Ces conseils pour soigner sa e-réputation

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/04/18    
conseils soigner e reputation

Sur la toile, la masse de données n’en finit plus de prendre du volume et, en tant qu’entrepreneur, il est important de connaître les risques que vous encourez. Quelques basiques sont à adopter pour votre image et surtout, celle de votre entreprise. Ces conseils devraient vous permettre de mieux maîtriser votre e-réputation. Les détails. 

Faire une recherche Google 

Il reste essentiel de passer par cette étape lorsque l’on veut contrôler son e-réputation. En vous googlisant, vous trouverez toutes les pages vous concernant. Cet aperçu devrait vous aider à faire le tri dans ce que vous souhaitez garder et ce que vous ne voulez pas laisser public. Étant donné que vous n’êtes pas toujours maître de ces informations, il faudra parfois faire une demande auprès des sites concernés. 

Enregistrer un nom de domaine à votre nom 

Tout comme dans la vie réelle, l'usurpation d'identité existe bel et bien sur le web. Vous n’êtes pas à l’abri que vos nom et prénom soient utilisés par une tierce personne. Peu importe le contenu, si vous n'êtes pas à l'origine du site, vous pouvez être décrédibilisé en tant que dirigeant d’entreprise. Les internautes vérifient rarement la provenance des informations, ce qui peut être dérangeant. Si votre nom est associé à un site, peu importe le domaine d’activité, ils feront vite le rapprochement avec votre entreprise, même si ce dernier n’est pas avéré. 

Bien organiser ses réseaux sociaux 

Lorsqu’on est dirigeant, les réseaux sociaux peuvent se révéler un vrai fléau. Il suffit d’avoir publié des photos un peu rigolotes mais qui doivent rester privées quelques années auparavant pour qu’elles se retrouvent sur le web à la vue de tous. Deux options s’offrent alors à vous : supprimer celles privées et les stocker chez soi ou créer deux comptes distincts (personnel et professionnel) afin de ne pas mélanger le privé avec le pro. 

Changer de nom utilisateur

L’image d’un entrepreneur, quel qu’il soit, est très vite associée à son entreprise. De nombreuses personnes laissent leur propre nom sur les réseaux sociaux, ce qui permet des recherches plus aisées. Certaines publications personnelles peuvent toutefois nuire à la réputation de votre société. Faire un changement de nom vous évitera ainsi ce type de désagrément mais aussi des demandes régulières d’ajout de personnes que vous ne connaissez pas.

Être informé des contenus vous concernant 

Sur internet, chacun peut publier ce qu’il souhaite quand il le souhaite, ce qui peut générer un impact considérable. Bientôt, avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), il sera possible de demander à n’importe quel site de supprimer du contenu vous concernant. Mais pour connaître les informations à supprimer ou non, il vous faut un outil qui veille à votre place comme Google Alertes. Ce logiciel permet d’enregistrer des mots-clés de sorte à ce que Google vous informe dès qu’un contenu est publié et inclue ceux-ci. Un bon moyen pour connaître les possibles informations régulièrement diffusées à votre propos.

Conserver une présence sur le web

Maîtriser sa e-réputation ne signifie pas être totalement absent d’internet. Il suffit seulement de gérer son image de façon à ce qu’elle ne soit pas ébranlée par de fausses informations ou par votre passé… Ainsi, ne cherchez pas à vous effacer totalement de la toile mais choisissez les publications que vous souhaitez conserver et celles que vous aimeriez voir disparaître. 

Déterminer l’image que l’on souhaite transmettre 

L’objectif demeure de transmettre l’image que vous voulez. Si vous souhaitez paraître sérieux, il sera préférable d’utiliser seulement LinkedIn et de se contenter d’informations très formelles à votre égard. Mais si vous aimez diffuser une image festive et amusante, vous pouvez accepter quelques photos un peu délirantes, bien entendu, sans aller dans l’excès.

Le sens des messages diffusés

Votre e-réputation ne concerne pas seulement les photos postées sur les réseaux sociaux mais aussi les propos que vous avez pu écrire, même ceux d’il y a quelques années. Il est important de vérifier les divers posts parus publiquement et qui évoquent des idées politiques, des propos jugés inutiles en milieu professionnel ou encore des publications pleines de fautes d’orthographe. Ce conseil vaut également pour les posts actuels ! Si vous détenez un compte public ou un blog, faites attention à ce que vous dites. Des propos excessifs et mal orthographiés pourraient bien vous décrédibiliser, vous comme votre entreprise, en un rien de temps. 

À partir du 25 mai 2018, grâce au RGPD, toutes les entreprises auront pour obligation de répertorier les informations de chaque utilisateur ou client et de les protéger. Avec ce règlement, il sera possible de demander l’effacement de toutes vos données personnelles impliquant directement ce qui vous concerne. Même si le RGPD représente un travail de titan et que toutes les entreprises ne sont pas encore prêtes, ce règlement devra être, a priori, adopté par tous. Pensez-y ! 

Donnez une note à cet article