Actualité

Retards de paiement : un obstacle à la croissance des PME

Les chefs d’entreprises de PME sont inquiets. Selon ces derniers, les retards de paiements représentent de grands obstacles dans leur économie. En effet, selon une étude menée par Ipsos pour American Express en novembre dernier, il se trouve que le non-respect des délais de paiement est un phénomène qui touche de plus en plus d’entreprises. Explications.

Deux tiers des chefs d’entreprises touchés

Lorsqu’Ipsos s’est penché sur le sujet des retards de paiement pour les PME, le cabinet d’études était loin de se douter que les résultats allaient être négatifs. De cette analyse ressort le chiffre suivant : au moins deux tiers des chefs d’entreprises participant à l’enquête disent avoir affaire à des situations de retards de paiements. Parfois, il arrive même que les clients ne paient pas du tout, ce qui freine complètement les activités et l’économie de l’entreprise en question. Si 46% des patrons de PME ou d’ETI affirment avoir des soucis financiers, c’est surtout à cause de ce phénomène qui nuit tout doucement à la santé de leurs entreprises. Le retard de paiement est devenu un facteur de crise majeur, détrônant la chute des ventes et la réduction des marges. En effet, plus de 38% des patrons affirment que les retards affectent considérablement leur trésorerie.

Et sur ces 12 derniers mois…

L’étude d’Ipsos pour American Express a également étudié les soucis de trésorerie des PME sur ces 12 derniers mois. Ils sont donc au moins 40% à avoir rencontré des problèmes financiers, pendant que 10% affirme que les retards de paiement ont mis leur business en péril. Enfin, ils sont 45% à faire face à des situations inacceptables, où les clients refusent de payer et laissent ainsi un trou dans le budget de l’entreprise. À savoir que les délais de paiement des clients sont estimés à 43 jours et qu’en moyenne, le client paie à compter de 49 jours.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page