Choisir sa méthode de comDévelopperTendance

Booster son intervention en public pour la rendre mémorable

Chaque mois, Laurent Tylski, conférencier professionnel spécialiste de l’accélération du changement – nous apporte ses conseils pratico-pratiques pour développer l’impact des communications en public.

L’entrepreneur qui souhaite valoriser son produit ou son service va construire son message pour ancrer sa marque chez ses interlocuteurs. Toute intervention en public vise à un objectif unique : impacter suffisamment l’auditoire pour qu’il puisse se souvenir de vous au bon moment. Ce souvenir de vous doit être durable afin de vous rendre incontournable. « Tu te souviens de Philippe Martin, de la société Legagnant ? Il était excellent, c’est de lui dont nous avons besoin. Appelle-le, il a la solution ! » La qualité de construction de votre allocution est prépondérante pour marquer les esprits. Celle-ci est déterminante par rapport à l’impact que vous aurez sur vos interlocuteurs. Alors par quoi commencer et comment construire son message ?

Commencez par la conclusion !

S’il n’y avait qu’une chose ou qu’un seul message à retenir, lequel serait-il ? C’est la conclusion qui va vous permettre de donner une architecture forte et logique à votre discours. 

La règle des 3 

Cette règle est immuable, c’est celle qui se mémorise le mieux. Les exemples historiques sont foisons : Veni, vidi, vici – Liberté, égalité, Fraternité – Thèse, antithèse, synthèse… N’hésitez pas à abuser du chiffre 3, car dans chaque intervention, le public ne retient que 3 idées clés. Cette règle va s’articuler autour de 3 parties clés et 3 éléments clés par partie. Dans chaque partie, citez 3 références, 3 statistiques, 3 exemples… N’hésitez pas à choisir une phrase slogan qui sera votre idée maîtresse et qui sera répétée 3 fois.

Rendez visuellement harmonieuse votre communication orale 

Sur le papier, la construction de votre plan se fait à base de couleurs pour permettre d’harmoniser votre allocution et de mieux la mémoriser. Associez à chaque point clé une couleur, et vérifiez que votre palette de couleurs est la plus percutante possible pour bien faire vivre votre règle des 3. Ainsi vous allez créer de l’attention, de la dynamique et du rythme dans votre discours. Le rouge : pour la phrase clé qui sera votre slogan et devra impérativement être mémorisée par votre auditoire. S’il ne doit rester qu’un seul message, ce sera celui-là. Le bleu : pour les éléments statistiques. Le vert : pour les citations et les exemples illustrant votre propos.

Concluez en répétant vos trois messages et en incitant vos interlocuteurs à se mettre en action pour appliquer vos idées. Vous pouvez terminer par : « N’oubliez pas…, Je vous propose de…, Je vous invite à…, Faites…, N’hésitez pas à…, Soyez les premiers à… » La forme impérative marque les esprits et invite à l’action. Rappelez-vous que, au-delà de l’information, de la séduction et de l’exercice de style, le rôle du professionnel est de pousser chaque interlocuteur à se mettre en action et à adopter son message.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page