GérerLes difficultésManagement

SOS : je dois annoncer une mauvaise nouvelle à mes employés

Dans cette période où toutes les habitudes sont remises en  question, les dirigeants se trouvent confrontés à prendre des décisions qui vont impacter les salariés. L’annonce d’une mauvaise nouvelle demeure toujours un moment délicat pour un chef d’entreprise. Que ce soit un licenciement, une diminution du temps de travail ou autres,  un changement de poste, des tâches différentes et même le déménagement de l’entreprise dans un lieu éloigné du domicile du salarié … et il n’est jamais facile de l’annoncer au(x) salarié(s) concerné(s). Voici quelques conseils pour vous aider.

Assumez votre rôle

L’annonce d’une mauvaise nouvelle requiert un entretien entre le manager et le salarié impliqué. Lors de cet entretien, vous êtes dans une situation plutôt délicate. Mais cela ne doit pas reporter le fait de l’informer.

Difficile pour un manager d’échapper à l’annonce d’une mauvaise nouvelle à ses employés. Assumez votre rôle et annoncez vous-même la décision prise. Ne déléguez pas cette tâche à un collaborateur, ce qui pourrait nuire à votre réputation. Gardez à l’esprit que vous êtes le manager.

Ne prenez pas de décision hâtive, au contraire prenez votre temps. Évaluez les raisons et préparez votre argumentation avant de l’annoncer. Prenez également en compte le moment et le lieu opportuns pour annoncer votre nouvelle.

Évitez de la dire avant un week-end, un jour férié ou les vacances du salarié. Cette décision pouvant engendrer un stress indésirable, il est préférable d’annoncer ce genre de nouvelle à d’autres moments.

Assurez-vous que les personnes impliquées  sont conscientes de la situation. Souvent face à l’annonce d’une mauvaise nouvelle, une personne réagit émotionnellement ce qui est une réaction  tout à fait normale. Soyez compréhensif et laissez-la exprimer sa frustration, sa tristesse ou autre forme de mécontentement et surtout ne vous lancez pas dans des reproches qui n’ont aucun lien avec la situation.

Une mauvaise nouvelle demeure une mauvaise nouvelle, peu importe votre procédé pour l’annoncer. Ne tournez pas autour du pot, soyez bref. Toutefois, agissez avec tact et gardez en tête que votre aptitude bienveillante est primordiale.

Sachez anticiper les retombées dans les équipes

C’est inévitable, une mauvaise nouvelle a toujours un impact sur l’un ou plusieurs de vos collaborateurs. Prenez en compte toutes les personnes qui sont impliquées directement ou indirectement. Mettez-vous  à la disposition de vos salariés afin qu’ils puisent comprendre les enjeux et les raisons qui vous ont conduit à prendre de telles décisions.

Laissez du temps aux salariés pour l’assimiler.

Évitez de vous faire déranger par des appels téléphoniques ou toutes autres interruptions possibles pendant l’entretien.

Si elle touche non seulement la personne concernée, mais également le reste de l’équipe, faites preuve de transparence et expliquer les raisons de votre décision pour éviter les ragots, les rumeurs délétères et qui auront des conséquences négatives sur l’implication des équipes.

Vos salariés sont avant tout des êtres humains.

Évitez de faire peser  votre inquiétude si la situation de l’entreprise est en pleine tempête et offrez-leur l’opportunité de se dépasser pour rebondir vers des jours meilleurs. Prenez toujours en compte que vous avez besoin de votre équipe, alors motivez-les en leur demandant de relever le défi.

Au lieu de vous blâmer ou de blâmer les autres, sachez prendre avantage de la situation. Ouvrez un univers de perspectives possibles et faites confiance à votre équipe et de votre décision un levier pour remonter la pente.

En l’annonçant avec tact, vous allez pouvoir diminuer le poids de la lourdeur de votre tâche.. Votre atout sera la franchise, la transparence mais aussi votre optimisme.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page