BusinessPar des dirigeants

Toujours confiants dans l’avenir les dirigeants des TPE

Malgré les charges et leur trésorerie qui n’est pas toujours au beau fixe, les dirigeants des TPE ne se laissent pas abattre et sont confiants dans leur avenir.

American Express a publié la 1ère édition de L’Observatoire des TPE, réalisé en partenariat avec l’institut BVA auprès de 1508 dirigeants de TPE françaises, tous secteurs d’activité confondus dont les secteurs du voyage, du commerce de gros de produits alimentaires, des technologies de l’information, des professions libérales en santé et hors santé (avocats, architectes, notaires). L’Observatoire nous permet de cerner la perception qu’ont les dirigeants de TPE sur la situation économique de la France, la performance économique de leur entreprise et de leur secteur d’activité, décrypte leurs priorités et leurs préoccupations et décrit leur état d’esprit.

Les dirigeants de TPE ont confiance dans l’avenir de leur entreprise 

67% d’entre eux se disent optimistes quant aux performances économiques de leur entreprise, et 64% des dirigeants sont optimistes quant à l’avenir de leur secteur. Cette confiance perdure malgré une trésorerie qui ne donne pas les résultats escomptés.

Seuls 12% d’entre eux estiment que leur trésorerie s’est améliorée au cours des derniers mois et près d’un tiers d’entre eux (27%) considère qu’elle s’est détériorée en particulier les professions libérales hors santé (20%). Près d’un tiers des dirigeants de TPE (27%) estime que leur trésorerie s’est détériorée et en particulier les dirigeants de TPE en zone rurale (33%) et ceux du secteur de commerce de gros de produits alimentaires, boissons et tabac (30%). 60% des dirigeants de TPE estiment que leur trésorerie est restée stable, notamment ceux du secteur de la construction (77%).

Le coût du travail, Le talon d’Achille

Pour 58% des dirigeants de TPE, le coût du travail, c’est-à-dire le poids des charges, est la principale difficulté qu’ils rencontrent au quotidien. La fiscalité (pour 30% d’entre eux) et la complexité des démarches juridiques et administratives (29%) pèsent lourdement sur leur trésorerie et sur la croissance de l’entreprise. En ce qui concerne le recrutement, seuls 9% des Dirigeants des TPE envisagent de le faire dans les 12 prochains mois. 65% d’entre eux ne recruteront qu’une seule personne et met en évidence le poids des charges.

Le stress, toujours omniprésent

Un tiers d’entre eux (33%) affirme avoir un niveau de stress élevé (note comprise entre 8 et 10 sur une échelle de 10). Pour surmonter ces difficultés, les dirigeants de TPE estiment que leurs conjoint/conjointes (pour 43% d’entre eux) sont les personnes les plus utiles au quotidien.

Quant au dernier baromètre Bpifrance Le Lab / Rexecode qui vient d’être publié  en septembre , il souligne  une amélioration inédite depuis 2017 de la trésorerie des TPE/PME. Cependant, l’enquête couvre un panel de 498 PME de 1 à moins de 250 salariés qui réalisent moins de 50 M€ de CA et donc n’utilise pas les mêmes critères que celui du baromètre d’American Express et élargit donc le cercle des interviewés. L’amélioration serait due  à la transformation du CICE en baisse de charges patronales (double bénéfice début 2019).  Ce baromètre fait état des difficultés de recrutement qui restent le principal frein à la croissance des TPE/PME.

Les clients, le nerf de la guerre

Les dirigeants de TPE sont préoccupés par les exigences des clients (47%) et le manque de temps pour prendre du recul sur la situation de leur entreprise (49%). Quant à leurs priorités, la réponse qui revient le plus souvent est de « trouver de nouveaux clients » (44%). Cette réponse est la plus fréquemment citée par les dirigeants de TPE du secteur des technologies de l’information (54%) et les professions libérales hors santé (51%).

Optimistes les dirigeants des TPE certes mais aussi réalistes face à la situation actuelle.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer