La transformation digitale, késako ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     10/01/18    
transformation digitale kesako

La transformation digitale cette expression est sur toutes les lèvres, dans tous les échanges de professionnels mais que désigne « la transformation digitale » ? Tout simplement le passage d’une économie essentiellement matérielle, qui s’est développée à partir de points de ventes physiques (bureau, dossiers papiers, paiements en espèces, etc.) à une économie dématérialisée qui se développe à partir d’échanges de données (plateformes e-commerces, base de données sur serveurs, monnaies virtuelles, etc.).

À l’ère où le numérique prend une place de plus en plus importante dans le quotidien des français, les entreprises ont de plus en plus recours de gré ou de force à la transformation digitale. Pourtant, sa mise en place comprend des risques qu’il ne faut pas sous-estimer et ne peut porter ses fruits qu’après une étude approfondie des risques, des probabilités d’insuccès et reste fonction de la maturité et du profil de chaque acteur. 

Digital kesako ? 

est un anglicisme dont l’équivalent français est « numérique », et désigne la représentation d’informations au moyen de chiffres. Elle s’accompagne d’une véritable révolution humaine car les nouvelles technologies donnent lieu à des nouveaux usages, de nouveaux produits, de nouveaux systèmes, des façons inédites de commercer, de communiquer, etc.

Les avantages de passer à l’ère digitale 

La transformation numérique est, en réalité, un processus relativement simple à comprendre puisqu’elle consiste à fournir votre service à des clients à l’aide des outils numériques. La transformation digitale peut concerner aussi bien vos produits/les services que la relation et le service aux clients.
Avec un site internet ou encore une application de haut niveau, votre entreprise peut renforcer sa réactivé et son avantage concurrentiel par la même occasion. Celle-ci a, en général, pour objectifs d’augmenter votre visibilité et de renforcer vos canaux de vente, tout en vous permettant de réaliser des économies, ce qui peut s’avérer très bénéfique pour les entreprises qui vivent une légère récession.
Mais ce n’est pas tout, la transformation numérique permet également de simplifier le processus d’automatisation afin de limiter l’intervention humaine. Au-delà, la possibilité de toucher des clients parfois éloignés peut s’avérer un avantage déterminant et l’utilisation d’internet pour donner accès aux coordonnées de l’entreprise pour les clients potentiels est devenue une pratique courante (on parle souvent de site vitrine), ce qui incite souvent à passer le pas. Grâce aux outils numériques, les clients peuvent s’informer sur les produits, comparer les prix (y compris dans les magasins), partager les bons plans, recommander, critiquer… en toute liberté. En ce qui concerne les entreprises elles transmettent une multitude d’informations grâce leurs sites Web, les réseaux sociaux, leur service client, les chatbots.
Dans la transformation digitale, l’expérience client est un enjeu vital pour les entreprises et elles doivent l’intégrer dans leur organisation car il est critère pour de démarquer de la concurrence. Les entreprises doivent faciliter les parcours clients afin de les fidéliser mais aussi apprendre à réaliser un parcours qui répond aux besoins des clients.

Les leviers de la transformation digitale 

Très important pour l’entreprise, la transformation ne doit pas être prise à la légère et la prise en compte des 5 leviers suivants peut s’avérer déterminante dans une mise en place réussie :

  • Le premier levier réside dans l’organisation même de l’entreprise. Une entreprise souhaitant se transformer doit pouvoir créer une structure organisationnelle adaptée.
  • Le second levier concerne la technologie et l’innovation : il s’agit de maîtriser les procédés techniques développés.
  • Le troisième est le levier « personnel », qui se réfère aux compétences présentes dans votre entreprise et l’expertise informatique.
  • Le quatrième levier se réfère à l’adaptation des produits ou services proposés par l’entreprise, bien qu’ils soient plus ou moins affectés par les changements issus du numérique.
  • Le dernier levier est celui de l’environnement, qui fait allusion de l’environnement de l’entreprise (environnement fiscal et juridique). 

Comment mettre en œuvre une transformation digitale ?

Après avoir pris en compte et étudié ces leviers, vous êtes désormais prêts à vous lancer. Pour réussir une transformation complète, il faut toujours d’abord opérer un changement de mentalité et prendre en compte que le retour en arrière peut s’avérer difficile.
D’abord, gardez à l’esprit qu’il ne faudra pas vous focaliser sur l’un des 5 leviers, chacun entraînant des conséquences sur les autres. Pour vous assurer de la réussite de votre projet de transformation numérique, assurez-vous d’anticiper les risques et les obstacles qui se présenteront.
N’hésitez pas à modéliser divers plans afin d’anticiper les futures difficultés et trouver rapidement la solution.

Donnez une note à cet article