CréationLe business planPar les outils

Mais pourquoi parle-t-on toujours de business plan

En 2020, le business plan reste l’outil privilégié des créateurs d’entreprise quand il crée leur entreprise. S’il s’est vu critiquer pour son absence souvent de réalisme, il est clair qu’il peut être utile que ce soit pour vous ou pour tout ce qui touchera à la finance. Il représente souvent un incontournable et ceci pour plusieurs raisons.

Il vous force à mieux connaître votre marché

Le business plan commence en général par une étude de marché. De nombreux créateurs trouvent cette partie en général sans intérêt mais se plient à l’exercice. Or, si elle apparaît en premier ce n’est pas pour rien car les autres parties demeurent souvent des conséquences de celle-ci. Déjà, vous commencez par étudier les tendances de votre marché pour savoir s’il est en déclin ou en croissance, ce qui induit de prendre en compte les nouveautés qui font en sorte que ce secteur n’a peut-être pas la côte ou à l’inverse qu’il est tendance. Vous prenez ainsi en compte les nouveaux usages que vous ne pourrez ignorer dans votre business plan. Ensuite, vous analysez votre potentiel de marché et vous obtenez par là le nombre de ventes maximum que vous pourriez faire sachant qu’il se peut que celui-ci soit de niche et qu’à moins de couvrir 100% des besoins, vous ne puissiez jamais vous développer suffisamment pour en vivre, sachant qu’en général, personne n’obtient la totalité d’un marché potentiel et qu’au plus on ne s’accapare en général que quelques % de celui-ci. Votre étude de marché vous permet surtout une fois ces deux données vérifiées de vous intéresser à votre concurrence directe et indirecte et de vous positionner par rapport à elle. Vous devez avoir des atouts pour percer et le prix ne représente que peu souvent un réel avantage concurrentiel car à la guerre des prix, vous risquez fort de perdre sur des concurrents bien installés et qui ont les reins peut-être plus solides que vous. Le business vous offre l’opportunité ainsi de déterminer comment vous positionner pour pénétrer votre marché et les avantages que vous devez apporter à votre client pour percer et finalement d’établir votre stratégie. 

Il vous aide à mettre au clair votre vision et stratégie

Autre raison pour laquelle le Business Plan rencontre un réel succès : il vous donne la possibilité de mettre au clair votre stratégie et votre vision. Un travail qui peut être utile notamment si vous avez des associés et qui vous permet de vérifier que vous comptez bien aller dans la bonne direction. Vous avez ainsi une ligne directrice claire que vous déclinerez en objectifs intermédiaires et actions. Ces mêmes actions vous amèneront à contrôler si les ressources nécessaires sont bien en place et si l’équipe couvre bien tous les besoins relatifs à celles-ci. Il se peut ainsi que vous manquiez d’une compétence et que vous deviez rapidement l’acquérir par le biais d’un recrutement, de l’arrivée d’un nouvel associé ou tout simplement de l’utilisation d’un fournisseur. Vous pouvez ainsi déterminer les moyens nécessaires à l’arrivée de votre objectif et savoir comment vous allez y parvenir. Le fait de prendre du recul sur la stratégie, vous offre l’opportunité d’envisager l’ensemble des moyens nécessaires et de ne pas oublier certaines pratiques qui peuvent paraitre anodines mais qui sont déterminantes dans votre réussite. Son établissement dès le début est fondamental car vous risquez fort après de passer du temps dans l’opérationnel et de ne plus prendre du recul dans certaines périodes. Alors, autant le faire dès le début !

Des prévisions financières très utiles

Si elles sont rarement réalistes sur trois ans, les prévisions financières demeurent très utiles à plusieurs niveaux. Déjà, elles vous conduisent déterminer le capital nécessaire à la base pour vous lancer dans l’aventure et dans le même temps de connaître votre point mort, autrement dit le moment où vous allez atteindre la rentabilité. Celui-ci peut demander du temps et dépendra souvent de la montée en puissance de votre business. Vous pourrez bien ainsi identifier si vos ressources notamment financières sont suffisantes pour y parvenir. Ensuite, la partie financière vous conduit à vous pencher sur des données comme la marge de chaque produit/service que vous vendez, ses coûts inhérents et de déterminer ce que vous allez vendre. Si beaucoup veulent vendre énormément de produits et avoir la plus large gamme possible au début, il s’avère que souvent une stratégie de spécialisation s’opère avec des produits qui attirent et d’autres qui offrent de la marge par exemple. Ainsi beaucoup évitent de vendre ce qui ne leur rapporte rien ou mette en avant ce qui leur rapporte le plus ou fixe leur stock des produits pour ne pas amputer la marge et gagner de l’argent. Elle engendre le fait également de se poser des questions sur le coût d’acquisition d’un client confronté souvent à la marge. Surtout, cette partie vous permet de bien cerner les ventes que vous devez réaliser, autrement dit vos objectifs. En fonction de vos moyens, vous pouvez tenir en général un certain temps et il est bon de savoir la durée que vous avez devant vous, souvent pour prévoir le capital mais également l’effort que vous devrez effectuer en fonction des ressources auxquelles vous pourrez faire appel. Si elles sont peu réalistes, en général, sur le temps, elles vous inciteront à également fixer votre valorisation et à contrôler que votre avancement suit bien la ligne prévue. Vous pouvez ainsi effectuer parfois des actions rectificatives comme communiquer plus que ce que vous aviez prévu

Un outil pour le financement

Que l’on parle d’ouvrir un compte bancaire ou de lever des fonds voire faire appels à certaines aides financières qui impliquent de vous projeter dans le temps, il est indéniable que celui-ci vous sera utile. Vous devez exposer votre vision à vous-même certes mais souvent convaincre des partenaires (notamment financier) de vous rejoindre dans l’aventure. Il vous est utile également dans la plupart des concours qui représentent souvent des opportunités financières et en communication. Or, il ne suffit pas d’avoir la meilleure idée et stratégie pour que tout le monde se presse au portillon pour investir chez vous. Ce document rassure et explicite votre vision, votre stratégie et vos besoins en financement. Il n’est donc également pas à négliger car il se peut révéler nécessaire dans certains cas et vous ne pourrez le réaliser rapidement : il prend du temps. 

On l’aura compris, le business plan sert certes dans le domaine financier mais surtout pour vous pour formaliser l’ensemble des connaissances, vérifier que votre stratégie tient la route et que vous disposez des moyens nécessaires, mettre au clair votre vision et suivre son application ainsi qu’éventuellement prendre des mesures correctives. Tout un lot d’utilité qu’il reste difficile de mettre de côté.  

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer