GérerLe B.A. BA des RHManagementRecherche et sélection

Les compétences les plus recherchées par les entreprises

Si les entreprises recrutent, elles recherchent aujourd’hui des compétences bien différentes de celles de la dernière décennie. Linkedin a dévoilé les hard et soft skills les plus recherchés sur son site internet. Les résultats de son étude traduisent le changement de notre société. 

Les hard skills ou compétences techniques. 

Pas de surprise à ce niveau là puisque ce sont bien tous les métiers liés à l’informatique qui sont dans quasiment toutes les compétences recherchées. On trouve parmi elles Cloud computing, informatique scientifique ou encore Conception UX. On peut aussi intégrer le raisonnement analytique et Blockchain dans le panier. Des compétences liées à la communication y sont plébiscitées mais souvent reliées à l’informatique dans lesquelles on peut insérer Social media, Marketing d’affiliation ou encore Communication corporate. La production vidéo entre naturellement dans ce cadre avec une utilisation qui s’est développée de manière exponentielle grâce aux réseaux sociaux. Le fait de vouloir se démarquer semble également au cœur des préoccupations des entreprises avec des « stratégies compétitives » qui ressortent également de cette étude. Il faut tout de même noter que si on parle des compétences les plus recherchées, il s’agit souvent de profils encore rares et dont les profils peuvent s’avérer difficiles à trouver et non de l’ensemble des profils recrutés. On peut cependant s’attendre à ce que des profils liés à la data apparaissent bientôt et s’imposent comme un critère. 

Les soft skills ou compétences comportementales 

C’est peut-être ici que la surprise est la plus grande puisque 5 compétences sont toujours d’actualité : esprit d’équipe, gestion du temps, persuasion, rédaction et créativité. Elles font partie des compétences qui sont celles que l’on attribue de manière classique au manager. 

Esprit d’équipe : l’entreprise est constituée d’Hommes et de Femmes et ceux-ci sont évidemment un des piliers dans les sociétés. Le travail en équipe s’est également intensifié notamment depuis que les nouvelles technologies ont pris la place d’honneur et il n’est plus rare de fonctionner en mode projet ou par cellule plutôt que chacun dans son coin. L’esprit d’équipe est un principe fondamental pour maintenir une bonne ambiance dans l’entreprise et éviter que des dissensions naissent et détruisent la cohésion. Les entreprises ont bien compris que l’entreprise doit être porteuse de sens et que l’esprit d’équipe fait avancer le groupe. 

Gestion du temps : quoi qu’on en dise, l’efficacité a tendance à baisser ces dernières années du fait d’une mauvaise gestion du temps. Les pertes de temps engendrées par les nouvelles technologies sont aussi impressionnantes que leur gain. Il est désormais indispensable d’avoir une certaine autodiscipline et une organisation rigoureuse pour éviter de se disperser dans des tâches chronophages et pas forcément indispensables. L’organisation doit donc être sans cesse remise en question et s’adapter aux nouvelles réalités afin d’éviter les pertes de temps également. Ce temps, qui est souvent lié à l’immédiateté, est devenu également le cœur des préoccupations dans un monde où tout va de plus en plus vite. 

Persuasion : cette compétence a très certainement été citée pour les profils commerciaux mais également les managers. Avec l’arrivée des générations Y et Z sur le marché de l’emploi, il est clair que la fracture s’est belle et bien opérée dans les entreprises. La persuasion reste donc naturellement un des enjeux des attentes de l’entreprise car le manager ou porteur de projet doit emmener ces équipes pour atteindre les objectifs et le commercial doit lui savoir convaincre les clients de choisir ses produits ou services dans un monde fort concurrentiel.

Rédaction : cette compétence pourrait en faire rire plus d’un mais quasiment tous les métiers de la communication nécessitent cette compétence. La rapidité des échanges a entraîné un besoin en compétences rédactionnelles ainsi que le nombre de flux. Globalement les communications des entreprises se sont amplifiées à l’externe mais pas seulement. Le ton employé est parfois inapproprié car les textos ont généré une vague de messages écrits spontanément et qui sont souvent à l’origine des difficultés relationnelles car ils sont transmis sans cohérence. Il est donc nécessaire que les entreprises instaurent des règles pour que la transmission ne ternissent passa notoriété. Les moyens de communication comme l’email sont de plus en plus utilisés et il faut dire que les fautes d’orthographe ne donnent pas une bonne image de l’entreprise. Ils décrédibilisent celui qui les fait et la génération sms a bien des soucis parfois à se faire quand on voit le nombre de lettres de motivation qui arrivent avec plusieurs fautes par ligne. 

Créativité :  la créativité occupe une place indéniable dans les entreprises car innover fait partie des enjeux majeurs. Il s’agit de se démarquer et les propositions audacieuses semblent aujourd’hui porter leur fruit. Il n’est pas étonnant qu’elle soit au cœur des nouvelles entreprises qui n’hésitent plus à solliciter la créativité de leurs salariés pour avancer plus vite et améliorer de manière constante leur services / produits. Les entreprises cherchent aujourd’hui à se renouveler et c’est la raison pour laquelle la créativité joue un rôle essentiel à jouer dans les années à venir. 

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page