Attirez de nouveaux clientsLes débuts de la venteVente

Comment transformer vos visiteurs en clients ?

Souvent le but initial d’un site est de faire en sorte d’attirer des visiteurs mais une fois ceux-ci présents sur le site, ce qui compte reste le taux de transformation en clients. Le Call To Action (CTA) peut vous permettre d’augmenter vos chances que cela se produise. Quelques astuces pour y parvenir.

La définition du CTA

Le Call To Action(CTA) est un élément cliquable présent sur les pages de votre site  ou encore dans vos emailings. Il s’agit pour le visiteur de faire une action qui va l’engager dans son parcours d’achats. Il est souvent considéré que sa réussite passe par un bon design, un bon message et un emplacement de choix. Même si la définition est simple, reste qu’il doit avant tout être visible et qu’il doit se démarquer du reste de la page. A défaut, il ne sera pas suffisamment identifié pour inciter à cliquer dessus. C’est donc un bouton qui incite à l’action comme son nom l’indique. Celui-ci peut avoir plusieurs utilités comme par exemple le fait de télécharger, de s’inscrire, de s’abonner ou tout simplement d’obtenir une version de démonstration. 

Comment faire un bon CTA

Tout d’abord celui-ci doit être apparent et vous pouvez jouer cela notamment sur les couleurs avec un bon contraste ou tout simplement en changeant sa taille par rapport à l’ensemble du texte ou encore en faisant varier la typographie. Vous pouvez également l’assortir d’un visuel. Le CTA se différencie souvent car il ne correspond pas toujours à la charte graphique du site pour pouvoir bien être facilement repérable. Les couleurs revêtent une particulière importance car elles nous passent des messages et le rouge est par exemple à manier avec précaution, même s’il peut s’avérer très efficace.

Pour améliorer votre CTA, votre message doit être particulièrement explicite afin d’être clair et facile à comprendre. Il n’est pas question de noyer votre internaute dans une avalanche de mots ou de faire forcément au plus court. Le message doit dans l’idéal donner l’impression au visiteur qu’il va gagner quelque chose en l’échange de son clic et les verbes d’action sont souvent privilégiés. L’objectif est qu’il comprenne ce qu’il obtiendra en réalisant un clic et cela dans une phrase relativement concise. 

Le CTA est particulièrement efficace quand il fait appel à un sentiment d’urgence en montrant bien que le service pourrait ne plus être accessible ou que d’autres personnes peuvent également se saisir de l’opportunité avant vous. Attention tout de même à ne pas trop abuser de la technique qui pourrait rapidement détourner  vos visiteurs. 

Pour améliorer celui-ci, rien ne vous empêche de faire des tests afin de déterminer quel positionnement, type de couleur ou message est le plus pertinent. Il n’existe pas véritablement de règles concernant son positionnement même s’il est souvent présent au-dessus de la ligne de flottaison. Il s’agit souvent de réaliser plusieurs versions et de voir l’efficacité de chacune sur une période test afin d’avoir un nombre de visiteurs suffisamment grand pour que le test soit représentatif. Vous pouvez faire varier plusieurs éléments même s’il reste conseillé de n’en faire varier qu’un seul. Cela n’est malheureusement pas toujours possible. 

La connaissance du visiteur pour augmenter le CTA

Celui-ci peut être adapté en fonction des supports comme le type d’appareil utilisé, du pays de provenance ou encore de votre connaissance du client qui pourra voir des messages différents selon par exemple qu’il vient pour la première fois sur votre site ou qu’il y vient souvent.  Vous pouvez autant utiliser l’infinitif que la première personne. Il reste évident que plus vous avez d’informations sur la personne qui visite votre site, plus votre message peut être adapté. Ainsi, il pourra différer d’un emailing à un autre ou dans le cas où la personne décide de se connecter à un compte ou non. 

A noter que le CTA renvoie presque toujours sur une landing page afin de bien pouvoir identifier qu’il est à l’origine du clic. Vous pouvez ainsi identifier d’où vient votre visiteur qu’il s’agisse d’un emailing ou de votre site internet. 

Si cette pratique est désormais connue, 70% des entreprises ne le font pas et seulement 47% des sites internet en possèdent un, le placent correctement (accessible en moins de 3 secondes) et peu de sites le mettent sur le home page. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page