DigitalGérerLes logiciels

Réagir à la problématique de la surinformation

Dans cette période exceptionnelle de confinement où l’information passe en boucle dans les différents médias, on finit par devenir obsessionnels et à lire 10 fois la même information issue de la même source, énoncée par des médias différents, de manière pratiquement identique mais dont le titre a pour objectif de retenir notre attention et nous contraint à aller lire ce que l’on vient de lire dans un autre article afin de ne pas perdre une miette de l’information. Il existe une sorte de peur de perdre les informations essentielles. Finalement au lieu de s’occuper à des tâches essentielles à la fin de la journée on ressent une sorte de vide. C’est d’autant plus obsessionnel que les informations sont liées aussi bien à notre vie professionnelle que personnelle : le télétravail, le chômage partiel, les devoirs des enfants, les vacances, la rémunération…et bien sur la maladie avec le nombre de morts et de personnes en réanimation et le spectre de la maladie qui vous attend d’un instant à l’autre. 

La digitalisation des rapports a entraîné de nouvelles problématiques autant en interne qu’en externe. Parmi elles : l’excès d’informations reçues. Il n’est plus rare que vos salariés soient débordés et qu’ils ne sachent plus comment réagir. N’hésitez pas à leur donner les bons réflexes.

Mettre des barrières anti-spams

Pour éviter d’être surchargées d’informations, de nombreuses messageries ont développé des logiciels antispams qui se révèlent de plus en plus efficaces. N’hésitez pas également à suggérer à vos salariés que, lorsqu’ils reçoivent un spam, ils peuvent le signaler comme tel ou envoyer une réponse indiquant qu’ils ne souhaitent plus être abonnés à telle ou telle newsletters ou à demander à sortir de leur base de données. Leur nombre d’emails intrusifs devrait rapidement diminuer.

Le contrôle des sites 

Certaines entreprises ont longtemps mis en place des systèmes de contrôle des sites évitant ainsi la tentation pour les salariés de se connecter à certains sites. Cette mesure s’avère aujourd’hui relativement inefficace au vu de la mobilité et de l’accès à internet. 

S’organiser : une bonne pratique

Inutile pour vous ou vos salariés d’être sans arrêt connecté à votre boite email. Il est tentant de penser que vous pourriez rater l’affaire du siècle en n’étant pas réactif immédiatement. Mais à force d’aller consulter votre boite email sans discernement, il est fortement probable que votre productivité diminue. Fixez-vous des plages horaires pendant lesquelles vous regardez vos emails afin de ne pas être perturbé à chaque réception. Désactivez les notifications afin de ne pas être déconcentré dans votre travail.

Comment faire une cure anti-digital ou digital detox

Pour mieux vous reconnecter avec les autres, dormir ou encore prendre du temps pour vous, voici quelques conseils si vous souhaitez prendre une pause avec le digital.

Planifier une période OFF

Si vous vous sentez trop connecté avec votre téléphone ou votre ordinateur, le mieux reste de planifier votre période « off ». Vous pouvez déterminer à l’avance la période (un ou plusieurs jours) pendant laquelle vous ne serez pas disponible. L’avantage évident est que vous pourrez anticiper et donc prévoir la réponse en cas d’absence. 

Informer vos interlocuteurs

Vous pouvez bien entendu mettre un message automatique d’absence mais le plus simple reste d’informer vos interlocuteurs afin que ceux qui s’attendent à vous trouver disponible ne soient pas surpris. Informez-les que pendant une période donnée vous ne pourrez pas leur répondre.

Décider de ne pas les utiliser

C’est surement plus facile à dire qu’à faire mais pendant votre pause digitale, vous ne devez pas toucher à vos objets connectés. Mettez-les loin de votre vue afin de ne pas céder à la tentation de le prendre dans vos mains ! Vous devez profiter de ce moment au maximum et donc faire disparaître ce qui pourrait vous rappeler vers votre vie numérique.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer