Start-Up

Rutabago, une entreprise pour le moins solidaire !

L’idée de Rutabago vient avant tout de la volonté de vouloir améliorer le quotidien. En se posant la question de la pénibilité pour eux, les cofondateurs comprennent que résoudre la problématique du gaspillage alimentaire et des courses reste une préoccupation majeure pour tous les Français.

La genèse de l’idée

La première motivation des cofondateurs n’est pas liée à une idée. Ils cherchent avant tout à créer un cadre où il fait bon vivre et décident de se pencher sur les solutions qui peuvent permettre de simplifier la vie quotidienne en septembre 2015 alors qu’ils sont encore consultants. Issus tous les trois du monde informatique, ils cherchent à créer une application géolocalisée qui permet de télécharger tous les catalogues des commerces de proximité et de se faire livrer à domicile. Ils se lancent rapidement dans l’aventure et quittent leur poste en janvier 2016. En s’informant davantage, ils trouvent que si le concept permet de faciliter le quotidien, certains aspects comme le fait d’ajouter une « surcouche » de services aux commerces de proximité ou la qualité des produits proposés représentent un frein. Ils s’intéressent alors à la chaîne d’approvisionnement et en rencontrant le monde de la distribution, ils s’aperçoivent de la nécessité de s’orienter sur des circuits courts. Petit à petit, ils arrivent sur une solution qui allie cuisine, tout en respectant les producteurs, l’environnement, les produits de saison et en aidant le consommateur à avoir une alimentation de qualité. Aujourd’hui, Rutabago propose des paniers prêts-à-cuisiner avec des recettes créées par des chefs et validées par un réseau de diététiciens-nutritionnistes partenaires, Smart Diet. Ces paniers sont accompagnés de tous les ingrédients pré-dosés nécessaires, issus directement des producteurs, de saison et 100 % bio. Le premier panier prêt-à-cuisiner a été livré en mai 2016.

Un concept qui s’est affiné.

Ils expérimentent une première offre à l’été 2016 avec un site ouvert à un nombre limité de consommateurs. Seulement 50 personnes y ont accès afin d’avoir des retours sur les produits pour éventuellement l’adapter avant de l’ouvrir à un plus large public. S’ils proposent au début un panier prêt-à-cuisiner avec entrée, plat et dessert, celui-ci évolue avec les avis des early adopters. Il s’avère qu’ils préfèrent un plat unique pour des questions de temps (de préparation) et que le prix se révèle trop élevé à cause du choix trop important. Ils ajustent alors l’offre et proposent trois paniers différents : le panier Tradi avec des recettes inspirées des classiques, le panier Evasion avec des recettes aux saveurs exotiques et originales et enfin le panier Végé avec des recettes encore plus végétales et gourmandes. Le concept plaît et les fondateurs agrandissent leurs locaux afin de pouvoir répondre à la demande. Ils ne s’arrêtent pas là et cherchent à s’améliorer de manière constante. N’étant pas experts dans le domaine de la communication, ils recrutent une équipe afin de compléter leurs compétences manquantes.

Un écosystème recherché

Rutabago fait partie de l’économie sociale et solidaire et dispose du label ESUS, un écosystème dont les fondateurs cherchent à s’entourer. Ils sélectionnent des acteurs qui partagent les mêmes valeurs que ce soit « les producteurs, des grossistes, des sociétés de livraison, nos partenaires diététiciens-nutritionnistes… ». L’entreprise donne ainsi ses invendus. Une idée payante puisque l’entreprise compte aujourd’hui 20 personnes, une communauté de 20 000 clients, 2 500 abonnés et 20 000 repas livrés par mois. Une ascension fulgurante qui ne doit cependant rien au hasard. Si l’entreprise a réussi à se développer c’est avant tout grâce à la solidarité de son équipe qui a su faire corps dans les moments difficiles de la création d’entreprise (recherche de financements, besoin de ressources complémentaires etc.) « Nous avons notamment eu une levée de fonds complexe qui a beaucoup tardé mais nos équipes sont restées soudées malgré des besoins de financement certains. ! » nous confie Pierre Pointard, cofondateur de Rutabago. Avec une augmentation du volume depuis exponentielle, l’entreprise a clôturé fin 2019 une belle levée de fonds de 1.8 million d’euros qui a pour objectif ambitieux de la faire connaître de tous les français, développer une nouvelle image retravaillée et renforcer les liens avec une communauté déjà solide.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer