DévelopperDigitalLe site internet

Tout savoir sur l’utilité des noms de domaine

Pour aller sur un site, nous entrons une adresse internet comme dynamique-mag.com. Une autre manière de procéder consiste à taper dans votre moteur de recherche un ou plusieurs « mots clés » qui vous donneront un ensemble de résultats. En cliquant sur ceux-ci vous pourrez accéder au site désiré.

Le nom de domaine est une partie de l’adresse internet de votre site. Celle-ci comprend un domaine (dynamique-mag) et une extension (.com dans notre exemple). Pour faire simple, un nom de domaine consiste en une suite de caractères qui comprend un ou plusieurs termes éventuellement séparés par des tirets et d’une extension comme .com, .fr, .biz, .info, .org, .net,  et bien d’autres. Le nom de domaine apparaît sur tous les protocoles internet comme http, ftp, news, mail,…

Un nom de domaine, pour quelle utilité ?

Réserver son nom de domaine est la toute première action à réaliser lorsque vous allez créer un internet voire quand vous vérifiez la disponibilité de votre nom de marque. Pour mettre votre site en ligne, vous devez en posséder un. Autrement dit, impossible de faire du e-commerce et d’avoir des adresses e-mails « professionnelles » sans l’avoir déterminé…

Il représente votre identité première sur internet sans laquelle on ne peut vous voir sur la toile (ou vous retrouver). Il conditionne votre présence sur plusieurs moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo ou Voilà. Véritable carte de visite online, il ne doit pas être choisi par hasard car ce sera la première chose qui sera tapée par ceux qui vous recherchent sur la toile. Pensez-y !

Caractéristiques du nom de domaine

Il est capital de réserver votre nom de domaine aussitôt que possible. Le premier arrivé sera le premier servi même si l’antériorité de votre marque peut vous permettre de récupérer parfois celui-ci. Il doit se composer, au minimum, de deux lettres et ne doit contenir ni signe spécifique, ni espace, excepté le tiret « – » utilisé comme séparateur comme dans notre exemple initial.

Il doit avoir un nombre de caractères compris entre 2 et 63, sans tenir compte de l’extension même si un nom trop long pourrait rapidement rendre fastidieux l’accès à votre site et reste donc une pratique à éviter. Les caractères permis sont les chiffres de 0 à 9 et les lettres de a à z. Le nom de domaine peut commencer ou finir par un tiret.

Le principe des extensions

Afin d’éviter les dangers du cybersquatting (pratique qui consiste à réserver un nom de domaine propre à une marque pour altérer la visibilité de cette dernière, ndlr), il reste possible d’enregistrer les noms de domaines sous plusieurs extensions. En principe, le .com est attribué aux sites internationaux et commerciaux, mais aucune condition ne réglemente son attribution.

Le .net désigne généralement des sites qui appartiennent au domaine des nouvelles technologies et de l’informatique. Avec l’avènement des réseaux sociaux (social network), cette extension connaît un regain d’intérêt auprès des entrepreneurs de la nouvelle économie. Ce dernier n’est soumis à aucune restriction. Les sites institutionnels sont en général désignés par le .org, à l’image des organismes d’État ou associations. L’extension .eu désigne les personnes physiques ou morales qui sont établies sur le territoire de l’Union Européenne.

Les extensions désignent souvent un ensemble spécifique, mais ne sont pas une exclusivité. On peut choisir un nom de domaine avec une extension encore libre ou qui nous convient.

Pour être sûr d’utiliser le bon nom de domaine, il est judicieux de vérifier sa disponibilité. Il est conseillé d’acheter plusieurs extensions, afin de protéger sa marque dans les marchés ciblés. Il se révèle plutôt gênant d’avoir un nom de domaine en .com et qu’un concurrent dispose du même nom mais avec une extension en .fr ou .net. Ceci ne nécessite pas d’avoir plusieurs sites internet, mais simplement de rediriger ces adresses sur l’adresse principale du site.

Le nom de domaine a, aujourd’hui, pris une importance capitale à tel point qu’il conditionne parfois le choix du nom de la marque ou de la raison sociale de l’entreprise notamment pour les entreprises uniquement présentes sur la toile.

A lire absolument

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page