GérerGestionGestion du temps et du stressLe B.A. BA de la gestionLes difficultés

Ces polluants quand on est en télétravail

On a beau le dire le télétravail pèse fortement sur la motivation. Si certaines personnes arrivent parfaitement à se concentrer et gagnent même en productivité en travaillant de chez elles, d’autres au contraire se laissent avoir par les nombreuses distractions qui s’amplifient ou n’existent que dans le télétravail. Zoom sur ces polluants qu’il vous faudra éviter et savoir contrer.

1/ La télévision, les séries sur internet et les réseaux sociaux

Il s’agit de l’une des premières tentations lorsque l’on commence le télétravail. A l‘abri des regards indiscrets il peut être vite tentant de regarder un épisode de sa série préférée ou d’allumer la télévision ne serait-ce que pour le fond sonore. C’est le premier réflexe : n’allumez surtout pas votre télévision et ne lancez pas un épisode de votre série préférée car vous pourriez y perdre une demi-journée voire plus. Mettez loin de vous la première et évitez soigneusement votre compte Netflix pendant les horaires de travail. Il s’agit d’une rigueur à adopter car vous pourriez vite vous retrouver à ne plus faire ce que vous devez. N’hésitez pas à programmer un ordinateur de bureau et à enlever votre chère télévision de la pièce dans laquelle vous travaillez. De la même manière évitez autant que possible les réseaux sociaux non professionnels pendant vos heures de travail. 

2/ Les enfants 

Ils requièrent beaucoup d’attention et ont souvent du mal à comprendre le concept du mot travail. Ils souhaitent d’ailleurs attirer la vôtre et n’hésiteront pas à venir vous solliciter pour tout ou n’importe quoi. Ici aussi, il faudra faire attention à mettre en place des règles strictes avec vos enfants afin qu’ils ne viennent pas vous perturber pendant vos horaires de travail. Ils auront tendance à tester vos limites qu’il vous faudra vite établir. Disposer d’un bureau à part dans ce cas s’annonce très souvent la solution avec une porte fermée qui veut dire que vous n’êtes pas accessible et une porte ouverte qui veut dire qu’ils peuvent venir vous parler. 

3/ L’absence de matériel

Être en télétravail signifie avant tout de disposer de l’ensemble du matériel nécessaire à la réalisation de vos missions. La première chose à faire reste donc de vous équiper de l’ensemble de ce que vous utilisez pour votre travail : scanner, imprimantes, cartouches, ordinateur, agrafeuse, trombone, vidéoprojecteur, caméra, micro… Tout ce qui peut vous être utile doit être à portée de main. A défaut, vous pourriez vous retrouvez coincé face à ce manque qui pourrait vous ralentir grandement dans votre travail ou encore vous accaparez inutilement l’esprit. Pensez à bien vous doter de tout le matériel nécessaire. 

4/ Les emails et coup de téléphone

Qui parle de télétravail dit multiplication des nuisances liées au technologies. Que l’on parle de votre téléphone, de vos emails ou encore des différents logiciels de communication à distance, ils devraient être davantage utilisés pour entrer en contact avec vous. Le problème c’est que dans de nombreux cas, votre interlocuteur ne saura pas si vous êtes disponible ou non et il vous faudra mettre en place en place un système d’alarme pour éviter qu’on vienne vous perturber à tout bout de champ. Si vous souhaitez travailler dans la sérénité mieux vaut apprendre à éteindre la sonnerie de votre téléphone ou de votre ordinateur à chaque email ou chaque notification. N’hésitez pas d’ailleurs à les éteindre tout court pendant certaines périodes tout en gardant un moyen de vous joindre en cas d’urgence. Dans 99% des cas, les gens peuvent facilement attendre une heure que vous terminiez votre tâche pour avoir votre réponse donc arrêtez de culpabiliser et de scruter sans cesse vos différents terminaux. 

5/ L’environnement de la maison

Un grand conseil si vous commencez à travailler de chez vous : ranger et faites en sorte que tout soit en ordre dans votre bureau d’abord et ensuite ailleurs. Si vous pouvez alterner les tâches ménagères par exemple avec votre travail en agrandissant votre planning de travail, cela n’est pas toujours possible. N’hésitez pas à bien vous organiser et à bien tout préparer au préalable avant de vous lancer dans vos tâches. Il est courant de se rappeler quand on est chez soi par exemple d’avoir oublié de faire tourner la machine de linge, autant vous dire que cette situation ne se produirait si vous étiez au travail alors que si vous êtes chez vous, vous risquez fort de vous laisser distraire. Pour se faire, la majorité des gens agrandissent leurs horaires afin de pouvoir alterner entre les différentes tâches et prendre en compte l’ensemble. Vous économisez par ailleurs en temps de transport, ce que vous pouvez dédier à cette gestion. Plutôt que d’être de 8hà 9h en chemin vers votre travail, vous pouvez ainsi par exemple dédiée ce temps à quelques corvées ménagères et vous en débarrasser. 

6/ Les amis et la famille

Quand on travaille de chez soi, certaines personnes ont vite l’impression que vous êtes libre de faire ce que vous voulez quand vous le voulez, ils n’hésitent pas à vous solliciter car de toutes manières pour eux vous ne pouvez pas être « grondé » par votre supérieur hiérarchique et comme le dit l’expression « pas vu pas pris ». Cependant, ce n’est pas tout à fait vrai car en télétravail c’est souvent l’atteinte de l’objectif qui est vérifié et ces multiples perturbations peuvent vite vous ralentir dans vos tâches. N’hésitez pas à mettre rapidement le « hôla » aux visiteurs trop envahissants (en ce moment ils ne sont pas nombreux) ou encore aux appels pendant les heures de travail. Vous devez montrer que même si vous n’êtes pas sur votre lieu de travail, vous êtes … au travail. Vous pouvez leur indiquer par exemple une indisponibilité temporaire car vous êtes concentré sur une tâche, ce qui leur rappellera parfois qu’on ne peut vous déranger n’importe quand. Vous pouvez même préciser que vous « êtes en train de travailler » au cas où ils auraient tendance à l’oublier.

7/ Vous-mêmes

Vous demeurez votre plus grand polluant car en l’absence de hiérarchie ou de salariés pour vous voir procrastiner, vous pouvez vite avoir tendance à vous laisser-aller. Pour aller de l’avant, l’autodiscipline est souvent nécessaire. Des réflexes comme commencer une tâche pour en enchaîner d’autres restent fondamentaux. Suivez scrupuleusement le plus possible votre to do list afin de ne pas tomber dans l’inertie. Le plus grand défi en télétravail réside dans la motivation surtout si vous ne disposez pas d’un cadre de travail chez vous et que vous travaillez dans votre lieu de vie. Vous devrez apprendre à combattre ces tendances et à toujours vous fixer des objectifs afin de ne pas vous laisser-aller.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page