Actualité

Comment le groupe Casino de Jean-Charles Naouri pérennise sa croissance en Amérique du Sud ?

Le groupe Casino a décidé depuis le 30 juillet de
réorganiser son activité en Amérique du Sud à la fois afin « d’optimiser la
croissance future du Groupe » sur ce marché et de désendetter la maison mère du
groupe Casino grâce à l’excédent de trésorerie des filiales d’Amérique Latine.

Pour ce faire, le groupe Casino a signé un accord portant
sur la cession à Exito de 50% du capital de son holding en France et de 100% de
sa filiale, Libertad, en Argentine. Exito pourra ainsi consolider par
intégration globale toutes les activités du groupe Casino en Amérique Latine
sur 4 pays : Brésil, Colombie, Argentine et Uruguay. Cette opération permettra
à la firme de s’attaquer à une population de 280 millions d’habitants. Le but ?
« Répondre à l’évolution des besoins des clients et de saisir des opportunités
de consolidation régionale » selon le dernier communiqué de presse.

Les avantages d’un
tel regroupement

Le groupe Casino pourra s’appuyer sur des sociétés leaders
en Colombie, en Argentine et en Uruguay et profiter d’un chiffre d’affaires
2014 combiné d’environ 26.5Mds € mais surtout d’un EBITDA se portant à 2.0
Mds€. C’est également par la couverture offerte par le regroupement que
l’opération semble intéressante. Les enseignes deviendront de natures variées
et toucheront tous les types de clientèle par le biais d’hypermarchés,
supermarchés, magasins de proximité, discount et distribution spécialisée…  Le groupe utilisera son réseau multicanal de
2500 magasins afin de développer le e-commerce.

Recentrage sur
Exito

Le groupe Casino, qui détient une majorité du capital
d’Exito (54.8%), en gardera ainsi le contrôle et pourrait même acquérir des
actions de ses filiales Exito et GPA en fonction « des conditions du marché ».
Cette dernière verra son conseil d’administration réorganisé afin que la
nouvelle structure de détention soit représentative notamment par la nomination
d’administrateurs d’Exito. La structure managériale ne devrait cependant pas
être touchée selon les déclarations du Groupe.

La transaction en
elle-même.

Cette transaction qui bénéficie de la bénédiction des trois
conseils d’administration (groupe Casino, Éxito et GPA) devrait être réalisée
pour une valeur estimée à 1,7 Md€, sur une base de 100 R$ par action, le groupe
s’appuiera sur la forte génération de trésorerie par les filiales d’Amérique
Latine pour la financer mais aussi sur un bilan d’Exito dont la dette
post-opération devrait avoisiner le zéro.

Verdict attendu en fin août 2015…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page