Cinq bonnes pratiques à respecter sur LinkedIn Ads

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/11/18    
cinq bonnes pratiques respecter linkedin ads

LinkedIn est le plus grand réseau social professionnel au monde comptant actuellement plus de 600 millions d'utilisateurs dans le monde derrière les milliards d'usagers connectés à Facebook et YouTube. La plateforme suscite de plus en plus d'engouement et offre aux entreprises, des avantages décisifs pour leur développement comme l'augmentation de la visibilité, de la notoriété ou du réseautage. L'entrepreneur qui s'inscrit sur cette plateforme dispose d'un service dénommé Linkedin Ads, qui permet d'afficher des publicités sur le célèbre réseau social. Un bon moyen de rendre son entreprise ou sa marque perceptible auprès des professionnels. Découvrez les cinq bonnes pratiques à respecter sur LinkedIn Ads, pour optimiser votre présence.

Avec 600 millions d'utilisateurs aujourd'hui, LinkedIn revendique 20 millions d’entreprises présentes. Selon plusieurs chiffres, 94 % des commerçants business to business utilisent la plateforme pour distribuer du contenu, 57 % des entreprises disposent d'une page et en moyenne, les dirigeants réalisent 930 connexions sur celle-ci.  3 millions de professionnels français s'y connectent tous les jours. Pour rendre son entreprise visible, le réseau social propose une régie totalement dédiée à la mise en lumière de campagnes publicitaires. Son nom : LinkedIn Ads. C'est une véritable opportunité pour les sociétés, qui disposent alors de nombreux atouts dans leurs poches. Elles peuvent toucher une large audience de professionnels tout en diffusant leur expertise vers une cible qualifiée. Elles sont libres de créer et contrôler leurs propres campagnes publicitaires dans des emplacements qualificatifs, en gérant efficacement leurs dépenses. Avec pour finalité, de rendre visible efficacement l'entreprise via sa page et accroître le nombre d’abonnés. Voici quelques conseils pour être performant sur LinkedIn Ads.

Bien choisir son format de publicité

Pour bien réussir la campagne publicitaire de son entreprise sur LinkedIn Ads, il faut d'abord réfléchir de quelle manière et sur quel support, elle sera mise en lumière. Cela permet d’être totalement cohérent sur les objectifs que la société s'est fixée. Si le format est mal choisi, elle risque de ne pas attirer les cibles qu'elle a choisies et de perdre de l'argent pour peu de bénéfices en retour. En naviguant sur la page LinkedIn « Campaign Manager », l'entreprise dispose alors de trois types de publicités : le « Sponsored Content », les « Text Ads » et le « Sponsored InMail ». Le premier appelle « le post sponsorisé » en français, s'adresse à un public plus large. Il apparaît dans le fil d’actualité, un avantage supplémentaire pour l'entreprise puisqu'il se mêle aux publications informatives des utilisateurs. Plus de chance alors pour que les internautes la visualisent rapidement et qu'ils interagissent avec le contenu. Le deuxième type, une sorte de barrière publicitaire, s'adresse à des prospects plus ciblés. Il est situé en haut et à droite de la page, sous forme de petit encadré. Il se concentre sur l'aspect textuel, avec pour objectif de renforcer la visibilité de la page LinkedIn ou le site en ligne d'une entreprise. Le dernier est un message ou courriel directement envoyé sur la messagerie privée d'un utilisateur. Ici encore l'accent sur un public ciblé est important, puisque cela permet de personnaliser le contenu.

Utiliser des supports visuels pour créer du contenu percutant

Après avoir choisi son format de publicité, il faut le mettre en valeur. Les supports visuels sont ainsi relativement importants pour capter l'attention des utilisateurs. Il y en existe plusieurs comme les photographies, vidéos et infographies. Plusieurs études démontrent que l'inclusion d'une image dans une publication sur les réseaux sociaux peut augmenter l'engagement de plus de 150 %. Intégrer un visuel peut donc s'avérer primordial pour l'entreprise, lui donnant une image moderne et attrayante qui conduira le public à s'y intéresser. Le format visuel qui rencontre le plus de succès aujourd'hui, c'est celui du carrousel. Il permet à l'entreprise de créer un véritable storytelling, via maximum une dizaine de visuels que ce soit des images ou des vidéos. L'utilisateur peut ainsi interagir en swipant, ce qui suscite plus aisément son attention. Il s'adapte également aux applications mobiles, un aspect non négligeable puisque de plus en plus de personnes et plus particulièrement les professionnels interagissent sur les réseaux sociaux via leur smartphone.

Définir une audience cible

Lorsque le format et les visuels sont mis en place, il faut alors cibler un public précisément pour s'assurer que les campagnes publicitaires atteindront les bonnes personnes. LinkedIn Ads a pour grand avantage de proposer de nombreux critères de ciblages, prenant en compte les caractéristiques personnelles et professionnelles ainsi que les habitudes des utilisateurs. Avec une vingtaine de critères, l'entreprise a la possibilité de définir avec simplicité une audience appropriée pour ses publicités. Elle pourra atteindre des membres en fonction de leur lieu de résidence ou de travail via l'onglet « Lieux », sélectionner des membres en fonction de leur âge et leur sexe via « Âge et sexe du membre » ou de contacter des utilisateurs au regard de leurs années d’expérience professionnelle. Mais attention à ne pas trop faire un ciblage complexe, sous peine de réduire le champ et la portée des campagnes publicitaires. Dans tous les cas, la plateforme avertit l'entreprise par notification si l'audience est relativement limitée.

Fixer un budget publicitaire cohérent

La firme doit mettre en place un budget adapté, au risque de dépenser de l'argent sans disposer de retour sur investissement. La plateforme offre ainsi trois modes de paiement : le coût par clic, le coût par impression et le coût par envoi. Si l'entreprise décide que sa campagne publicitaire a pour ambition d'attirer plus de consommateurs, le coût par clic est une bonne solution puisqu'elle ne sera débitée que lorsqu'un utilisateur cliquera sur son contenu. Les deux autres modes s'attachent plus à faire accroître la visibilité et la notoriété de l'entreprise : la firme ne payera alors que lorsque son annonce se sera affichée plus de mille fois ou quand son Sponsored InMail aura été distribué directement à la cible. Déterminer un budget qui colle aux objectifs apparaît donc comme déterminant pour éviter les erreurs.

Gérer efficacement les campagnes

Lorsque tous ses objectifs ont été fixés, l'entreprise doit apprendre à les gérer. Elle dispose alors dans LinkedIn Ads, de deux solutions de gestion : l'option « libre-service » ou « campagnes gérées ». La première lui offre la possibilité de se lancer seule dans l'aventure, lui permettant de décider elle-même des contenus ou des formats via Campaign Manager, la plateforme publicitaire de LinkedIn. Elle peut également décider de son budget publicitaire et de la monétisation de ses campagnes tout en ayant le droit de démarrer ou d’arrêter d'autres campagnes simultanément. La seconde option propose à la société, une liste de partenaires experts dans LinkedIn Ads sous l'égide de l'équipe « LinkedIn Marketing Solutions » qui prennent en charge les campagnes publicitaires dans ses principaux aspects notamment le ciblage et l'optimisation.

Donnez une note à cet article