Actualité

Les défis dans une société qui a perdu ses repères

Aujourd’hui avec la guerre en Ukraine, tous nos repères sont bouleversés et les entrepreneurs sont en première ligne pour traverser ce moment périlleux et cela quel que soit le secteur d’activité car ce qui paraît florissant aujourd’hui peut ne peut pas l’être demain. Un objectif, être capable de discerner les opportunités dans le brouillard actuel.

La hausse de l’inflation, une réelle inquiétude pour l’économie européenne

Après des années d’inflation très faible, la hausse des prix a atteint son niveau le plus élevé depuis 13 ans. Aujourd’hui elle suscite de réelles inquiétudes dans le monde entier y compris dans la zone euro. Selon les dernières données de la Banque Centrale Européenne (BCE), les prix à la consommation dans l’eurozone ont augmenté de 5,1 % en janvier. Cette hausse s’explique principalement par la flambée des prix de l’énergie et par l’augmentation du coût des denrées alimentaires. Le pétrole, le gaz et l’électricité sont également devenus plus chers dans le monde entier. Les prix de l’énergie ont augmenté car la production d’hydrocarbure accuse un retard face à la demande des consommateurs et des entreprises au sortir de la pandémie. En janvier, les prix de l’énergie dans la zone euro ont connu une hausse record de 28,6 % par rapport à l’année précédente. De plus, la croissance du coût des produits alimentaires non transformés s’est accélérée pour atteindre 5,2 %. A noter que les récents évènements entre la Russie et l’Ukraine devraient amplifier ce phénomène. 

Le déficit commercial français, d’où vient-il ?

Les politiques de réindustrialisation et de baisse d’impôts de production depuis deux décennies n’ont pas réussi à résorber notre déficit commercial, selon  Vincent Vicard, le directeur adjoint du Centre d’études prospectives et d’informations internationales. La crise sanitaire a de multiples conséquences. Le secteur aéronautique, qui est plutôt résilient en temps normal, a été touché par la baisse du transport aérien et s’en est trouvé impacté. De plus, les importations, notamment en provenance de Chine, ont augmenté dans les secteurs de la santé ou de l’électronique, avec l’explosion du télétravail. La France enregistre un déficit de sa balance commerciale de biens qui a d’ailleurs été observé dès le début des années 2000. Les gouvernements successives ont misé sur des baisses générales d’impôts et de cotisations : crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi en 2013, le pacte de responsabilité en 2014, baisse de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 25 % en 2017, soit un gain de 11 milliards d’euros-es entreprises et celle des impôts de production en 2020. 

Aliments bio, toujours en croissance ?

2021 marque une diminution des achats de produits bio, alors qu’a contrario la production augmente mais le prix est un facteur qui influence les acheteurs. Cependant, les Français acceptent d’acheter moins tout en payant plus cher, puisqu’en 2021 le chiffre d’affaires du marché de la grande consommation a moins baissé (-2,2 %) que les achats en volumes (-3,6%), et ce malgré une légère déflation (0,5%). La France veut d’ailleurs atteindre 18 % de surfaces agricoles en bio en 2027 (contre 9,5 % fin 2020). Un objectif désormais en décalage avec la réalité de la consommation. Les pouvoirs publics doivent faire des efforts et respecter la loi Egalim 1, qui fixe l’obligation de 20 % de bio dans la restauration collective, mais qui n’est toujours pas pleinement appliquée. 

Paris 2024 : La Cité du Design au cœur des Jeux avec le design actif ?

© Fred Collier

Lors d’une réunion à l’Assemblée nationale, Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et les députés, se sont penchés sur l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Le design actif est venu s’immiscer dans les débats. Le design actif ou l’aménagement de l’espace public, est un projet pour lutter contre la sédentarité et inciter à faire de l’exercice. Un guide opérationnel du design actif a été rédigé à destination des 222 villes du réseau Action Cœur de Ville et des collectivités territoriales labellisées « Terre de Jeux 2024 » en lien avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), la Cité Internationale du Design de Saint-Étienne, mais également 14 experts (cardiologue, designers, géographes, spécialiste de l’accessibilité, urbanistes…). Pour sensibiliser les communes, une journée internationale du design actif est programmée le 1er juin, durant la Biennale internationale du design à Saint-Étienne. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page