GestionGestionL’installation de l'entreprise

Le télétravail : veiller au bien-être de vos collaborateurs

Après le télétravail mis en place du jour au lendemain lors des différents confinements, il est temps d’instaurer une nouvelle manière de travailler et de trouver les meilleurs processus pour que celui-ci soit un binôme gagnant aussi bien pour l’entreprise que pour le collaborateur.

Définir les heures de travail.

Le télétravail nécessite une certaine organisation de la part de l’employeur, notamment sur les horaires de travail. S’il œuvre au sein de l’entreprise, l’employé doit être présent pour des rendez-vous professionnels, des réunions, des départs en séminaires ou autres événements. En revanche, dans le cadre du télétravail, ces obligations n’ont plus lieu d’être. L’entrepreneur peut même établir des horaires décalés pour le télétravailleur, si les deux parties se mettent d’accord au préalable. En tant que dirigeant, pensez cependant que vous devrez réserver quelques plages horaires en commun avec votre télétravailleur, ne serait-ce que pour établir un point régulier sur l’avancement de ses projets.

Fixer des objectifs précis.

L’encadrement doit être précis et les consignes de travail claires pour optimiser le travail d’un collaborateur à distance. Il faut donc définir précisément vos attentes avec votre employé avant qu’il ne se mette en situation de télétravail. La première chose à faire est de répartir correctement la charge de travail. Les délais de livraison des missions doivent être fixés avec rigueur et précision.

Veiller au bien être des salariés.


Une étude réalisée par Obergo a montré que 75 % des télétravailleurs estiment qu’ils travaillent plus à distance qu’auparavant dans l’entreprise. Cette tendance est due à leur volonté de prouver leur capacité de travail, mais aussi au fait que les entrepreneurs les sollicitent plus, en partant du principe qu’ils occupent une situation privilégiée. Pourtant, un dirigeant a l’obligation d’assurer un traitement égalitaire à tous ses employés, quelle que soit la forme de travail choisie. Il est donc important, dans son management, de répartir la charge de travail de manière toujours équitable.

Communiquer et partager votre vision et vos valeurs.

Pour créer leur implication et motivation, vos salariés doivent connaître votre vision et vos valeurs. Plus que cela, ils doivent y adhérer et avoir le sentiment que vous les emmenez dans la bonne direction. Ils sont dans une aventure et ils doivent être conscients que leurs efforts vont contribuer au succès. Ils doivent profondément avoir envie de s’impliquer et il faut savoir donner du sens à leur aventure. Il ne s’agit pas que de dire que vous allez arriver à faire plus de chiffre d’affaires, il faut qu’il y ait une désirabilité plus forte. Vous devez faire appel à leurs valeurs. Il faut que vous trouviez en quoi votre entreprise contribue à l’amélioration de la société. Vous pouvez partager cette vision lors de vos réunions hebdomadaires par exemple, par l’intermédiaire d’indicateurs qu’ils recevront périodiquement ou en direct

Écouter et prendre en compte.


Chacun à son poste connaît les problèmes qu’il rencontre et peut être source de propositions pour vous aider à vous améliorer. Les collaborateurs ont parfois la solution à leurs problèmes mais ne vous en parlent pas. Vous étiez le dirigeant qui n’écoutait pas forcément les propositions. Désormais, vous devez faire appel à l’intelligence individuelle et collective pour trouver la bonne voie. Attention car si vous les écoutez et qu’ils prennent le temps et vous accordent leur énergie pour aller dans la bonne direction, il faudra derrière agir. Vous ne pourrez mobiliser plusieurs fois leur énergie si vous ne faites rien après les avoir consultés. Il ne s’agit pas de faire absolument tout ce qui est demandé car toutes les propositions ne seront pas bonnes mais au moins de les prendre véritablement en considération. 

gereso.com

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page