Développement personnelDévelopperEntrepreneur

Sortir de sa zone de confort

Trop d’entrepreneurs aiment rester dans leur zone de confort et n’ose pas en sortir. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’aller confronter son produit au marché ou d’aller voir les premiers clients. Ils se concentrent alors sur le perfectionnement du produit à l’infini et finissent par ne jamais le sortir.

Une action à faire rapidement si vous n’êtes pas commercial

Confronté son produit à son marché est essentiel dès qu’il est un minimum fonctionnel. Déjà car cela peut vous permettre de coconstruire votre produit avec votre client et de lui donner les fonctionnalités essentiels et utiles plutôt que de rester dans vos a priori par rapport à ce que client attend de votre offre ou sur le fait qu’il n’attend que la sortie de votre produit pour l’acheter. Le confronter réellement au marché permet de visualiser vos priorités, de cerner vos qualités et vos défauts ainsi que d’avoir un premier vrai retour client. Certains entrepreneurs passent des mois voire des années dans leur coin à concevoir le produit sans jamais aller voir le moindre client pour s’assurer qu’ils sont sur la bonne voie. Ils conceptualisent et affinent le moindre détail sans pour autant répondre à la seule vraie bonne question : mon produit / service répond-il à un vrai besoin ? Ce n’est pas parce que l’on vous dit que votre produit est génial lorsque vous en parlez qu’il en sera de même au moment de mettre la main au portefeuille donc assurez-vous de ne pas rester trop dans votre zone de confort. 

Une ouverture d’esprit nécessaire

On reste également souvent dans sa zone de confort car l’apprentissage de nouvelles données ou encore de nouvelles pratiques s’avère souvent fastidieux. Il n’est pas rare que des entrepreneurs continuent à utiliser tout le temps les mêmes recettes. Souvent, il s’agit juste d’un manque d’intérêt par rapport à cette nouvelle technique ou encore par manque de temps. Pourtant, ne pas rester dans votre zone de confort peut vous permettre d’appliquer de nouvelles méthodes qui vous feront gagner du temps, en qualité ou encore vous permettront d’innover. Ce n’est qu’en ouvrant votre esprit à de nouvelles choses que vous pourrez plus aisément débrider votre créativité et innover toujours plus. N’hésitez pas à regarder ce que font d’autres secteurs et lorsqu’on vous parle d’une nouvelle méthode à la mode, à découvrir à quoi elle sert et à vous demander comment la transposer au sein votre propre activité. L’apprentissage est parfois difficile notamment si vous n’êtes pas motivé mais une fois lancé, vous aurez progressé et vous pourriez y prendre goût.

Aller à l’extérieur

Elle est belle l’image de Steve Jobs dans son garage qui construit son produit mais pourtant le plus beau ce n’est pas de l’avoir fait dans son garage car il s’avèrerait que l’histoire est fausse selon Steve Wozniak, cofondateur. L’histoire aurait d’ailleurs débuté bien plus dans le bureau qu’il occupait à l’époque chez Hewlett-Packard. C’est bien la première des 200 premiers ordinateurs qui est en réalité à l’origine de la réussite de l’entreprise car sans celle-ci nous n’aurions pas connu toutes les versions suivantes de la marque à la pomme. Si elle s’est illustrée c’est également par sa capacité à se diversifier et à lancer des produits comme l’iPod, l’iPhone, l’iPad et le lecteur multimédia iTunes ou à faire évoluer le design après le départ du célèbre entrepreneur de l’entreprise. L’ouverture d’esprit et la capacité à sortir de la boîte comme le veut l’expression ou penser différemment. Ce n’est pas parce que vous avez réussi à innover et à trouver une solution à laquelle personne n’avait jamais pensé que vous ne devrez pas de nouveau vous remettre en question. De nombreuses entreprises qui n’ont pas su innover en ont fait les frais. Rencontrer de nouvelles personnes peut également s’avérer une source d’opportunité, certes, de vendre mais également de recruter ou tout simplement d’échanger sur des sujets qui ne vous sont pas familiers. Vous pourriez trouver des réponses à vos questions et faire évoluer votre entreprise en conséquence. 

Pour répondre à la demande tout simplement

Il est tentant de rester dans sa zone de confort car comme le nom l’indique, on s’y sent bien, en sécurité et que l’acquisition de nouvelles connaissances peut nous rebuter. Mais la demande ne va toujours dans le sens de ce que vous appréciez le plus et il vous faudra parfois faire l’effort d’apprendre de nouveaux usages, techniques ou connaissances. C’est elle qui doit davantage guider votre évolution que votre volonté de ne faire que ce que vous avez envie. La majorité des entrepreneurs prennent d’ailleurs leur direction grâce à leur client, à des groupes tests ou encore répondent simplement à la demande entrante en adaptant leur produit à la plus forte demande. Vous devrez d’ailleurs parfois sortir totalement de votre zone de confort pour en créer une autre.

Pour relever le défi

Sortir de sa zone de confort, c’est enfin et peut être surtout l’occasion de devenir l’homme ou la femme que vous avez toujours rêvé d’être. Rien que le fait de se décider à lancer son entreprise constitue souvent une épreuve pour les entrepreneurs qui sortent d’une zone de confort (souvent le salariat) pour aller dans une zone de risques, celle de l’entrepreneuriat. Ils sont peu nombreux à finalement regretter l’expérience, qu’elle se termine en apothéose ou en faillite. L’expérience engendrée vaut souvent le coup de sortir de sa zone de confort et de prendre le temps et parfois le risque de s’y aventurer. Ce n’est pas en faisant ce que l’on a toujours fait que l’on est le plus fier de soi mais bien en relevant des défis que l’on ne pensait même pas réalisable. Comme dirait l’expression « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer