Start-Up

The Tourist in Paris : le bon plan des touristes à Paris, Interview de Bertrand de Volontat et Alexandre de Villeneuve

Bertrand
de Volontat et Alexandre de Villeneuve sont deux associés qui n’ont reculé
devant rien pour réaliser un projet qui leur tenaient à cœur, celui d’aider les
étrangers à pleinement apprécier leur séjour à Paris, quel que soit leur
profil.

Des études montrant l’inefficacité
de l’accueil parisien sont diffusées et en grand nombre. Les touristes qui ne
reviennent pas après avoir visité Paris sont légions et pourtant… les
attractions ne manquent pas ! The Tourist in Paris, selon nos 2 associés français, se fixe l’objectif de pallier le
déficit d’accueil des touristes étrangers mais aussi francophones en
vacances,ou en week-end à Paris pour une expérience très parisienne. Et la
diversité des populations visées est bien présente dès la première page du site
Internet qui arbore sur un fond noir les drapeaux de plusieurs pays.

En quelques clics, vous
avez accès à des articles quotidiens, des informations utiles et personnalisées
en fonction de leur humeur telles que des événements actuels ou futurs, des
propositions de sorties, de restaurants, appréciés des locaux et plus encore…
Mais le site ne cherche pas simplement à viser les touristes à Paris. Comme
nous le confie Bertrand de Volontat : « Pour nous, il y a clairement 2 cibles
: la première réside dans les personnes qui arrivent sur Paris sans s’être
préparés. Il y a ensuite ceux qui préparent tout à l’avance. Si l’on prend
l’exemple de ceux qui veulent aller dans un bon restaurant où il faut réserver
3 semaines à l’avance pour avoir une place, on les informe de cette nécessité.
On travaille actuellement sur un parcours client simplifié au maximum »
.

De l’avenir plein les poches

Si The Tourist in Paris respire l’ambition, ses objectifs principaux
restent clairs et précis. Déjà, celui de devenir une plateforme centralisatrice
du voyage à Paris. Mais ce n’est pas le seul : créer une plateforme e-commerce
permettant de vendre des packages pour un voyage optimal et personnalisé
suivant leur profil, développer une prise en charge des touristes et de les
accompagner tout au long de leur voyage, dupliquer le modèle sur d’autres
villes majeures à l’international telles que Londres ou Madrid, représentent
quelques-unes des pistes explorées. Mais d’abord lancer un magazine
hebdomadaire papier dès le premier trimestre 2015 en 10 langues et distribué
gratuitement dans 100 localisations sur Paris. « Il est important que les visiteurs
aient entre les mains une information concernante et renouvelée chaque
semaine »,
 conclut Bertrand de
Volontat.

3 questions à Bertrand de Volontat 

Qui
cibles-tu ?

Nous ciblons plutôt les
touristes repeaters -ceux qui reviennent- haut de gamme. Nous visons moins ceux
qui viennent en groupe même si on pourrait totalement travailler avec des
agences de voyage dans l’avenir. Notre but est de pouvoir recommander des
attractions qui plaisent aux Parisiens et demeurent accessibles.

Quel
type d’informations allez-vous fournir ?

Notre but consiste à
faire connaitre les bons plans originaux sans les copier. Nous refusons de
fonctionner comme un agrégateur de sites tierces. Il reste essentiel de tester
les endroits afin de créer notre propre réseau et de déterminer les bons ou les
mauvais plans par nous-mêmes ou par nos testeurs, et les adresser ensuite aux bons
profils de visiteurs et non à tous les lecteurs comme font certains sites ou
magazines.

Comment
vous êtes-vous connus avec votre associé ?

Nous sommes amis depuis
15 ans et on passe beaucoup de temps ensemble. L’idée doit bien avoir 2 ans et
on s’est dit un jour en passant dans le métro « tiens ça manque d’un journal
pour les touristes » mais on l’a mise en standby. Par la suite, j’ai trouvé
trop bête de rester assis sur ma chaise et de ne pas me lancer, notamment à
cause de mon métier (journaliste) qui me faisait rencontrer des entrepreneurs.
J’ai rappelé Alexandre pour lui dire « on y va ». Nous nous sommes associés à
Diane, une graphiste, et un an plus tard, le site est actif. Dès lors, tout
s’enchaine : nous sommes invités au web summit de Dublin et nous sommes
actuellement en train de lever des fonds dans le cadre d’un accélérateur. C’est
un peu le semestre de l’accélération.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page