Start-Up

Un entrepreneur qui aime sortir de sa zone de confort, Nicolas Goldstein

Expert en web-marketing, Nicolas Goldstein a tenté l’aventure entrepreneuriale à l’étranger. Il a fondé le premier incubateur de start-up spécialisé dans les nouvelles technologies à l’île Maurice. Portrait d’un serial entrepreneur qui ose sortir de sa zone de confort.

Nicolas Goldstein, 38 ans et serial entrepreneur du marketing online, n’est pas de ceux qui se reposent sur ses acquis : « Dans la vie il faut savoir prendre des risques et sortir de sa zone de confort. ». Et de poursuivre : « Fort de cet état d’esprit, fin 2015, nous avons pris une décision en famille et nous sommes venus avec quatre valises à Île Maurice pour nous y installer. »

Sauter le pas

Sa nouvelle aventure entrepreneuriale se prénomme Mauritius Startup Incubator. L’idée est de proposer aux start-uppers locaux le service suivant : leur offrir tous les outils de démarrage dans le domaine des nouvelles technologies. Ceci, dans un pays qui selon Nicolas Goldstein, dispose de tous les atouts pour séduire des porteurs de projets internationaux à la tête bien faites et aux concepts disruptifs. Notamment l’ile Maurice représente « the place to be » pour implanter un projet dont les parts de marchés peuvent être l’Afrique, l’Asie et l’Europe. 

Il précise : « L’île Maurice ne cesse de se réinventer. Le pays tire parti de sa position stratégique au carrefour de l’Afrique, de l’Asie et de l’Australie. D’après le groupe de la Banque Africaine de Développement, les perspectives économiques de ce pays devraient atteindre 3.6% en 2016 grâce à une augmentation de l’investissement intérieur et à un raffermissement de la demande extérieure. »

« Niaque entrepreneuriale »

Cette niaque et ce tropisme sur le business international ne viennent pas de nulle part. Spécialiste du web-marketing, Nicolas Goldstein fonde en 2004 la market place leader dans l’externalisation de services, www.offshore-developpement.com. Cette première société lui a notamment permis de développer une grande partie de son réseau en France et à l’étranger. Intéressé par les nouvelles formes financement, il crée en 2007 Capital Risqueur TV, une webtv spécialisée dans le financement participatif pour entrepreneur. Toujours assoiffé de nouvelles aventures, en 2011 il se lance dans le business des objets connectés.

Mais aussi stimulants et créatifs que soient tous ces projets, les mener à bien demande une certaine dose de persévérance et de rigueur selon le digital entrepreneur : « Je rencontre de nombreuses personnes qui ont des idées, mais ce n’est pas suffisant, il faut aller au fond des choses pour réussir son projet entrepreneurial. La vie d’un entrepreneur est un long chemin ponctué de bon et mauvais moment. Il faut surtout être patient et persévérant. Qui plus est, dans un pays où les cultures sont différentes. »

S’adapter et être opérationnel

S’adapter. Voilà un prérequis pour monter une société dans un pays étranger. Grâce à son expertise pointue autour du web-marketing et de la communication online, Nicolas Goldstein a su être opérationnel rapidement. Aujourd’hui, l’équipe de Mauritius Startup Incubator compte trois collaborateurs : lui-même, une personne en charge du digital et une secrétaire de direction. Après avoir autofinancé sa société, son fondateur espère passer à une nouvelle étape de développement dans les mois qui viennent. Il recherche en ce moment un partenaire financier stratégique dans cette perspective.

« L’entrepreneuriat représente le fait de se lancer en fonction d’une idée et de savoir passer de l’idée à l’action et être opérationnel », conclut-il. Un état d’esprit qui sied parfaitement à cet entrepreneur globe-trotter !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page