Les Business Angels : qui sont-ils ? Comment les contacter ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/10/15    
business angels qui comment contacter

L’apport de business angels est bien souvent nécessaire pour permettre le développement d’une start-up. Parmi eux, certains ont pris une importance capitale ces dernières années. Une étude réalisée par Fundme et France Digitale livre la liste des principaux business angels français et donne l’occasion de voir l’influence prise par ces hommes d’affaires. Quels sont donc les plus grands business angels français et comment bénéficier de leur soutien ?

Xavier Niel

Le vice-président du groupe iliad et fondateur de l’opérateur de téléphonie Free est sans conteste le plus grand business angel en France. Extrêmement actif dans différents secteurs, il a investi plus de 35 millions d’euros depuis 2009, pour financer 230 projets au total. Afin d’aider au mieux les start-up innovantes, il a créé en 2010 un fonds pour le financement des jeunes entreprises avec l’homme d’affaires Jérémie Berrebi.

Fabrice Grinda

Le cofondateur du site d’enchères Aucland est le deuxième business angel français, avec près de 26 millions d’euros investis en cinq ans. Sur cette même période, il a financé à ce jour 170 start-up. Il est considéré comme l’un des pionniers français dans le domaine des business angels, puisqu’il a commencé à se spécialiser dans cette voie dès 1999. Aujourd’hui encore, il étudie plus de 100 dossiers par semaine de jeunes entreprises en quête de financement.

Marc Simoncini

Informaticien et entrepreneur à succès, notamment en tant que créateur du site de rencontres Meetic, Marc Simoncini est également connu pour ses activités de business angel. Via son fonds Jaïna Capital, il a financé nombre de jeunes entreprises dans le secteur high-tech. Depuis 2009, il a investi 12 millions d’euros dans 23 start-up en particulier. Il semble à présent s’éloigner progressivement de cette activité.

Pierre Kosciusko-Morizet

Pierre Kosciusko-Morizet est lui aussi un business angel notable dans le paysage français. Cofondateur du site de vente en ligne Priceminister, il est très actif dans le financement de start-up, avec son fonds d'investissement des entrepreneurs de l'Internet ISAI. Il compte actuellement des parts dans 18 jeunes sociétés, pour un investissement à hauteur de 9 millions d’euros.

Pierre-Edouard Sterin

Cinquième de ce classement, Pierre-Edouard Sterin est un homme d’affaires connaissant un grand succès, actuel actionnaire majoritaire de la marque Smartbox spécialisée dans les coffrets cadeaux. Réputé pour être à la fois dynamique et sélectif dans le financement de start-up, il a fortement investi dans ce domaine depuis 2009, misant à chaque fois un million d’euros dans sept jeunes entreprises.

Entrer en contact avec des business angels

Le financement français de start-up passe par des réseaux de business angels. On en compte 82, qui ont investi l’année dernière 40 millions d’euros pour soutenir 370 start-up. Ces réseaux peuvent être contactés par des jeunes entreprises n’ayant pas obtenu suffisamment de financement par les moyens traditionnels (proches, concours ou prêts d’honneur). Parmi les principaux réseaux français, on peut évoquer le groupe Paris Business Angels créé en 2004, Grenoble Angels réunissant 172 entrepreneurs ou encore Fa Dièse dirigé par Isabelle de Baillenx. Un moyen d’attirer les business angels est également de prendre part à des initiatives comme 101 projets, un concours pour les jeunes créateurs lancé en 2013 par Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon et Xavier Niel.

Donnez une note à cet article