talents, leur appétit d’entreprendre
sont des modèles dans l’entrepreneuriat d’aujourd’hui et seront porteuses
d’un nouveau souffle dans les années à venir.

Nous
avons partagé notre passion de l’entrepreneuriat avec environ 1000 femmes
talentueuses au travers de notre magazine, site web et notre club. Nous aurions
voulu toutes les citer ! Voici quelques femmes qui symbolisent la réussite
en tant qu’entrepreneures !

Émilie Daversin, l’entrepreneure qui
passe du digital au premier média social professionnel féminin

Cofondatrice de VO2 GROUP, une société de conseil en transformation
digitale qu’elle a créée avec son mari, Émilie Daversin enchaîne avec une
deuxième entreprise. Seule cette fois-ci, elle lance Feminalink.

Karen Aiach
,
Lysogene,
l’aventure née du combat d’une mère

À 45 ans, Karen Aiach est entrepreneure, mais pas seulement. C’est avant
tout une mère qui, après qu’une maladie rare ait été diagnostiquée chez sa
fille, a décidé de se battre. Pourtant sans expérience dans le domaine, elle
crée Lysogene, spécialisée dans le développement de thérapies géniques.

Cécile
Reinaud, Séraphine, la marque pour
femmes enceintes qui habille les célébrités

De la famille royale à la rockstar, la marque de vêtements de grossesse,
Séraphine, a déjà conquis bien des futures mamans. Parmi celles qui se sont
laissées séduire, la duchesse Kate Middleton, l’actrice Marion Cotillard,
l’animatrice Karine Ferri, la chanteuse Christina Aguilera ou encore la célèbre
mannequin Claudia Schiffer. Il n’en fallait pas plus pour mettre Cécile Reinaud,
la fondatrice de ladite marque, aux anges…

Laetitia
Alcover , Kang une entreprise qui reste
connectée ! 

Laetitia Alcover, cofondatrice, prend à cœur sa communauté dans la vie
comme sur les réseaux sociaux. Découverte des bonnes pratiques à mettre en place
pour booster votre business grâce à vos réseaux sociaux.

Karine
Schrenzel , l’entreprise qui rachète
des sites e-commerce

Karine Schrenzel est aujourd’hui à la tête d’un groupe détenant dix sites
leaders dans leur secteur, ShopInvest. Accompagnée de son associé, qui se
révèle être son mari, la dirigeante revient sur cette belle aventure.
Rencontre. 

Isabelle Veyrié de
Recoules, d’avocate à entrepreneure

Elle n’a fait qu’un pas puisqu’elle s’oriente
vers ce qui va devenir sa spécialité : l’accompagnement des PME en conseil et
en contentieux de droit commun commercial.

Laurence Gabriel, Gen-G

C’est 25 ans de
carrière dans la communication et les relations médias, un tempérament solide
et une force tranquille. Avec Gen-G, son agence, elle entend remettre l’humain
au cœur de son métier et rendre sa nouvelle vie d’entrepreneure palpitante.

Beya Zerguine, une entrepreneure optimiste

Quand entrepreneure
se marie avec l’optimisme. Elle est passée du recrutement à l’accompagnement
avec deux mots clefs pour devise : s’ouvrir au monde et accueillir les
opportunités.

Grisel Lamotte, une créatrice qui
concilie parfaitement pro et perso

Avec son entreprise, CM Plus France, elle
entend répondre aux besoins des entrepreneurs en matière de relation clients
notamment sur le retard de paiement des factures. Grâce à son parcours, la chef
d’entreprise a plus d’un conseil dans son sac et se fait une joie de les
partager.

Samantha Montalban, cofondatrice de Mina
Stor

Une marque de sous-vêtements spécialisée qui accompagne les jeunes filles
dans leur adolescence. S’appuyant sur le concept de la vente en ligne, la
dirigeante souhaite se développer rapidement à l’international.

Jennifer Plaisant, fondatrice de DecoForDesk

L’architecte d’intérieur qui décore les start-up. Après une carrière dans
plusieurs sociétés de services informatiques, Jennifer Plaisant monte son
entreprise pour se consacrer à sa passion : la décoration et l’architecture
d’intérieur !

Véronique Bergeot, et le délice des repas

Véronique Bergeot et Sylvain Eche,
cofondateurs de 62 degrés s’occupent de tout, de A à Z, de la conception à la
livraison des plats. Après avoir levé 2 millions d’euros l’année dernière pour
agrandir la cuisine et produire davantage, leur défi est désormais d’élargir le
service au-delà des frontières de l’Hexagone.

Christelle
Rouvet
, dirigeante de Rêves de Café

Elle fait du sourire et de la relation
humaine ses premières valeurs pour développer sa clientèle. Elle propose une
solution professionnelle et une couverture nationale pour la pause-café des
entreprises.

Pauline Chatin, porteuse du projet
Vigne de Cocagne

Elle s’est découvert une véritable passion pour les vignes et le
vin.

Karine Zaouche,
Charlotte Lajoux, tout un programme pour la santé

Avec aussi Aymeric Du Mesnil, porteurs du projet MerciDocteur qui se rendant compte
de la difficulté d’attirer des médecins au sein de certains territoires qu’on
appelle des déserts médicaux ont établi un projet pour créer du lien entre
médecins et les territoires.

Anne
Mével
et Alan Ripaud, porteurs du projet YES, WE CAN !

Pour insérer
professionnellement leur fils autiste, ils décident de créer eux-mêmes une
solution pour lui et pour d’autres.

Ugoline Soler qui prépare l’avenir de la planète

Porteuse du projet
RecNoRec, une solution pour recycler des déchets sales et mélangés et rendre
rutiles des déchets ultimes (voués à la décharge, ndlr).

Céline Nguyen, une chef de cuisine sans pareille 

Grégoire
Roty, Etienne Boix (Directeur des opérations), cofondateurs de Quitoque livrent
à domicile un panier contenant tous les ingrédients et recettes pour
constituer, de façon équilibrée et en seulement trente minutes, les repas de la
semaine. Ils ont levé 5,5 millions d’euros pour conserver et accroître leur
position de leader sur le marché français.

Marie-Laure Amiaud, l’entrepreneure qui
répare votre réseau informatique avec le sourire !

Elle a cofondé SWAP
informatique avec son associé, passionné par ce domaine.

Et quelques
expériences magnifiques !

Bertile
Burel, l’expérience en coffret cadeau

Bertile Burel fonde aux côtés de son époux James Blouzard, la société
Wonderbox. Une marque spécialisée dans les coffrets cadeaux et la vente
d’activités de loisirs sur internet. La jeune femme explique qu’après avoir
quitté son emploi pour parcourir le monde aux côtés de James, elle souhaitait
offrir des cadeaux à sa famille, semblable à l’expérience qu’ils avaient vécu.
Ne trouvant pas ce qui leur correspondait dans différentes enseignes, ils
décident de se lancer sur le marché de la box en offrant des « expériences » à
leurs clients. Le succès demeure au rendez-vous et la jeune femme place son
entreprise comme leader du marché français. « Si nous sommes numéro 1
aujourd’hui, c’est parce que nous avons toujours cherché à faire les choses un
peu mieux, aussi bien pour nos clients que pour nos partenaires. Nous savions
que, si nous traitions bien nos partenaires, ils serviraient bien nos clients.
». Lors du Salon des micros-entreprises Bertile Burel affirme « je suis
persuadée que les femmes ont beaucoup à apporter à l’entreprise, elles sont
organisées, dotées d’un esprit pratique, en prise avec le réel et elles ont
surtout un grand atout, elles savent plus naturellement transformer la vision
stratégique en actions concrètes. »

Fany Pechiodat, les bons plans d’une parisienne

La jeune femme débute une carrière marketing au sein du groupe l’Oréal.
Mais cette dernière a pour passe-temps favori de dénicher des bons plans. Pour
les trouver Fany Pechiodat passe son temps libre à se balader dans les rues de
Paris. Avec l’aide de sa petite sœur elle décide de rédiger un mail comprenant
des « bonnes adresses » qu’elle envoie à une cinquantaine d’amis. Un engouement
se met en place et en à peine quelques mois la jeune femme réunit près de 10
000 abonnés grâce à ses newsletters. En 2008 elle décide de lancer son site
MyLitlleParis , un groupe média assez original qui partage astuces et bons
plans « Avec des adresses secrètes et insolites qu’on souffle dans leur boîte
mail, des box qu’on glisse dans leur boîte aux lettres, des idées inspirantes
qu’on pushe dans leur téléphone. » affirme le site de la jeune femme. Une
réussite due à un cocktail d’originalité et de nouveauté. « Capitalisez sur la
posture d’outsider et adoptez ce qu’on appelle chez nous le Forrest Gump way.
C’est la naïveté qui mène à la créativité. L’expertise est l’ennemie de
l’innovation donc ne complexez pas de vous lancer sur un marché que vous
connaissez mal » conseille-t-elle aux entrepreneurs sur le site les Echos.

Celine Lazorthes, une cagnotte en
ligne

La jeune femme est étudiante à HEC Paris lorsqu’on son idée lui vient en
tête. Cette dernière était chargée d’organiser le weekend d’intégration de sa
promotion avec la responsabilité de collecter des fonds auprès de ses
camarades. Pour réaliser sa mission en toute tranquillité, elle décide de
développer une plateforme qui permet de collecter l’argent en ligne et en toute
sécurité. En mars 2009 le site en ligne Leetchi.com est lancé. Anniversaire,
pot de départ, weekend à plusieurs, mariage… Toutes les occasions sont bonnes
pour créer une cagnotte en ligne et inviter son entourage à y participer. En
2013, Céline figure première au classement des 100 personnalités qui font le
web français, dans la catégorie « entrepreneur du moment ». La même année son
entreprise fut désignée « meilleure start-up française » par le magazine de
référence des nouvelles technologies Wired Europe. Celine Lazorthes reste très
engagée dans la cause des femmes entrepreneures « je pense qu’on est souvent
son propre ennemi, il faut répéter que c’est possible et que ça rend heureux »
confie-t-elle au site du Figaro.

Pauline Laigneau, des bijoux
chaleureux et colorés

L’idée de la jeune femme née lors d’un des plus beaux moments de sa vie :
lorsque Charif son compagnon lui demande de l’épouser. Les futurs mariés
passent par une étape des plus « romantiques » le choix de la bague de
fiançailles de Pauline. Les tourtereaux se rendent dans des boutiques de grand
joailliers mais l’engouement du début fait peu à peu place à de la déception.
Le monde de la joaillerie leur parait « froid et intimidant », associé à des
bijoux plutôt classiques seulement composés d’or blanc ou de diamant et une
crainte de ne pas trouver le prix qui leur correspond. L’écoute et les conseils
de professionnels ne sont pas non plus au rendez-vous. Suite à ce constat la
jeune femme et son époux décident de créer leur propre marque de joaillerie :
Gemmyo. « Une maison de joaillerie où chacun serait libre d’avoir un bijou
unique et qui lui ressemble vraiment ; une maison de joaillerie accessible
partout et tout le temps ; une maison de joaillerie qui aurait à cœur de faire
de l’achat d’un bijou un vrai moment de plaisir et non pas une épreuve »
explique leur site en ligne. Elle parvient à atteindre un chiffre d’affaires de
trois millions d’euros, seulement trois ans après sa création. La jeune femme
de 34 ans définit sa passion pour l’aventure entrepreneuriale comme une des
clés du succès. « J’écoute toujours ceux qui me disent qu’ils veulent changer
de vie. L’entrepreneuriat est une aventure personnelle, un désir qui compte plus
encore que l’idée d’entreprise » confie-t-elle sur le site la Tribune.

Sandra
LE GRAND, une entrepreneure d’excellence

Est fondatrice et présidente-directrice générale de
Canalce, premier prestataire de services auprès des comités d’entreprise et de
leurs salariés. Forte de son expérience, elle nous livre ses conseils pour
utiliser la communication médias et hors médias, et nous montre comment elle a
accompagné ainsi la croissance de son entreprise au travers du magazine et du
club.

Dynamique Entrepreneuriale est toujours à
côté des entrepreneures, que ce soit à travers son magazine, son site web ou
son club !

Dynamique Entrepreneuriale accompagne les
entrepreneures sur le chemin de la réussite !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer