Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Pourquoi la résilience est une qualité fondamentale ?

La vie de l’entrepreneur est loin d’être un parcours dénué d’obstacles tant au niveau personnel que professionnel. Votre capacité à vous remettre d’aplomb rapidement malgré les coups durs demeure essentiel. Comme le veut l’expression on ne juge pas un homme au nombre de fois où il tombe mais au nombre de fois où il se relève. 

Des erreurs sources d’apprentissage

La fonction d’entrepreneur induit de faire des choix, énormément de choix. Tous les choix que vous ferez ne peuvent pas être systématiquement les bons et il faudra souvent assumer les conséquences de vos décisions. La résilience est avant tout une capacité à apprendre de ses erreurs qui font partie intégrante de la vie et à en tirer les enseignements qu’il vous faut pour aller de l’avant. Si ce n’est pas le moment où elle s’exprime le plus visiblement, c’est bien elle qui vous aide à ne pas vous attarder à chacune de vos erreurs et à commencer à vous dénigrer et dénigrer les autres. Au début de l’aventure, il est courant de se laisser entraîner dans le tourbillon émotionnel au moindre souci et d’avoir du mal à faire preuve de résilience. Tout vous tient à cœur et la moindre « erreur » peut vite devenir une montagne. Au fur et à mesure, il est possible les banaliser et de se positionner comme une machine à résoudre les problèmes qui apparaissent en vous servant de l’ensemble de vos expériences passées avec ce qui a marché et ce qui ne l’a pas. La résilience s’exprime donc au quotidien. 

Une manière de rebondir

Le plus intéressant dans cette capacité est dans les moments extrêmement durs. Certains ne font alors pas preuve de résilience assez rapidement et peuvent tomber par exemple dans le burn-out. Cela n’implique pas que la résilience ne viendra pas par la suite, mais dans le cas d’un entrepreneur, si vous souhaitez que l’aventure en cours continue, vous devrez vite vous reprendre en main et faire preuve de résilience. Il se peut que vous soyez proche de tomber et que de nombreux pans soient déjà affectés mais la véritable question est : « arriverez-vous à trouver l’énergie pour remonter la pente ? ». Vous ressentirez alors une perte d’énergie dans la majorité des cas. Comprenez bien qu’il n’y a pas mal à tomber et à ne pas arriver à se relever. Nombre de gens autour de vous n’appréhendent pas votre quotidien d’entrepreneur.  L’entreprise vous est intrinsèquement reliée mais pour survivre et rebondir, il vous faudra alors réagir sans attendre parfois de soutien. 

Comment faire preuve de résilience ?

Lorsque l’on est proche de tomber et qu’on a déjà un genou à terre, vous pouvez, bien entendu, vous dire que vous allez bondir d’un seul coup. Si vous pouvez y arriver allez-y ! Dans a plupart des situations, cela ne se passe pourtant ainsi puisque la résilience se fait étape par étape. Il y a d’abord la décision, celle de se relever même en prenant son temps. Celle de ne pas accepter de tomber et de réunir toutes ses forces. Dans cet intervalle, vous devez oublier l’urgence. Il s’agit généralement de se reconstruire pas à pas, action après action. Pour commencer, une seule tâche suffit même la plus minime. Chaque jour, vous pouvez vous relever un peu plus à l’image des sportifs blessés qui vont commencer par faire un pas après l’autre, effort après effort et vont de plus en plus loin chaque jour. Commencez donc par de petites actions et petit à petit vous reviendrez à votre niveau antérieur à force de conviction, n’en doutez pas. Il faut avancer à votre rythme sans trop forcer pour ne pas risquer de vous blesser à nouveau et ne pas trop exiger de vous-même. Vous serez surement pressé d’arriver à votre objectif mais c’est en travaillant chaque jour que vous remonterez la pente plus qu’en allant au-delà de limites raisonnables. 

La résilience c’est aussi la capacité à aller plus loin

S’il y a bien un élément important dans la résilience, c’est qu’elle vous conduit à aller plus loin. Certes, vous allez chaque jour avancer jusqu’à retrouver votre niveau antérieur mais en réalité c’est ici que se trouve en général la principale difficulté dans la résilience. Il s’agit peut-être de l’étape la plus difficile : celle d’arriver là où vous n’êtes jamais arrivé en dépit du fait que vous avez un passif qui pourrait vous limiter (au moins dans la tête). Or, si vous êtes tombé et que vous avez réussi à vous relever et à revenir à votre niveau antérieur, cela montre généralement que vous pouvez aller bien au-delà. En vous relevant, vous vous êtes avant tout forgé un mental, celui de gagnant qui ne se laisse pas abattre. Beaucoup serait tombé sans se relever mais ce n’est pas votre cas, vous pouvez donc aller plus loin et tenter l’étape suivante. Cette étape est particulièrement difficile mentalement car elle induit d’une part de se fixer de nouveaux objectifs, d’autre part de ne pas céder aux sirènes de la satisfaction temporaire, celle d’avoir un atteint un niveau correct, celui que vous aviez avant. 

Mais pourquoi aller plus loin ?

Souvent l’un des grands apprentissages quand on tombe et si l’on prend du recul, c’est qu’on n’est pas tombé tout seul. Certaines personnes vous ont soutenu dans vos efforts jusqu’à que vous vous releviez. La meilleure des récompenses que vous puissiez leur offrir est finalement votre rayonnement personnel et votre nouvelle capacité à les emmener plus loin ou de meilleures conditions. Pour les récompenser, il faut donc que vous montiez à un niveau supérieur à celui où vous étiez auparavant. Si ce sont des proches, ils seront surement heureux juste en voyant que vous vous dépassez et que votre métamorphose entraîne aussi la leur. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer