GérerGestionGestionLes difficultésLes fautes de gestion

Quelle démarche doit avoir un chef d’entreprise dans la protection contre les cyberattaques ?

Une cyberattaque et en un instant , tout est remis en question. Les scénarios d’une cyberattaque sont kyrielles et il convient de répondre aux bonnes questions. Quels risques encourt votre entreprise ? Et quelles mesures de prévention doit-elle adopter ?

La dématérialisation, une nouvelle manière de s’organiser


La dématérialisation est un processus destiné à simplifier la vie de l’entrepreneur et de ses collaborateurs et elle permet de :

  • gagner du temps. La gestion des documents est transférée vers les ordinateurs, qui vont être amenés à exécuter le travail à notre place et vont constituer avec une base de données. L’utilisateur n’a ainsi qu’à saisir les références de son document pour le retrouver en quelques clics.
  • rechercher et de sortir un document d’une archive pour le photocopier, préparer un courrier postal, et ensuite replacer au bon endroit la copie originale. Grâce à la dématérialisation, tout se fait en quelques clics.
  • gérer et rentabiliser les journées de travail car les collaborateurs sont dès lors mobilisés pour une activité à valeur ajoutée pour l’entreprise.
  • diminuer les frais de gestion pour l’entreprise.

Protéger votre entreprise des cyberattaques


Les entreprises sont de plus en plus touchées par la cybercriminalité. Cette dernière est une notion large qui regroupe toutes les infractions pénales susceptibles de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau.
Cette nouvelle forme de criminalité et de délinquance se distingue des formes traditionnelles puisqu’elle se situe dans un espace virtuel, le « cyberespace ». Depuis quelques années, la démocratisation de l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été des facteurs de développement des entreprises mais aussi du « cyber-crime ». Ce facteur ne touche pas seulement les grands groupes industriels mais aussi les PME.
Les alertes de sécurité se multiplient pour les PME mais aussi les grands groupes et les administrations. Les cyber-attaques génèrent des coûts parfois très lourds pour les entreprises et pourtant les solutions « secure » demeurent très techniques et complexes à mettre en place.
L’objectif est de donner accès au système d’information par une identification puis par une authentification.


METTRE en place des process


Tout ce qui peut être automatisé doit l’être pour gagner du temps et permettre aux collaborateurs de se consacrer à des tâches à valeur ajoutée. Dans le cadre d’un recrutement. Les process évitent de perdre un temps considérable dans la remise des documents et facilitent l’intégration des nouveaux arrivants. Ils permettent aux équipes de travailler dans une même synergie avec des procédures communes qui offrent la possibilité dans le cas de l’absence d’un collaborateur de le remplacer sans porter atteinte à la productivité ni aux relations avec la clientèle. 

Les faux SMS, la nouvelle stratégie de cyberattaque en France

Les cybercriminels ont trouvé de nouveaux angles d’attaque car la pandémie leur a ouvert d’autres opportunités. Ils ne se contentent plus d’envoyer de faux mails pour piéger les particuliers. Selon Jean-Jacques Latour, responsable expertise de Cybermalveillance, la plateforme du gouvernement « Le hameçonnage est toujours la mère des attaques ». La plateforme  aide les particuliers et petites entreprises victimes de cyberattaques. C’est la menace numéro 1 pour les particuliers avec 17% des requêtes, et la 5e pour les entreprises, selon le rapport annuel 2020 de Cybermalveillance. Leur stratégie est cependant identique voler un mot de passe d’un compte bancaire, les identifiants d’un mail, ou les numéros de sécurité sociale pour ensuite se faire passer pour la victime et en tirer profit. Finis les mails pleins de fautes d’orthographe, avec des logos pixelisés peu crédibles, ils sont devenus experts de la contrefaçon. Selon Cybermalveillance, la hausse des hameçonnages est de 400% avec une forte variété dans l’écosystème du Covid-19: fausse vente de masques, attestations en ligne etc.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page