DévelopperEn généralInnovation

Le BIO, une valeur incontournable

Consommer bio est devenu une réelle valeur pour consommer responsable et s’élargit à de nombreux produits. Les Français consomment de plus en plus de produits biologiques non alimentaires. Une consommation qui ne cesse de croître depuis 2015, avec encore cette année, de belles progressions dans les domaines des produits ménagers (61%) et des cosmétiques et produits d’hygiène bio (57%).

Selon le baromètre annuel de l’AFB, pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique en 2018, près de 9 Français sur 10 (88%) déclarent avoir consommé des produits biologiques. La part des consommateurs réguliers, au moins une fois par moins, se stabilise à 71%. Ces résultats se révèlent être plus élevés auprès des catégories socio-professionnelles supérieures (78%) et des habitants d’Ile-de-France qui déclarent en consommer régulièrement à 77%.

Consommer responsable, une valeur acquise

Consommer responsable, c’est aussi pour de nombreux Français changer leurs comportements alimentaires et culinaires (57%), avec une prise de conscience encore plus forte chez les femmes 61%).
Ainsi,

  • Eviter le gaspillage : le principal changement opéré par les interviewés (61%),
  • Consommer des produits de saison (58%), frais (55%), locaux (52%)
  • Cuisiner plus (45%), faire ses petits-plats maison (46%)
  • Diminuer l’utilisation de plastiques et des emballages (41%)
  • Rechercher des produits frais, regarder la composition et la provenance des produits achetés :

Autant de nouveaux réflexes adoptés par ¾ des Français.

Cette démarche plus éco-citoyenne, à la fois dans l’acte d’achat et dans les modes de consommation, devient de plus en plus présente et devient une nouvelle tendance qui se transforme en habitude.

Quels sont les produits phares de la consommation bio ?

Ils sont nombreux et montrent l’intérêt porté par les consommateurs :

  • Les fruits et légumes bio restent les plus consommés, et se stabilisent au même niveau depuis 2015 à 78% (83% chez les CSP+). Ce sont surtout les fruits frais et légumes frais qui sont plébiscités
  • Les produits laitiers (71%) dont le lait (44%), le fromage (43%)
  • Les œufs bio sont également largement consommés (65%).
  • La moitié des Français consomme au moins un produit d’épicerie, dont 34% de pâtes, du riz, des autres céréales, 25% d’autres produits d’épicerie, et 24% de l’huile
  • 48% citent au moins une boisson, composée des jus de fruits (39%), de vin (19%), et d’autres boissons (5%)
  • Concernant la viande et la volaille, 4 personnes interrogées sur 10 déclarent les consommer bio, 32% citent la volaille qui reste la plus consommée dans cette catégorie, 26% pour le bœuf et le veau, 20% pour le porc, la charcuterie et l’agneau.
  • Une personne sur trois consomme du pain bio. Ce produit pourrait être davantage consommé si on le trouvait plus souvent chez les artisans boulangers.

La quasi-totalité des consommateurs : la valeur gustative des produits

Dans leur acte d’achat, ils sont 95% à le considérer comme un critère de choix d’achat important dont 59% très important. L’origine française -locale si possible- permet également aux consommateurs de les aider à
choisir : ils sont près de 9 sur 10 à juger cela important, tout comme le prix.

Les Français ont pris conscience de la nécessité de consommer plus responsable et durable.Une tendance qui se renforce d’année en année avec une volonté forte de privilégier l’approvisionnement local, les produits de saison, de lutter contre le gaspillage, ou encore le fait maison. Outre les produits alimentaires, ils consomment bio dans de nombreux secteurs tels que l’hygiène, les cosmétiques, le textile, laissant augurer des changements de mode de vie profonds.

La conscience de la protection de la santé et de l’environnement

Près de 9 Français sur 10 reconnaissent la contribution de l’agriculture biologique à préserver l’environnement (87% vs 91% en 2017) et à favoriser la biodiversité (83%).
La naturalité (sans produit chimique de synthèse), ainsi que les bénéfices sur la santé sont largement reconnus (respectivement 84% et 83%), et en particulier auprès des CSP+.

La transparence, une nécessité

Les résultats mettent également en évidence une bonne perception des contrôles annuels en France (76%) et par rapport aux produits importés (73%). Plus de la moitié des Français pensent que le cahier des charges de l’agriculture biologique est devenu plus exigeant au cours des cinq dernières années (53%). Seul un tiers de la population nationale est informé de l’utilisation de substances actives naturelles dans l’agriculture biologique.

Les Français semblent plus au fait, en revanche, de la présence de résidus de pesticides détectés lors des contrôles des produits biologiques : 56% en étaient informés et 61% parmi les consommateurs, les 65 ans et plus et les CSP+.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer