Digital

.xyz, .space, .paris et .online… les nouvelles extensions qui cartonnent

De nouvelles extensions de noms de domaine sont disponibles
depuis 2014. La création de près de 2000
nouveaux noms de domaines de premier niveau a été acceptée l’ICANN
(Internet
Corporation for Assigned Names and Numbers ou en français Société pour
l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet), l’autorité de
régulation de l’internet. L’ICANN a ouvert le marché des domaines de premier
niveau – ou extensions de noms de domaine – pour faire face à la congestion des domaines historiques tels que .com,
.info ou .org
.

Le manque de disponibilité de noms de domaine pour ces
extensions a été et se trouve être toujours à l’origine de nombreuses
spéculations. Des domainers, des
professionnels des noms de domaine, réservent plusieurs centaines de noms et
domaines pour les céder ensuite à prix d’or. L’ICANN a voulu stopper ou du moins freiner l’inflation
avec ces nouvelles extensions
.

La création des nouveaux noms de domaine de premier niveau a
été ouverte non seulement aux
entreprises désirant devenir des registrars
de noms de domaine mais aussi à
des entreprises voulant s’offrir leur
propre extension
. Nike, Apple ou McDonald’s se sont ainsi offert
respectivement un .nike, un .apple ou un .mcdonalds.

L’annonce de l’arrivée de nouvelles extensions a été vécue
par de nombreux webmasters et entreprises comme une véritable opportunité. Les noms de domaine génériques ou en
lien avec leur entreprise allaient devenir accessibles et surtout moins
coûteux. Aujourd’hui, les nouvelles extensions s’installent progressivement
dans le paysage. Les futurs géants de l’internet existent peut-être déjà et
leur communication sera axée sur une extension nouvelle à l’image de certaines
start-ups à la mode qui utilisent un .io

Si la progression des nouvelles extensions est progressive,
certaines d’entre-elles connaissent déjà un fort succès. 4 extensions tirent
nettement aujourd’hui leur épingle du jeu en France : le .xyz, .space, .paris et
.online

L’extension .xyz

Parmi les nouvelles extensions, le .xyz est le numéro un en
terme d’enregistrement mais aussi de visibilité. Cette extension – ouverte à
toutes les inscriptions sans restriction – compte selon plusieurs sources plus
de 2,5 millions de noms de domaine enregistrés. A titre de comparaison le .com compte
plus de 160 millions de noms de domaine enregistrés.

XYZ.COM LLC, l’entreprise
derrière .xyz, a fait du .xyz le n°1 des nouvelles extensions en proposant tout
d’abord des prix très attractifs à son lancement mais en offrant aussi beaucoup
de noms de domaine. Cette extension a également bénéficié d’un sérieux coup de
pouce avec la création du nom de domaine abc.xyz.
Ce site a été créé par Larry Page, co-fondateur de Google, afin d’héberger le
site internet d’Alphabet, la maison-mère de Google !

De plus, de nombreuses entreprises du « nouveau
monde » ont décidé de faire du .xyz leur nom de domaine: en raison du
notamment du prix très attractif mais aussi de son aspect « cool ».

L’extension .online

L’extension générique .online est ouverte aux réservations
depuis août 2015 et va dépasser rapidement les 800 000 noms de domaine
réservés. Créée par Radix, online – qui peut se traduire en français par être en ligne, est particulièrement
adaptée pour les entreprises solidement installées dans le monde physique et
souhaitant conquérir l’univers virtuel.

L’extension .space

L’extension .space est ouverte à l’enregistrement depuis
janvier 2015. Elle compte déjà près de 300 000 noms de domaine. Cette extension
générique n’est pas réservée aux amateurs d’astronomie. Radix, également à
l’origine de la création du domaine, a en effet précisé dans sa charte que
l’extension .space était « grande ouverte à tous ceux qui veulent peindre
leur rêve ».

L’extension .paris

Le récent .paris est dans le top 5 en France avec plus de 20
000 noms de domaine. Ce nombre peut être considéré comme un véritable succès puisque
le .paris – géré par l’AFNIC, notamment en charge du .fr – propose en effet une
réservation restreinte : les personnes ou entreprises souhaitant s’offrir un
nom de domaine en .paris doivent justifier d’une domiciliation, d’une activité
ou d’un contenu en lien avec la capitale française. Le .paris a mis en place ce
règlement afin de pouvoir maîtriser son image. Cette volonté est autant
favorable à l’extension qu’à la ville de Paris, qui offre un peu de son
prestige à chacun des noms de domaine en .paris. Peut-être que l’attribution
des JO et l’exposition universelle donneront un coup de pouce à cette
extension.

En conclusion, si de nombreuses entreprises et particuliers
ont profité de l’arrivée des nouvelles extensions pour s’offrir un nom de
domaine générique à peu de frais ou pour associer une extension à leur domaine
d’activité, les nouveaux
noms de domaine
ne jouent pas encore dans la même cour que les extensions
historiques. Cependant certaines
extensions connaissent déjà un succès certain
et il est légitime de penser
qu’elles vont s’imposer progressivement.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page