DévelopperDigitalLe site internet

Créer son cahier des charges

Vous avez un projet Internet, des idées prometteuses, et envisagez de le confier à une agence web ou de le faire vous-même. Comment faire pour exposer clairement toutes vos idées, et vous assurer que le prestataire ou vos collaborateurs puisse disposer de toutes les informations pour bien comprendre votre projet ? C’est tout l’intérêt de rédiger un cahier des charges.

Plus votre projet est complexe et innovant, plus le cahier des charges est important. Dans le web, pour une hypothèse donnée, il peut exister dix manières différentes de réaliser un projet, avec un résultat final qui peut être significativement différent, bien que répondant à la demande initiale. Il est parfois difficile au porteur de projet d’exprimer ses idées, tout comme il peut l’être au prestataire de les comprendre. Dès lors qu’un projet apporte son lot de spécificités, le cahier des charges devient une absolue nécessité, pour favoriser les échanges et la compréhension et vous assurer au final un projet qui réponde bien à vos attentes. La rédaction d’un cahier des charges permets de :
• Vous immerger dans votre projet et vous interroger sur les moyens d’atteindre vos objectifs. Faites vos propres recherches, affinez vos idées, et mettez-les en forme dans un document.
• Exprimer vos attentes et besoins, dans un langage simple et compréhensible par tous. Cela permet à l’agence web ou vos collaborateurs de comprendre plus facilement vos souhaits, et d’analyser les moyens d’y arriver, et les travaux qui en découlent.
• Présenter globalement votre projet : qui vous êtes, la société, vos objectifs… Mieux vos interlocuteurs vous connaissent, mieux ils sauront vous conseiller.
• Définir clairement le fonctionnement souhaité de votre site Internet : considérations graphiques, nombre de pages, arborescence, description des fonctionnalités, structure, informations affichées, navigation, technologies, développement d’applications spécifiques, contraintes techniques, attentes en terme de référencement, autres prestations attendues…
• Fixer le périmètre de la prestation. Le cahier des charges peut faire office de document contractuel afin de vous assurer que la prestation fournie réponde correctement à votre demande.
• Exprimer votre besoin et la prestation attendue dans le cadre d’un appel d’offre lancé auprès de plusieurs prestataires.
La rédaction d’un cahier des charges est un exercice utile, mais pas toujours simple. Tout est question de mesure : un site de présentation en 5 pages ne requiert pas un cahier des charges très fourni. Au contraire, un projet spécifique, novateur, voir complexe, pourra demander plusieurs semaines de recherche et de travail pour le rédiger sérieusement. Dans tous les cas, après avoir rédigé la première version de votre cahier des charges, demandez conseil et faites appel à l’expérience de votre prestataire pour vous aider à affiner votre projet et à adapter votre cahier des charges.

Nos conseils

 Prenez le temps de faire vos recherches, consulter les sites existants, il y a probablement des idées bonnes à prendre dans des projets similaires. 

Dans le cas d’un projet commercial, un bon cahier des charges va avec une bonne étude de marché. Gardez en mémoire les moyens d’atteindre vos objectifs et les fonctionnalités qui en découleront sur le site.

 Ne cherchez pas à définir les moyens techniques de mise en œuvre si vous n’en avez pas la connaissance. Utilisez des phrases simples dans votre cahier des charges, et laissez à votre prestataire le soin de vous proposer les meilleurs choix techniques pour mettre en œuvre vos idées. 

 Si vos idées sont précises, exprimez-les. Au contraire, si vos idées ne sont pas arrêtées, vous pouvez faire le choix de laisser plus de marge à votre prestataire, qui pourra alors devenir force de proposition. Dans ce cas, mettez dans le cahier des charges ce dont vous êtes sûr. Toutefois, vous devez poser un minimum d’idées et ne pouvez pas tout simplement dire « je veux un site comme EBay ou Facebook ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page