Développement personnel

Comment se forger une mentalité de gagnant

Lorsque l’on est entrepreneur, il reste nécessaire de se forger une mentalité de gagnant, tout simplement parce que vous devrez surmonter des difficultés et qu’il ne faut pas se laisser submerger par l’adversité. Il s’agit de vous forger une mentalité de gagnant pour ne pas être abattu à la moindre escarmouche. Pour cela, il vous faudra réaliser un travail intérieur qui vous permettra de vous renforcer un peu plus chaque jour.

Les bons réflexes du matin.

En dehors de s’assurer de bonnes conditions de sommeil au travers d’un bon sommier, d’heures régulières et d’un bon temps de sommeil, vous devez faire en sorte d’être le plus positif dès le matin. Cela peut passer tout simplement par la lecture d’une phrase encourageante ou pour ceux qui souhaitent évacuer leur stress et être en bonne santé, pratiquer un sport. Vous devez vous assurer de commencer votre journée dans des conditions optimales et dès le matin d’avoir des réussites. Pour les avoir, n’hésitez pas à vous mettre une tâche relativement simple et courte pour commencer, vous aurez déjà bien débuté votre journée. N’hésitez pas à vous accorder des petits plaisirs comme un bon petit-déjeuner. 

La fixation d’objectifs ambitieux

Si vous voulez avoir une mentalité de gagnant, il faut avant tout vous fixer des objectifs qui soient ambitieux. S’ils doivent respecter le fameux SMART, il s’agit avant tout de relever des défis et des challenges et de se dépasser. Vous devez chaque être jour être fier de ce que vous accomplissez. Même si vous n’atteignez pas forcément vos buts, il faut que votre point d’arrivée soit suffisamment satisfaisant pour que vous éprouviez ce sentiment. Vous ne devez pas vous contenter de remplir des objectifs trop faciles car le but reste le dépassement de vous-même. En tant que chef d’entreprise, vous devriez pouvoir rapidement mesurer ce qui est faisable et ce qui ne l’est pas. Le but reste de tenter de dépasser vos limites mais de connaître celles-ci afin de savoir quand vous les avez simplement atteintes ou que vous les avez dépassées.

Transformer le négatif en positif

Toute chose positive à son inverse et tout élément négatif à son aspect positif. Même un temps pluvieux a des conséquences positives comme le fait que les plantes soient arrosées ou encore un échec peut être vu davantage comme un apprentissage. Si certains pensent qu’il y a des optimistes d’un côté et des pessimistes de l’autre, il s’agit en réalité d’un travail sur soi et d’une habitude de voir les côtés d’une pièce selon celle-ci. Plus vous serez positif et plus vous verrez les évènements qui arrivent autour de vous positivement, plus vous le deviendrez. A l’inverse, la spirale négative existe et c’est bien pour cela que vous devez avoir le réflexe de voir les bonnes choses plus que les mauvaises. N’oubliez pas que votre esprit à tendance à se concentrer sur le négatif et que si vous observez autour de vous, vous pourrez vous apercevoir que vous ignorez toute la journée des actions positives. Il est évident que si vous passez votre journée à regarder les informations qui dégagent un pessimisme en permanence, vous ne risquez pas de développer cet esprit nécessaire à vous créer une mentalité de gagnant.

Il faut d’abord oser ! 

Avoir une mentalité de gagnant c’est d’abord oser. Ce n’est qu’en ayant des réussites et donc en tentant que vous arriverez à vous forger une attitude de gagnant. Vous ne devez pas considérer le fait de ne pas réussir comme un échec mais bien comme un apprentissage ou une tentative. Vous devez avant tout oser et surtout dans les zones qui vous sont inconfortables. Comme le veut l’expression « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». Il faut donc faire en sorte de sortir de votre zone de confort pour réaliser l’impossible. C’est en les réalisant ou en dépassant finalement vos propres limites et que vous pourrez les repousser toujours plus loin. Si quelque chose vous fait peur, cela désigne en général que vous devez l’affronter, ce qui vous permettra de démythifier la tâche. Par exemple, la prise de parole en public peut être une de vos peurs alors préparez-vous et allez-y. Avec le temps vous deviendrez chaque fois meilleur et vous verrez que ce sont en général vos peurs qui vous limitent plus que la difficulté d’une tâche. De toute manière, à force de répétition vous y arriverez ! Les sportifs de haut niveau vous le diront, ils ne sont pas arrivés en un jour à le devenir et ont dû travailler et s’y rendre parfois à de multiples reprises. 

Travailler sur votre égo

Si vous manquez de confiance en vous, il va falloir vous attaquer à votre problème d’égo et apprendre à vous aimer. Pourquoi ? Tout simplement pour être juste avec vous-même et vous pardonner vos erreurs. Il s’agit avant tout de comprendre que vous n’êtes pas plus nul qu’un autre et que vous pouvez y arriver vous aussi. Rassurez-vous car votre confiance en vous devrait être renforcée au fur et à mesure de vos victoires et les personnes qui manquent d’égo ont un général un avantage de base sur ceux qui en ont trop : la modestie. Si vous êtes vraiment en manque de confiance en vous, vous pouvez lister vos qualités, ce qui vous permettra de vous renforcer votre égo. Vous avez fait plus que vous ne pensez alors ne soyez pas trop dur avec vous-même. Arrêtez de focaliser sur le point où vous n’excellez pas, vous devez vous baser sur vos forces car vous en possédez. 

N’oubliez pas de savourer vos victoires

On l’oublie souvent mais savourer ses victoires et voir le chemin parcouru représentent une bonne manière de voir que vous avez avancé et donc que vous pouvez poursuivre sans conteste. N’hésitez pas à prendre des moments pour vous féliciter de l’atteinte de vos objectifs et parfois de regarder en arrière pour voir le chemin parcouru. Vous pourrez constater que chaque jour vous avancer et que vous avez peut-être déjà atteint une étape que vous n’auriez jamais pensé pouvoir même approcher. 

Dans tous les cas, rappelez-vous une chose : vous pouvez le faire ! 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page