DévelopperDigitalLes autres méthodes

Surfer sur la mobilité des applications mobiles

50 % des Français préféreraient perdre leur portefeuille plutôt que leur
téléphone mobile, selon une étude de Mc Afee. 

Preuve s’il doit en être que cet objet-compagnon est devenu un familier du
quotidien et dans bien des domaines : communications personnelles et
professionnelles, « gamification », Web-mobile, achat en ligne, applications et
services, recherche d’informations…Le smartphone, qui équipe un Français sur
deux, a, depuis peu, dépassé la télévision pour devenir le premier écran,
utilisé durant la journée avec une moyenne de 2h30. Le mobile est devenu
l’enjeu d’investissement et de business pour les marques et les entreprises.
Une stratégie à prendre avec des pincettes ! Car si le smartphone est le
premier objet connecté du quotidien, il n’en est pas moins le plus
intime… 

La marque dans la
poche

Vous vous souvenez du Renard dans le Petit Prince ? Pour être apprivoisé,
l’animal demande au garçon aux cheveux d’or de venir s’asseoir patiemment
chaque jour, près de lui. « Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras
rien. (….) Mais, chaque jour, tu pourras t’asseoir un peu plus près » explique
le Renard. En créant des rites, les deux connaissances vont tisser des liens et
s’apprivoiser, devenir amis. Dans une autre mesure, les applications mobiles
transposent ces liens. Quelle entreprise n’a jamais rêvé d’être au plus près de
son client, de l’« apprivoiser », le toucher ? Constamment en veille dans sa
poche ou dans son sac ? C’est ce qu’apportent les applications mobiles, qui, si
elles sont téléchargées, conduisent à une présence en douceur sur un écran
consulté près de 150 fois par jour, soit environ 10 fois par heure ! Un peu
comme un « Petit prince » sagement assis et disponible sitôt que le Renard sera
mis en confiance. Vous saisissez ? La fidélisation sur le mobile passe par la
connaissance et par l’affection. Chacune des deux parties vit ce qu’elle a à
vivre. Le mobinaute n’utilise pas son application tous les jours mais il sait
où trouver l’information dès qu’il en a besoin. L’application, elle, est
indépendante. Elle produit des notifications et des mises à jour. Les plus
satisfaits apprécieront et auront même l’occasion d’en parler autour d’eux.
Attention, toutefois. Les utilisateurs des applications ne perdent pas de temps
à s’apitoyer et sont toujours sans demi-mesure dans leur choix. Si un service
ou la qualité d’une application ne leur convient pas, un simple nettoyage
d’écran suffit à la supprimer. Et si les mobinautes satisfaits auront, en règle
générale, une bonne image de la marque, ils imputeront toujours à son éditeur
les désagréments techniques qui peuvent se produire. 

Comment créer son
application mobile ? 

Créer son application est donc un enjeu de visibilité incroyable pour les
entreprises et peut conduire à de beaux succès si le bouche-à-oreille est au
rendez-vous. Une application n’est pas invasive car elle part d’une démarche
volontaire : l’utilisateur a choisi de la télécharger. La première chose à
saisir est qu’un mobinaute ne surfe pas sur le web de la même manière qu’un
internaute devant son ordinateur. Soit il recherche une information utile dans
un laps de temps restreint, soit il attend de son application une interface
ludique et une liste de conseils. Comme dans toute action de communication,
avant de vous lancer dans la création d’une application, vous devrez déterminer
à qui vous vous adressez. En fonction de votre cible et en fonction du terminal
utilisé (iPhone, Android, tablette ou smartphone…), vous pourrez définir le
contenu que vous allez offrir. Réfléchissez également aux raisons qui vous
poussent à lancer une application, ce qui vous donnera un cap. Est-ce pour
contacter de nouveaux clients ? Pour avoir une visibilité plus large ? Pour
augmenter votre chiffre d’affaires ? Ce qui fait la différence entre votre
application et celle d’une autre entreprise sera son originalité. Vous devez à
tout prix présenter une exclusivité et un contenu de qualité !  En
intégrant dans les fonctionnalités de votre application mobile, les réseaux
sociaux, la prise de photographie ou la géolocalisation, les mobinautes satisfaits
seront vos premiers relais. S’il vous est possible de créer en ligne certaines
applications simples, vous devrez faire appel à un développeur si vous
souhaitez mettre au point une application sur-mesure et complexe. Le domaine du
développement d’application est un sujet vaste en constante évolution et des
professionnels seront les plus à même de mettre au point la superbe idée que
vous avez en tête. Avant de distribuer votre application officiellement, vous
devrez toujours prendre le temps de la tester suivant le smartphone que vous
utilisez et de recueillir les avis d’utilisateurs. N’attendez pas de gagner de
l’argent grâce à votre application mobile. 90 % des applications sont, à
l’heure actuelle, gratuites et les mobinautes ne paieront pas pour quelque
chose qu’ils pourront trouver ailleurs sans débourser d’argent.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page