DigitalLa banque et les garanties

Banque et finance : la digitalisation est-elle un atout pour les professionnels ?

Le domaine de la banque et des finances est un secteur strict et considéré même comme rigide. Les processus et différentes démarches changent à peine au cours des années. Cela se justifie également par le fait qu’il s’agit d’un secteur sensible. Cependant, avec les progrès technologiques des dernières années, les banques ont dû faire de grands pas dans leur évolution. La digitalisation qui est devenue une norme y est pour beaucoup. Nous vous expliquons si cette dernière représente un atout pour les professionnels.

L’impact du numérique dans le secteur bancaire

Le numérique s’est énormément développé au cours de ces dernières années, de sorte à toucher la plupart des secteurs d’activité. Il s’est imposé dans le quotidien de tous. Bien entendu, les banques n’ont pas échappé à cette expansion. Elle est d’ailleurs devenue une case obligatoire à cocher pour le progrès des systèmes bancaires, et ce, pour diverses raisons.

Une digitalisation massive en réponse à la demande

La multiplication des outils numériques a induit de nouvelles habitudes de consommation chez les clients. Ces derniers ayant pris conscience des facilités apportées par le digital ne pouvaient tout simplement plus s’en passer. Devant ce fait, les banques ont dû se soumettre à une digitalisation de masse. Elle concerne aussi bien les processus que l’organisation même des structures bancaires, et a un but précis.

Il s’agit de répondre aux attentes de la clientèle et surtout à la demande des professionnels. Dans un souci d’évolution logique, ces derniers veulent aussi numériser leur gestion financière. Les produits et services de la banque traditionnelle ne répondaient naturellement plus à cette exigence. La digitalisation des banques prend alors tout son sens, car elle a permis la réadaptation des offres bancaires aux réalités du marché.

L’hyper-connectivité de la clientèle

Le développement du digital n’a pas seulement affecté les habitudes du client type de la banque. Il a également modifié plusieurs autres éléments de son profil. Si les banques avaient une clientèle habituée aux interactions physiques (avec les conseillers par exemple), ce n’est plus tellement le cas aujourd’hui. Le profil du client type de la banque met en avant son hyper-connectivité.

Ce dernier priorise les opérations numériques simples qui ne nécessitent pas de se déplacer, à moins que la situation l’impose. Ce phénomène prend de l’ampleur avec la grande disponibilité d’appareils favorisant sa présence en ligne. Il s’agit en l’occurrence des ordinateurs et des téléphones portables qui sont devenus des accessoires privilégiés. La digitalisation a donc aidé les banques à rester en contact avec leur clientèle qui est désormais plus tournée vers les écrans.

Les banques en ligne à la conquête du marché pro

L’intégration du numérique au cœur des systèmes bancaires a donné naissance à la banque en ligne. Entièrement dématérialisée, elle est faite pour être la représentation même de la digitalisation des banques. Même si elle est de plus en plus adoptée par la clientèle, son plus grand défi reste la conquête durable du marché professionnel.

Indépendants, freelances, zappeurs : le cœur de cible des banques en ligne ?

Les professionnels qui représentent la cible principale des banques en ligne ont certains points en commun. Il s’agit en général de travailleurs indépendants ou en freelance. Ce sont des autoentrepreneurs qui ont des activités caractérisées par une grande mobilité et une flexibilité importante.

C’est la raison pour laquelle même leur adhésion à une banque en ligne est pensée pour exprimer une certaine liberté. Il leur suffit d’ouvrir un compte professionnel par l’intermédiaire d’une plateforme pour avoir accès à des services bancaires diversifiés. Un processus d’inscription facilité au maximum n’est cependant pas suffisant pour séduire cette clientèle.

Il doit être accompagné d’une communication soutenue et structurée sur les canaux appropriés. En effet, cette cible a une grande quantité d’informations à disposition et peut vite être détournée par la concurrence.

Une offre différenciée pour s’adapter aux nouvelles tendances

Les offres des banques en ligne sont conçues pour être en adéquation avec les tendances. Celles-ci sont la rapidité et la praticité. Nous vous recommandons donc d’opter pour ce type de banques si vous désirez profiter de services répondant à ces critères. Vous serez en mesure de faire des paiements en ligne ou encore de gérer vos comptes depuis votre mobile. Aucun déplacement ou contact avec votre banque ne sera requis.

Le paiement par chèque en voie de disparition ?

Le développement de ces nouvelles offres éliminant peu à peu l’usage du papier remet en question la place du paiement par chèque. Il est certain que cette solution est progressivement délaissée. Cependant, sa disparition n’est pas encore une certitude.

Il existe de nombreuses banques en ligne qui allient parfaitement anciens et nouveaux modes de paiement. Elles intègrent le chèque dans leurs procédés de diverses manières. Vous avez par exemple des banques en ligne qui vous permettent d’encaisser des chèques en les scannant avec votre smartphone.

Banques en ligne : les menaces de sécurité sont-elles réelles ?

Du fait de leur nature, les banques en ligne sont exposées à des menaces de sécurité réelles. Celles-ci sont directement liées à leur caractère numérique et ne sont pas différentes des menaces habituelles. Il s’agit entre autres du vol de données et du détournement de fonds. Pour atteindre ces deux objectifs, les pirates multiplient les tentatives qui visent généralement la clientèle. Quoi qu’il en soit, les banques en ligne sont dotées de systèmes fiables. À cela s’ajoutent des mesures adaptées pour éliminer les chances de réussite de ces attaques.

Les mesures prises

Les protocoles de sécurité des banques sont caractérisés par deux barrières quasiment infranchissables. Il s’agit du cryptage de données et de l’authentification des clients. La première mesure de sécurité permet de coder les informations échangées entre les serveurs de la banque et les appareils du client. En termes simples, il s’agit d’un moyen conçu pour empêcher l’interception des informations.

Cette solution est combinée à des étapes d’authentification pour en accroître l’efficacité. Avec ces dernières, la banque s’assure que chaque opération est réellement initiée par le vrai client. Dans le cas contraire, ce dernier est immédiatement alerté et peut suspendre la procédure entamée. L’authentification se sert de divers éléments comme le numéro de téléphone des clients pour qu’ils confirment chacune de leurs opérations.

Banque en ligne et banque traditionnelle : sont-elles logées à la même enseigne ?

Compte tenu de tous ces éléments, vous vous interrogez sûrement sur la position de la banque en ligne par rapport à celle dite traditionnelle. Il est même probable que vous vous demandiez laquelle est la meilleure pour vous. Heureusement, vous n’avez pas besoin de comparer les deux types de banques. La raison est simple : la banque en ligne peut être considérée comme une extension de la banque traditionnelle.

En effet, il en existe de nombreuses qui ne sont pas indépendantes. Elles sont directement rattachées à de grands groupes qui font office de maison-mère. Les banques en ligne leur servent alors à multiplier les types de services proposés et à toucher une cible plus importante.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page