Actualité

Les rachats et les fusions, des nouveaux défis pour les entreprises et les salariés

Les rachats et les fusions sont toujours des moments clefs pour les entreprises et leurs salariés. Ils sont porteurs d’espoir pour les entreprises mais génèrent de nombreuses angoisses chez les salariés qui craignent pour leur emploi. Focus sur 4 entreprises qui se lancent des défis pour se développer mais aussi pour recruter.

Adidas cède Reebok à l’américain Authentic Brands

L’équipementier allemand n’a pas réussi à développer la marque américaine et l’a cédée pour 2,1 milliards d’euros. Le groupe allemand, qui avait acheté Reebok pour 3,1 milliards d’euros en 2006 avec pour objectif d’être le concurrent de Nike, avait annoncé en 2020 avoir décidé de remettre la marque sur le marché. La cession, qui devrait se clôturer au premier trimestre 2022, sera payée majoritairement en espèces, a indiqué Adidas, « le reste étant constitué de contreparties différées et conditionnelles » et reversé pour l’essentiel directement à ses actionnaires. La marque ne valait plus que 803 millions d’euros au bilan du groupe après plusieurs dépréciations comptables fin 2020. Le chiffre d’affaires de Reebok avait encore augmenté de 2 % en 2019, à 1,75 milliard d’euros, soit une petite partie des 23,6 milliards d’euros de l’ensemble du groupe Adidas.

Sendinblue rachète trois start-up e-commerce

Sendinblue : notre avis sur cet outil d'e-mailing - Entrepreneur-Liberte

Sendinblue vient de racheter trois start-up : Metrilo, Chatra et Pushowl. Grâce à ses trois acquisitions, elle va proposer un chatbot personnalisable et un tableau de bord analytique avancé pour connaître les retombées de chaque campagne marketing. Dans ce but Sendinblue, qui met à disposition des PME des outils marketing et commerciaux performants a effectué une levée de 140 millions d’euros en octobre 2020 afin de réaliser des opérations de croissance externes pour enrichir son offre et se lancer dans de nouveaux pays. Sendinblue a annoncé avoir déboursé 40 millions d’euros pour racheter les trois start-up et met en exergue son objectif : proposer des outils marketing optimum pour permettre à toutes les entreprises d’accélérer dans l’e-commerce. Les trois start-up ont un point commun qui est celui d’être implanté sur le marché américain. 

Altice et SFR se dote de Coriolis et font un pied de nez à Bouygues Telecom

SFR ne changera finalement pas de nom

Le groupe de télécoms et de médias de Patrick Drahi a annoncé le rachat de Coriolis et de ses 500 000 clients mobiles pour 415 millions d’euros. Il fait ainsi un pied de nez à Bouygues Telecom, qui espérait prendre la place. Altice France et SFR ont pour objectif clair de se renforcer dans le mobile. Cet opérateur mobile virtuel a la particularité de ne pas posséder son propre réseau. Avec ce rachat, Altice et SFR vont multiplier leur nombre d’abonnés mobiles, qui était de 18,16 millions au deuxième trimestre, en ajoutant plus de 500 000 clients. SFR va gagner 30 000 abonnés entreprises du groupe de Pierre Bontemps.

Nestlé s’allie à Future Meat Technologies pour développer de la viande artificielle.

Une alliance entre Nestlé et Future Meat Technologies pour développer de la  viande artificielle – Les dernières News

Un groupe de scientifiques de Nestlé Research, la filiale du géant suisse dédiée à la recherche & développement, travaille actuellement avec Future Meat Technologies, une start-up israélienne spécialisée dans la fabrication de viande artificielle. Nestlé souhaite développer une alternative à la viande traditionnelle sans compromettre  » ni le goût ni la durabilité « . Ainsi, pour la multinationale basée à Vevey en Suisse, l’objectif de cette collaboration est de  » comprendre le potentiel  » de la lab meat, explique Reinhard Behringer, directeur du Nestlé Institute of Material Sciences. Fondée en 2018 et implantée à Rehovot en Israël, cette jeune pousse a annoncé l’ouverture d’une usine dédiée à la production de masse de viande artificielle avec une capacité de 500 kg de produits par jour, soit l’équivalent de 5 000 steaks. Ce marché devrait atteindre 140 milliards de dollars d’ici 10 ans.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page