Conclure une venteLes stratégies originalesVente

Différentes méthodes pour gagner plus

Quand on est dirigeant d’entreprise, on se demande parfois comment gagner plus en ne faisant pas plus. Des méthodes existent pour maximiser vos profits mais comportent parfois certains inconvénients qu’il faut prendre en compte pour éviter de vous retrouver le bec dans l’eau avec des clients qui fuient votre enseigne. Zoom sur différentes techniques qui peuvent vous permettre d’augmenter vos bénéfices.

Négocier avec vos fournisseurs

Un des grands basiques consistent bien entendu à négocier vos prix d’achats en mettant notamment en concurrence vos fournisseurs avec d’autres désireux de faire de vous un client. Plus vous obtiendrez d’offres plus vous pourrez d’une part éventuellement trouver moins cher, d’autre part négocier à la baisse le tarif. Attention tout de même à ne pas rogner sur la qualité car le prix ne fait pas tout. Ce n’est pas parce qu’on vous propose une offre alléchante que vous devez vous jeter dessus. Il vous faudra vérifier tous les éléments du contrat parmi lesquels les délais de livraison qui justifient parfois une baisse du tarif, les coûts cachés, la qualité voire les références du fournisseur. En effet, avoir le même fournisseur garantit souvent une certaine sécurité à ce niveau et parfois un traitement préférentiel qui vous permet de vous sortir de certaines situations difficiles.

Acheter en gros

Si vous souhaitez augmenter votre marge, une des solutions est de faire vos commandes non pas au coup par coup mais de regrouper votre achat en une seule fois. Parfois vous pouvez même négocier le fait que la livraison se fasse en plusieurs fois, ce qui vous permet de ne pas avoir d’éventuels surcoûts liés aux différentes livraisons. L’achat en gros comporte un risque : celui de ne pas pouvoir écouler vos stocks mais représente souvent une alternative très profitable notamment en termes de marge. Plus vous commander en une seule fois plus votre pouvoir de négociation augmente. Attention tout de même car un lot défectueux peut vite vous mettre dans l’embarras notamment si vous devez faire appel à un autre fournisseur en urgence et que vous devez pour cela avancer la trésorerie que vous avez déjà mobilisée pour faire une commande plus importante. 

Augmenter votre prix

Il s’agit d’une des manœuvres risquées mais qui est susceptible de s’avérer payante. Parfois simplement augmenter son prix suffit et votre client peut même désirer davantage votre produit avec un prix élevé qu’avec un plus faible. Coût élevé signifie souvent qualité alors qu’un prix trop bas implique parfois que celle-ci ne soit pas au rendez-vous. Il faut tout de même faire très attention lorsque vous touchez à celui-ci car le risque de perdre certains clients attentifs ou encore de les inciter à aller regarder si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs n’est pas exclu. Vous devez surtout faire attention à ne pas dépasser le prix psychologique qui emmènera vos clients automatiquement à refuser votre offre. 

Baisser les prix à l’inverse

Descendre son prix reste souvent synonyme d’augmentation des ventes mais également de diminution de la marge. De plus, il faut prendre en compte que votre concurrence peut parfaitement adapter ses prix et vous pourriez rapidement vous retrouver dans une guerre à la baisse que vous ne désireriez pas et qui ne ferait au final que se révéler négative et affecter grandement votre trésorerie. La marge reste à surveiller de près et les ventes de produits qui eux vont en faire sont à observer avec attention. Vous risquez également d’attirer une clientèle que vous ne souhaitez pas forcément et qui risque de déplaire à celle qui vous rapporte le plus. La baisse des prix est particulièrement à regarder avec précaution. 

Regarder les éléments qui sont susceptibles d’optimisation

Un fournisseur peut très bien parfois vous offrir une prestation de qualité tout à fait similaire à celle que vous recevez pour un prix bien moindre. Parfois certaines caractéristiques pour lesquelles vous avez opté à la base peuvent entrainer des surcoûts et demander à votre fournisseur comment optimiser les coûts ne lui coûte rien de plus, tout en vous rapportant beaucoup. Pour ne prendre qu’un exemple, le format d’un magazine peut ainsi être optimisé pour certaines typologies de machine. S’il ne change rien pour votre lecteur, voire être plus pratique, il évite par exemple une coupe supplémentaire et éviter du gâchis de papier. Cette baisse du coût de matière première pour votre imprimeur se répercutera directement sur votre prix sans toutefois ne rien changer pour lui. Regarder ainsi toutes les caractéristiques de votre produit/service et vous demander ceux qui ne sont pas indispensables ou peuvent être modifiables représentent une des bonnes pratiques pour gagner plus sans pour autant toucher à la qualité.

Rajouter des options payantes

Parfois pour gagner plus, il vous suffit de faciliter la vie de votre client. Certaines enseignes n’hésitent pas à faire des partenariats avec d’autres afin de pouvoir simplement proposer à leur client des services en plus parfois à prix coûtant. Vous pouvez ainsi augmenter les ventes en proposant des services supplémentaires qui peuvent même être parfois assortis d’une marge tout en diminuant le prix pour votre client. Pris dans l’effet de gros de vos commandes, il s’avère intéressant pour votre client de ne pas s’en charger, de gagner du temps, voire de l’argent, ce qui ne devrait pas être pour lui déplaire et à vous non plus. Réfléchir en termes de partenariat se révèle rentable pour tout le monde donc n’hésitez pas à regarder les prestations connexes au votre ou les produits qui utiles avec les vôtres. Attention tout de même à l’immobilisation de temps, de stocks ou de ressources que ce type d’ajout génère. Une file d’attente peut ainsi se créer et dissuader l’achat de vos produits. Tous les éléments sont donc à regarder attentivement. 

Automatiser certaines tâches

Pour augmenter vos marges, vous pouvez vérifier les coûts qu’ils soient autant en temps homme qu’en temps de traitement. L’automatisation de certaines tâches, parfois d’ailleurs fastidieuses ou longues pour vos collaborateurs est susceptible d’une part de les ravir et d’autre part permettre à vos ventes d’être démultipliées notamment si ces missions immobilisent votre chaine de production ou votre service. Vous pouvez ainsi gagner de l’argent. 

Tester de nouveaux canaux de vente

Même si parfois entrer sur un canal de vente peut vous faire prendre un risque ou demander un certain budget comme par exemple si vous décidez de vendre sur la toile, rien ne vous empêche d’envisager d’autres manières de vendre à vos clients. Attention tout de même car la mise en place d’un canal de vente n’implique pas sa rentabilité. Si vous devez recruter une personne supplémentaire pour gérer la vente à distance, vous pouvez ainsi vite vous retrouver à perdre de l’argent. Vous pouvez également immobiliser certaines ressources qui peuvent se retrouver bien plus rentable ailleurs et il vous faudra bien peser le pour et le contre avant de vous lancer. 

Vérifier votre impact écologique

Cela semble contradictoire mais dans la réalité cela ne l’est pas. Lorsque vous regardez votre impact sur l’environnement, de nombreuses optimisations peuvent apparaître comme par exemple vos chemins de livraison, vos coûts en termes d’infrastructures… La chasse à l’impact environnementale a souvent cette vertu d’être bonne pour la planète et en même temps d’être bonne pour vos finances. Elle libère également parfois du temps pour vos collaborateurs par exemple si vous décidez de limiter leur nombre de déplacement ou de ne pas les obliger à venir au travail physiquement. Un gain qui peut donc s’avérer double voire triple si vous comptez votre conscience. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer